L'économie du Québec devrait connaître une modeste reprise en 2010, selon les
Services économiques RBC

Une augmentation de la croissance économique est prévue pour 2011

TORONTO, le 14 déc. /CNW/ - Les effets de la récession, qui, au Québec, se sont manifestés plus tard qu'ailleurs, pèsent lourd sur l'économie de la province et affaibliront probablement ses perspectives de croissance en 2010, selon les dernières Perspectives provinciales des Services économiques RBC.

"L'incidence de la récession s'est manifestée plus tard au Québec, qui a été moins touché par celle-ci que les autres provinces. Toutefois, le redressement de l'économie québécoise pourrait être ralenti en 2010, a expliqué Craig Wright, premier vice-président et économiste en chef, RBC. Le redressement devrait se consolider au cours de la prochaine année, et nous prévoyons que cela se traduira, pour le Québec, par un taux de croissance beaucoup plus rapide en 2011."

Selon le rapport, les secteurs durement touchés dans d'autres provinces montrent des signes de reprise à la suite de creux cycliques. Toutefois, le ralentissement économique exerce toujours des pressions à la baisse sur des secteurs clés au Québec. Les problèmes dans l'industrie mondiale du transport aérien ont entraîné une baisse des commandes au Québec, ainsi qu'une chute de production dans le secteur de l'aérospatiale, ce qui nuira aux exportations en 2010.

On prévoit que les dépenses dans le secteur des infrastructures publiques stimuleront l'activité économique au Québec l'année prochaine, mais que cet effet positif commencera à s'amoindrir. L'effet positif des mesures de relance budgétaires mises en place dans le cadre du plan quinquennal de renouvellement des infrastructures du gouvernement québécois devrait diminuer de plus de 5 % au cours de l'exercice 2010-2011, après avoir entraîné une augmentation de plus de 8 % en 2009-2010.

"Ce programme a été l'un des principaux éléments ayant permis au Québec de contrer les effets de la récession en 2009. Même si ses effets positifs commencent à s'estomper, cela ne devrait pas trop toucher l'économie de la province, car les dépenses en capital des entreprises devraient s'accroître et permettre de combler les écarts", a ajouté M. Wright.

RBC prévoit une croissance du PIB réel de 2,2 % pour le Québec. Cette prévision, inchangée depuis les Perspectives provinciales de septembre, représente le taux de croissance le plus bas parmi l'ensemble des provinces. Cela fait suite à un rendement meilleur que la moyenne en 2009. En effet, RBC prévoit une diminution de seulement 1,6 % du PIB réel de la province, comparativement à une diminution de 2,5 % pour l'ensemble du Canada. Pour 2011, RBC prévoit un taux de croissance beaucoup plus marqué, de 3,7 %, ce qui représenterait le meilleur rendement de l'économie québécoise depuis 2000.

En général, selon les Perspectives provinciales des Services économiques RBC, les provinces devraient enregistrer une modeste reprise économique en 2010, après avoir connu un repli considérable en 2009 (que seuls le Manitoba et la Nouvelle-Écosse ont évité). La pleine mise en œuvre des mesures de relance budgétaires et économiques devrait contribuer à une croissance positive en 2010. Toutefois, cette mise en œuvre entraînera d'énormes déficits budgétaires. De tels déficits causeront immanquablement des difficultés, mais la sévérité du ralentissement économique fait que toute autre solution n'aurait pas été plus heureuse. Le retour, à moyen terme, à une conjoncture normale comportera son lot d'obstacles et de décisions difficiles. Les économies provinciales devraient connaître une solide croissance en 2011. On prévoit que les provinces de l'Ouest, la Saskatchewan en tête, enregistreront les taux de croissance les plus élevés, au-dessus de la moyenne nationale de 3,9 %. La Colombie-Britannique devrait cependant faire exception, en raison des défis qu'elle aura à relever à la suite de la tenue des Jeux olympiques à Vancouver.

Les Perspectives provinciales des Services économiques RBC évaluent les provinces en termes de croissance économique, de croissance de l'emploi, de taux de chômage, de ventes au détail et de mises en chantier.

Dans le rapport, disponible en ligne à compter d'aujourd'hui à 8 h (HNE), à l'adresse www.rbc.com/economie/marche/pdf/provf.pdf, les détails des prévisions provinciales sont les suivants :

    
                                            Mises en           Ventes au
                      PIB réel              chantier             détail
                % de var. annuelle          Milliers      % de var. annuelle
                  09     10     11     09     10     11     09     10     11
                  --     --     --     --     --     --     --     --     --
    T.-N. & L.  -4,5    2,4    1,5    3,0    3,0    3,1    2,0    4,2    5,4
    I.-P.-É.    -0,1    2,2    3,4    0,7    0,8    0,8   -0,7    3,7    4,4
    N.-É.        0,0    2,8    3,8    3,7    4,1    4,1   -0,3    4,4    4,9
    N.-B.       -0,3    2,9    3,7    3,6    3,7    3,5   -0,4    3,7    4,1
    QUÉ         -1,6    2,2    3,7   41,5   42,0   44,0   -0,9    4,3    5,1
    ONT         -3,2    2,4    4,0   50,5   65,0   68,0   -2,7    3,8    5,6
    MAN          0,2    3,0    4,0    4,2    5,4    5,5   -1,3    5,1    5,8
    SASK        -1,6    3,9    4,6    3,4    4,1    4,4   -2,3    5,5    6,1
    ALB         -3,4    2,4    4,4   19,2   28,5   30,5   -8,5    4,9    7,0
    C.-B.       -2,6    3,2    3,4   15,6   24,5   27,5   -5,8    5,7    4,6
    CANADA      -2,5    2,6    3,9  145.4    181    191   -3,3    4,4    5,5


                       Emploi          Taux de chômage            IPC
                % de var. annuelle             %          % de var. annuelle
                  09     10     11     09     10     11     09     10     11
                  --     --     --     --     --     --     --     --     --
    T.-N. & L.  -2,5    0,6    1,8   15,5   15,7   14,9    0,4    1,8    2,3
    I.-P.-É.    -1,3    2,1    1,2   12,2   12,0   11,7    0,0    2,2    2,4
    N.-É.        0,0    1,3    2,0    9,2    9,4    8,8    0,0    2,1    2,4
    N.-B.        0,1    1,3    1,5    8,9    8,9    8,5    0,3    2,0    2,3
    QUÉ         -1,0    1,1    2,2    8,5    8,8    8,1    0,6    1,6    2,2
    ONT         -2,4    1,1    2,5    9,1    9,7    8,5    0,3    1,3    2,1
    MAN          0,2    1,4    2,2    5,2    5,5    4,9    0,7    1,8    2,3
    SASK         1,5    1,2    2,7    4,8    5,1    4,5    1,3    2,3    2,9
    ALB         -1,2    1,2    3,1    6,6    6,9    5,9   -0,2    1,3    2,0
    C.-B.       -2,4    2,1    1,7    7,6    7,5    6,9    0,1    1,2    2,0
    CANADA      -1,5    1,3    2,3    8,3    8,7    7,8    0,3    1,5    2,2
    

SOURCE RBC (French)

Renseignements : Renseignements: Craig Wright, Services économiques RBC, (416) 974-7457; Robert Hogue, Services économiques RBC, (416) 974-6192; Raymond Chouinard, Relations avec les médias, RBC, (514) 874-6556

Profil de l'entreprise

RBC (French)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.