Le gouvernement Harper améliorera l'efficacité du poste frontalier de Lacolle - Des améliorations pour accroître l’efficacité des déplacements et faciliter les échanges commerciaux grâce au nouveau plan Chantiers Canada

BOUCHERVILLE, QC, le 27 mars 2013 /CNW/ - L'honorable Denis Lebel, ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités, ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec et ministre des Affaires intergouvernementales, a annoncé aujourd'hui un important financement fédéral visant à agrandir et à moderniser le poste frontalier de Lacolle.

« Le gouvernement du Canada est fier d'investir jusqu'à 47 millions de dollars dans d'importantes améliorations de l'infrastructure du poste frontalier de Lacolle. Ces améliorations auront un impact significatif sur le Québec et faciliteront les déplacements sécuritaires, sûrs et efficaces des personnes et des marchandises entre le Canada et les États-Unis », a dit le ministre Lebel. « Avec le nouveau Plan Chantiers Canada, notre gouvernement effectuera le plus grand investissement dans l'infrastructure de l'histoire canadienne par l'entremise du Plan d'action économique 2013.Ces investissements créeront des emplois et de la croissance économique et permettront aux familles dans toutes les villes et les collectivités du pays d'avoir une qualité de vie très élevée. »

Le poste frontalier Lacolle (Québec)-Champlain (New York) est essentiel pour le commerce entre le Canada et les États-Unis. Les échanges commerciaux qui y ont transité en 2012 représentent une valeur de plus de 21 millions de dollars. Lacolle est également un passage important pour les voyageurs. L'an dernier, plus de 780 000 voitures et autocars y sont passés pour entrer au Canada.

« Le projet de réaménagement à Lacolle permettra d'accélérer le débit de la circulation qui transite à la frontière grâce au développement et à la modernisation de l'infrastructure actuelle », a ajouté le ministre Lebel. « Cette annonce donne suite aux engagements dans le Plan d'action Par-delà la frontière annoncé par le premier ministre Stephen Harper et le président Barack Obama en décembre 2011. »

Dans le budget de 2013, le gouvernement du Canada a alloué un nouveau financement pour les améliorations qui seront apportées à Lacolle. Ce financement sera fourni par l'entremise du Fonds pour les portes d'entrée et les passages frontaliers. Ce fonds, d'une valeur de 2,1 milliards de dollars, est un programme visant à améliorer la fluidité de la circulation des marchandises et des personnes entre le Canada et le reste du monde. Le financement de l'infrastructure découlant de ce fonds cible les projets qui améliorent la productivité et l'efficacité des immobilisations de transport stratégiques d'importance nationale, comme les ponts, les routes et les ports qui font partie du réseau de portes d'entrée internationales, de corridors de commerce stratégiques et de passages frontaliers terrestres clés.

Ce projet s'ajoute aux investissements sans précédent du gouvernement dans l'infrastructure annoncés dans le Plan d'action économique du Canada de 2013. Le gouvernement établit un nouveau plan Chantiers Canada pour construire des routes, des ponts, des métros, des trains de banlieue et d'autres infrastructures publiques en collaboration avec les provinces, les territoires et les municipalités. Associé à d'autres investissements fédéraux en matière d'infrastructure, le nouveau plan soutient l'avantage infrastructurel du Canada, un important moteur de croissance économique et de création d'emplois. Depuis 2006, le gouvernement fédéral a effectué des investissements sans précédent dans plus de 43 000 projets pour construire des routes, des ponts, des trains de banlieue et d'autres infrastructures publiques importantes.

Le projet fait partie des principaux postes frontaliers mentionnés dans le Plan d'action Par-delà la frontière qui a été mis sur pied avec les États-Unis afin d'accroître la sécurité des deux pays, notre prospérité et la concurrence économique. Ce plan d'action se divise en quatre domaines : agir tôt pour éliminer les menaces; facilitation du commerce, croissance économique et emplois; intégration transfrontalière en matière d'application de la loi; et renforcement de l'infrastructure essentielle et de la cybersécurité.


Information


Plan d'action Par-delà la frontière - Le projet du poste frontalier de Lacolle

Le point d'entrée de Lacolle, au Québec, a été désigné poste frontalier prioritaire dans l'initiative du Plan d'action Par-delà la frontière qui porte sur l'infrastructure frontalière. Le Plan d'action Par-delà la frontière a été annoncé par le premier ministre Stephen Harper et le président Barack Obama en décembre 2011 et il traite des initiatives visant à accroître la capacité de gérer les risques en matière de sécurité dans les deux pays tout en réduisant le fardeau sur les commerces. Le plan d'action se divise en quatre domaines : agir tôt pour éliminer les menaces; facilitation du commerce, croissance économique et emplois; intégration transfrontalière en matière d'application de la loi; et renforcement de l'infrastructure essentielle et de la cybersécurité.

En plus d'accroître le nombre de voies d'inspection primaires, le projet permettra de moderniser les installations de traitement des autocars ainsi que de développer et de rénover l'ensemble de l'infrastructure du point d'entrée. Ainsi, l'Agence des services frontaliers du Canada pourra traiter le passage des voyageurs plus efficacement, mieux respecter les normes de temps d'attente à nos frontières et mieux outiller les agents pour qu'ils effectuent des examens secondaires efficaces, ce qui réduira le risque d'activités de contrebande, d'évasion fiscale et d'immigration illégale. Le poste frontalier de Lacolle dispose actuellement de neuf voies pour voyageurs : huit voies régulières et une voie pour les membres de NEXUS. Grâce à l'investissement annoncé, ce point d'entrée sera élargi à 15 voies pour voyageurs : 13 voies régulières et deux voies pour les membres de NEXUS. Le projet devrait débuter en 2013 et sera réalisé sur trois ans environ.

Au titre du Plan d'action Par-delà la frontière, le Canada et les États-Unis ont convenu de faire d'importantes améliorations à l'infrastructure des postes frontaliers clés afin de favoriser le commerce et de faciliter les déplacements, ce qui créera des emplois tout en appuyant la croissance et la prospérité. Dans le budget de 2013, le gouvernement du Canada a alloué un nouveau financement de 47 millions de dollars pour les améliorations qui seront apportées à Lacolle qui provient du Plan d'action Par-delà la frontière dans le Plan d'action économique 2012. Ce financement sera fourni par l'entremise du Fonds pour les portes d'entrée et les passages frontaliers. Jusqu'à maintenant, le gouvernement du Canada a consacré plus de 2,1 milliards de dollars dans ce fonds pour assurer la circulation efficace des marchandises et des personnes entre le Canada et le reste du monde.

Ce projet est le dernier annoncé parmi une série d'investissements qui ont été faits dans ce poste frontalier québécois. En 2006, les gouvernements du Canada et du Québec avaient consacré plus de   86 millions de dollars à l'amélioration de la route 15 vers ce point d'entrée, à une nouvelle station d'inspection de sécurité des véhicules commerciaux et aux systèmes de transport intelligents. De la même façon, en 2009, le gouvernement des États-Unis avait investi 90 millions de dollars dans le réaménagement du point d'entrée adjacent, à Champlain, dans l'État de New York.

Pour en savoir plus sur le plan d'action du périmètre Par-delà la frontière, visitez le http://www.actionplan.gc.ca/fr/content/dela-la-frontiere


Document d'information



Le nouveau plan Chantiers Canada 2013

Les investissements dans l'infrastructure publique du Canada créent des emplois, favorisent la croissance économique et procurent un niveau de vie élevé aux familles, dans toutes les villes et les collectivités du pays.

Depuis 2006, le gouvernement a effectué des investissements sans précédent dans l'infrastructure qui ont appuyé plus de 43 000 projets à l'échelle du pays, dont la construction de routes, de ponts, de trains de banlieue et d'autres infrastructures publiques importantes.

En raison de nos investissements, l'âge moyen des principales infrastructures publiques canadiennes a été ramené de 17 ans, son sommet, à 14,4 ans approximativement en 2011. Il est désormais inférieur à la moyenne historique des 50 dernières années.

Le Plan d'action économique de 2013 s'appuie sur ces investissements et annonce un nouveau plan Chantiers Canada : l'investissement fédéral le plus élevé jamais égalé dans l'histoire canadienne dans les infrastructures créatrices d'emplois.

Le nouveau plan Chantiers Canada s'articule autour de trois composantes principales :

  • Fonds d'amélioration des collectivités de 32,2 milliards de dollars provenant du Fonds de la taxe sur l'essence indexé et du remboursement additionnel aux municipalités de la TPS, destinés à la construction de routes, au transport en commun, aux installations récréatives et à d'autres infrastructures communautaires partout au Canada, qui amélioreront la qualité de vie des familles canadiennes.

  • Nouveau Fonds Chantiers Canada de 14 milliards de dollars afin d'appuyer des projets d'infrastructure d'envergure nationale, régionale et locale.

  • Fonds PPP Canada renouvelé de 1,25 milliard de dollars afin de continuer d'appuyer des moyens novateurs de réaliser des projets d'infrastructure plus rapidement et en utilisant judicieusement l'argent des contribuables canadiens, par l'entremise de partenariats public-privé.


En outre, une aide fédérale d'environ 6 milliards de dollars sera fournie aux provinces, aux territoires et aux municipalités en 2014-2015 et dans les exercices suivants, en vertu des programmes d'infrastructure existants.

De plus, au cours des 10 prochaines années, le gouvernement effectuera d'importants investissements dans l'infrastructure des Premières Nations et dans les actifs fédéraux :

  • environ 7 milliards de dollars sur dix ans pour l'infrastructure des Premières Nations, pour des routes, des ponts, des systèmes énergétiques et d'autres priorités des Premières Nations en matière d'infrastructure;

  • des investissements de plus de 10 milliards de dollars dans l'infrastructure fédérale, y compris pour des ponts, des ports et ports de pêche, des bases militaires et les locaux des ministères dans l'ensemble du pays.


Au total, le nouveau plan Chantiers Canada, de pair avec les autres investissements effectués dans l'infrastructure fédérale, représente 70 milliards de dollars sur 10 ans en fonds fédéraux destinés à l'infrastructure. Il s'agit là du plus important investissement fédéral créateur d'emplois dans l'infrastructure de l'histoire du Canada.



Les investissements du gouvernement du Canada dans la région métropolitaine de Montréal

Depuis 2006, le gouvernement du Canada a investi plus de 7 milliards de dollars pour les infrastructures du Québec, dont plus de 2,5 milliards de dollars pour la région métropolitaine de Montréal. Voici quelques exemples :

  • Centre d'entretien de Lachine (25 millions de dollars)
  • Musée des beaux-arts de Montréal (13 millions de dollars)
  • Réaménagement de la gare de triage ferroviaire d'Outremont (30 millions de dollars)
  • Quartier des spectacles (40 millions de dollars)
  • Autoroute 30 (704,5 millions de dollars)

Tout compte fait, le gouvernement du Canada a fait des investissements sans précédent dans les infrastructures partout au pays depuis 2006. Le Plan d'action économique 2013 démontre un nouvel engagement à long terme pour renforcer les infrastructures publiques du Canada pour plusieurs années.



Nouveau pont pour le Saint-Laurent

Le gouvernement du Canada a décidé de construire un nouveau pont à Montréal pour remplacer le pont Champlain. Ce pont enjambera le fleuve Saint-Laurent et reliera l'île de Montréal à la Rive-Sud. Le pont Champlain est le plus achalandé au Canada en ce qui concerne le nombre de voitures, de camions et d'autobus qui l'empruntent. Il s'agit d'un lien vital pour l'économie régionale et nationale.

SOURCE : Transports Canada

Renseignements :

Geneviève Sicard
Attachée de presse
Cabinet de l'honorable Denis Lebel
Ministre des Transports, de l'Infrastructure
et des Collectivités
Ottawa
613-991-0700

Relations avec les médias
Transports Canada, Ottawa
613-993-0055

Transports Canada est en ligne au www.tc.gc.ca. Abonnez-vous à Nouvelles en direct et restez branchés par l'entremise des fils RSSTwitterFacebookYouTube et Flickr pour rester au fait des dernières nouvelles de Transports Canada.

Ce communiqué est disponible en d'autres formats pour les personnes vivant avec une déficience visuelle.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.