Le gouvernement du Canada franchit une autre étape pour interdire l'amiante et protéger la santé et la sécurité des travailleurs

GATINEAU, QC, le 12 juill. 2017 /CNW/ - Lorsque les travailleurs canadiens peuvent compter sur des conditions de travail saines et sûres, les employeurs prospèrent et les employés s'épanouissent. Aujourd'hui, la ministre de l'Emploi, du Développement de la main‑d'œuvre et du Travail, l'honorable Patty Hajdu, a annoncé que le gouvernement du Canada apporte des modifications au Code canadien du travail afin de protéger les employés. Dans le cadre de mesures exhaustives pour interdire l'amiante, le gouvernement réduit la limite d'exposition aux fibres d'amiante en suspension dans l'air pour la ramener le plus près possible de zéro.

Ces modifications aux règlements sur la santé et la sécurité au travail entrent en vigueur aujourd'hui. Elles réduisent de manière significative les risques d'exposition des travailleurs à l'amiante en milieu de travail, tout en étant conformes à la plupart des réglementations provinciales et territoriales concernant les fibres d'amiante aéroportées. Elles harmonisent aussi les normes d'exposition à l'amiante avec les normes de sécurité les plus strictes au Canada et à l'étranger.

Le gouvernement du Canada s'engage à protéger la santé et la sécurité des travailleurs dans l'ensemble du pays. Les nouvelles dispositions réglementaires comprennent un programme de gestion de l'exposition à l'amiante, qui oblige les employeurs à fournir les renseignements et la formation nécessaires aux employés qui effectuent des tâches susceptibles de les exposer à l'amiante. Ces tâches comprennent la manipulation, le retrait, la réparation ou la perturbation de matériaux contenant de l'amiante.

En plus des modifications au Règlement sur la santé et la sécurité au travail concernant l'amiante annoncées aujourd'hui, la stratégie générale du gouvernement du Canada pour mettre en œuvre des mesures exhaustives visant à interdire l'amiante et les produits contenant de l'amiante d'ici 2018 comprend l'adoption de nouvelles dispositions réglementaires aux termes de la Loi canadienne sur la protection de l'environnement, la modification des codes nationaux du bâtiment visant à interdire l'utilisation de l'amiante dans les projets de construction et de rénovation partout au Canada, et un soutien à l'inscription de l'amiante chrysotile à la Convention de Rotterdam en tant que substance dangereuse.

Citation

« Tout employé a droit à un milieu de travail sécuritaire. Je suis fière d'annoncer ces changements - qui sont attendus depuis longtemps. Ils constituent un élément important des mesures exhaustives du gouvernement visant à interdire l'amiante. »
- L'honorable Patty Hajdu, ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'œuvre et du Travail

« La protection de la santé et de la sécurité des Canadiens est de la plus haute importance pour notre gouvernement. Les Canadiens peuvent être sûrs que mes collègues et moi allons continuer à travailler d'arrache-pied pour veiller à ce qu'ils soient protégés, tout comme leurs familles, leurs collègues de travail et leurs collectivités, des effets néfastes de l'exposition à l'amiante, de sorte qu'ils puissent mener une vie en santé et en sécurité. »
-- La ministre des Sciences, l'honorable Kirsty Duncan

Liens connexes

Programme du Travail
Loi sur les produits dangereux
Partie II de la Gazette du Canada : Règlements officiels
Santé Canada : risques pour la santé associés à l'amiante
Amiante dans les immeubles appartenant à Services publics et Approvisionnement Canada
Innovation, Sciences et Développement économique Canada : Le gouvernement du Canada interdira l'amiante
Convention no 162 sur l'amiante, 1986, de l'Organisation internationale du Travail

Suivez-nous sur Twitter

Document d'information

Le 15 décembre 2016, le gouvernement du Canada a annoncé une stratégie générale pour mettre en œuvre des mesures exhaustives visant à interdire l'amiante et les produits contenant de l'amiante d'ici 2018. En plus des modifications au Règlement sur la santé et la sécurité au travail concernant l'amiante annoncées aujourd'hui, l'approche comprend l'adoption de nouvelles dispositions réglementaires aux termes de la Loi canadienne sur la protection de l'environnement, la modification des codes nationaux du bâtiment visant à interdire l'utilisation de l'amiante dans les projets de construction et de rénovation partout au Canada, et un soutien à l'inscription de l'amiante chrysotile à la Convention de Rotterdam en tant que substance dangereuse. L'objectif des mesures est de réduire les maladies liées à l'amiante au fil du temps.

Voici les principaux objectifs des modifications apportées aux dispositions sur l'amiante des règlements sur la santé et la sécurité au travail :

  • Protéger la santé des employés relevant de la compétence fédérale et fournir la certitude réglementaire en établissant une limite d'exposition en milieu de travail appropriée pour les fibres d'amiante aéroportées.
  • Garantir la conformité avec la plupart des régimes de réglementation provinciaux et territoriaux concernant les fibres d'amiante aéroportées.
  • Protéger la santé des employés relevant de la compétence fédérale en réglementant les activités professionnelles (p. ex. la manipulation, le retrait, la réparation ou la perturbation de matériaux contenant de l'amiante) susceptibles d'exposer les employés à l'amiante friable.
  • Veiller à ce que le gouvernement du Canada respecte la Convention de 1986 (no 162) de l'Organisation internationale du Travail sur la sécurité dans l'utilisation de l'amiante.

Le Règlement canadien sur la santé et la sécurité au travail stipule que toute exposition à de l'amiante en suspension dans l'air doit respecter la valeur limite d'exposition de 0,1 fibre par centimètre cube (f/cc) établie par l'American Conference of Governmental Industrial Hygienists. Cependant, le gouvernement du Canada a permis un seuil plus élevé pour les fibres de chrysotile aéroportées, soit 1 f/cc, étant donné qu'elle a été extraite au Canada pendant plus de 100 ans. Par conséquent, la limite d'exposition en milieu de travail pour les fibres de chrysotile aéroportées était trop élevée par rapport aux niveaux recommandés par consensus scientifique pour protéger la santé et la sécurité des employés à risque.

Les employeurs et les employés sous réglementation fédérale ont été consultés par l'entremise du groupe de travail sur les substances dangereuses sur les modifications concernant l'amiante, dont l'obligation des employeurs d'élaborer et de mettre en œuvre un programme de réduction de l'amiante et de gestion de l'exposition à l'amiante. Un consensus a été atteint relativement à l'établissement d'une nouvelle limite d'exposition en milieu de travail et de l'élaboration d'un plan de gestion de l'amiante.

Les modifications comprennent de nouvelles dispositions qui prescrivent les exigences d'un programme de gestion de l'exposition à l'amiante lorsque des matériaux contenant de l'amiante sont perturbés ou exposés dans un lieu de travail, et lorsque des fibres d'amiante sont susceptibles d'être mises en suspension ou que des employés risquent d'être exposés à des fibres d'amiante aéroportées. Les modifications ont été prépubliées dans la Partie I de la Gazette du Canada le 24 décembre 2016, et une période de consultation publique de 45 jours a suivi cette publication.

 

SOURCE Emploi et Développement social Canada

Renseignements : Matt Pascuzzo, Attaché de presse, Cabinet de l'honorable Patty Hajdu, C.P., députée, Ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'œuvre et du Travail, matt.pascuzzo@hrsdc-rhdcc.gc.ca, 819‑654‑4183; Bureau des relations avec les médias, Emploi et Développement social Canada, 819‑994‑5559, media@hrsdc-rhdcc.gc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.