Pandémie: les droits des travailleuses et des travailleurs de la santé
doivent être respectés

MONTRÉAL, le 16 oct. /CNW Telbec/ - La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) dénonce l'intention du ministre de la Santé et des Services sociaux, Yves Bolduc, de vouloir pénaliser le personnel qui refuserait d'être vacciné contre la grippe A (H1N1) en les retournant à la maison sans salaire. Elle somme le ministre de respecter les droits des travailleuses et des travailleurs du réseau de la santé et lui rappelle que la mise en place de mesures de protection et de vaccination ne peut se faire sans leur collaboration absolue.

Lors d'une rencontre avec plusieurs organisations syndicales, convoquée à la demande du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) le 29 septembre, des garanties formelles avaient notamment été données à l'effet qu'aucune personne salariée ne serait pénalisée du fait d'être retournée à la maison. Advenant qu'elle soit atteinte d'une infection, les règles habituelles d'indemnisation de la CSST ou celles prévues aux conventions collectives s'appliqueraient intégralement. Or, dans une déclaration faite hier, le ministre Bolduc a plutôt laissé entendre que des salarié-es ne seraient pas rémunérés s'il y avait un renvoi forcé.

Pour Nadine Lambert, vice-présidente responsable du personnel en soins infirmiers et cardiorespiratoires, cette déclaration du ministre Bolduc arrive à un bien mauvais moment : "Ce qui est choquant, c'est d'abord de voir le ministre contredire ses propres fonctionnaires et brandir la menace d'imposer une sanction advenant un renvoi à la maison. Plutôt que de se faire rassurant auprès des travailleuses et des travailleurs de la santé, le ministre sème des inquiétudes parfaitement inutiles. Un tel manque de considération n'a rien pour encourager la collaboration et la participation du personnel dans la lutte contre une éventuelle pandémie".

Dans la même veine, la FSSS-CSN s'inquiète du fait que des directives ministérielles relatives aux règles de gouvernance en cas de pandémie n'ont pas encore été émises aux directions des établissements de santé et des services sociaux. Des établissements ont ainsi déjà annoncé vouloir modifier unilatéralement les conditions de travail, dont les horaires de travail et lieux d'assignation. Ailleurs, des établissements tardent littéralement à mettre en place des mesures de protection et de désinfection de base, accentuant d'autant les inquiétudes et les insatisfactions. "Il faut que le MSSS et le ministre lui-même interviennent rapidement auprès des établissements de la santé pour éviter un cafouillage sans précédent en raison d'un manque de leadership", conclut Nadine Lambert.

Forte de son expérience et de sa représentativité dans la presque totalité des établissements du réseau de la santé et des services sociaux, la FSSS-CSN n'a cessé au cours des derniers mois d'offrir sa collaboration aux autorités publiques, au MSSS et aux établissements pour faciliter la mise en place des meilleures conditions pour contrer la pandémie. Elle entend cependant déployer tous les efforts pour que les droits des travailleuses et des travailleurs soient entièrement respectés.

La Fédération de la santé et des services sociaux-CSN est l'organisation syndicale la plus représentative dans la santé et les services sociaux au Québec environ 125 000 membres répartis dans plus de 330 syndicats des secteurs public et privé.

SOURCE Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN)

Renseignements : Renseignements: Francois Forget, conseiller syndical à l'information de la FSSS-CSN, (514) 949-1430; Source: Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.