Nouvelles révélations sur Georges Gantcheff - François Legault dévoile des faits inquiétants

QUÉBEC, le 16 nov. 2016 /CNW Telbec/ - Non seulement le gouvernement du Québec a vendu à rabais des immeubles à George Gantcheff, mais il les lui a reloués au-dessus du prix du marché… en plus de payer pour les travaux d'entretien de ces mêmes édifices, a dévoilé le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault. « Georges Gantcheff a gagné le jackpot dans cette Trifecta qui lui a rapporté des millions de dollars qui appartiennent aux Québécois », a soutenu le chef caquiste.

Mardi, François Legault révélait que le gouvernement du Québec détient 21 baux de locations pour des immeubles appartenant à Georges Gantcheff, pour lesquels ils paient une facture annuelle de 26 millions de dollars. Aujourd'hui, le chef de la CAQ a dévoilé deux nouvelles irrégularités :

  • Pour un des baux, le ministère des Transports (MTQ) débourse 12 % de plus que le prix moyen du marché ;
  • Depuis 2009, le gouvernement libéral a accordé 43 contrats de gré à gré à des entreprises de M. Gantcheff pour faire des travaux payés par le gouvernement… dans des édifices qui appartiennent à ce même M. Gantcheff.

M. Legault est satisfait d'avoir fait comprendre au ministre des Finances l'importance de faire une vérification de l'ensemble de baux signés avec la Société immobilière du Québec. Il a exigé toutefois que la vérification porte prioritairement sur les baux impliquant Georges Gantcheff.

 « À partir des données publiques, la CAQ a analysé 1 bail sur 21 et on constate que le ministère des Transports a payé une facture de 12 % plus élevée que le prix du marché. Ça représente un demi-million de dollars qu'on paie de trop par année sur seulement 1 bail sur 21 ! Ça signifie que le gouvernement paie possiblement des millions en trop par année sur ces loyers. Ça ne s'arrête pas là. Il y a 43 contrats de gré à gré depuis 2009 pour des travaux d'entretien, soit des millions de dollars qui sont ainsi pris à même les poches des Québécois pour être versés dans celles d'un ami du gouvernement libéral », a pesté François Legault.

 « La vérification des baux de la SIQ va prendre un certain temps, mais il y a urgence d'agir pour ceux concernant M. Gantcheff. Le ministre des Finances doit vérifier au plus vite non seulement les baux de la SIQ, mais aussi tous les contrats de gré à gré qui ont été donnés à M. Gantcheff à rendre compte à l'Assemblée nationale avant la fin de la session parlementaire », a exigé M. Legault.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.