Héroux-Devtek publie les résultats du deuxième trimestre de son exercice financier 2014

  • Ventes découlant des activités poursuivies de 56,4 M$, contre 57,7 M$ lors du précédent exercice
  • Résultat net découlant des activités poursuivies de 2,6 M$, un niveau stable par rapport à l'an dernier
  • Trésorerie et équivalents de trésorerie de 92,7 M$ au 30 septembre 2013, soit l'équivalent de 2,94 $ par action
  • Carnet de commandes fermes de 347 M$
  • Signature d'un protocole d'accord avec Boeing au cours du trimestre pour la fourniture de systèmes complets de trains d'atterrissage destinés au programme du 777

LONGUEUIL, QC, le 8 nov. 2013 /CNW Telbec/ - Héroux-Devtek inc. (TSX: HRX), (« Héroux-Devtek » ou la « Société »), un important fabricant canadien de produits aérospatiaux, a publié aujourd'hui les résultats du deuxième trimestre de son exercice financier 2014 clos le 30 septembre 2013. À moins d'indication contraire, tous les montants sont exprimés en dollars canadiens. Le résultat net découlant des activités abandonnées pour le trimestre et la période de six mois clos le 30 septembre 2012 englobe les résultats de la quasi-totalité des activités relatives aux lignes de produits Aérostructure et Industriels que la Société a vendues à Precision Castparts Corp. (NYSE : PCP) le 31 août 2012 ainsi que le gain provenant de la vente des activités abandonnées.

« La vigueur du marché de l'aérospatiale commerciale a été le principal moteur pour Héroux-Devtek au deuxième trimestre de l'exercice 2014, alors que les ventes dans ce marché ont progressé de près de 10 %. Cependant, l'incertitude qui pèse sur le marché militaire aux États-Unis, qui est touché par la diminution du financement de base du budget de la Défense et le maintien de la réduction des dépenses publiques (Sequestration) a entraîné une baisse marquée des ventes de produits militaires. Mais surtout, le principal fait saillant du trimestre a été la signature, par notre filiale en propriété exclusive, HDI Landing Gear USA Inc., d'un protocole d'accord avec la société Boeing pour la fourniture de systèmes complets de train d'atterrissage destinés au programme du B-777. Un contrat pluriannuel devrait être signé avant la fin de l'année civile 2013 et représenterait le plus important contrat jamais obtenu pour nos activités de trains d'atterrissage. Cette remarquable réalisation permet à Héroux-Devtek d'intensifier considérablement sa présence au sein de la chaîne d'approvisionnement mondiale, puisqu'elle lui procure des assises solides sur lesquelles s'appuyer pour soutenir sa croissance à long terme, » a déclaré Gilles Labbé, président et chef de la direction de Héroux-Devtek.

         
FAITS SAILLANTS FINANCIERS Trimestres clos les 30 septembre Six mois clos les 30 septembre
(en milliers de dollars, sauf les données par action) 2013 2012 2013 2012
Ventes découlant des activités poursuivies 56 402 57 684 119 374 121 464
BAIIA découlant des activités poursuivies 6 254 6 989 14 001 15 260
Résultat net découlant des activités poursuivies 2 584 2 645 5 398 5 591
  Par action - dilué ($) 0,08 0,09 0,17 0,18
Résultat net découlant des activités abandonnées - 110 000 - 113 258
Résultat net 2 584 112 645 5 398 118 849
  Par action - dilué ($) 0,08 3,64 0,17 3,86
Nombre moyen pondéré d'actions en circulation (dilué, en milliers) 31 688 30 985 31 678 30 824


Les ventes consolidées découlant des activités poursuivies se sont élevées à 56,4 millions de dollars, en légère baisse par rapport aux ventes de 57,7 millions de dollars réalisées au deuxième trimestre de l'exercice 2013. Les ventes réalisées dans le marché de l'aérospatiale commerciale ont progressé de 8,8 % pour atteindre 27,0 millions de dollars, grâce à l'obtention d'un nouveau mandat auprès de Boeing portant sur des actionneurs dans le cadre du programme du B-777 et à l'augmentation de la cadence de production des programmes du B-777 et du A-320, en partie contrebalancés par une baisse des ventes sur le marché secondaire en lien avec le programme du CL-415 de Bombardier. Les ventes réalisées sur le marché de l'aérospatiale militaire ont reculé de 10,6 % pour s'établir à 29,4 millions de dollars, en raison d'une baisse de la demande des clients dans le cadre de certains programmes, principalement ceux du B-2, du Global Hawk, du F-15 et du C-17, en partie contrebalancée par l'obtention d'un nouveau mandat auprès de la société Boeing dans le cadre du programme de l'hélicoptère Chinook CH-47. La baisse des ventes de produits militaires reflète également la faiblesse du marché militaire américain attribuable à la diminution du financement de base du budget de la Défense et au maintien des coupes budgétaires automatiques imposées par le Congrès (Sequestration).

Les fluctuations de la valeur du dollar canadien par rapport à la devise américaine, ont eu pour effet d'accroître de 0,4 million de dollars le montant des ventes au deuxième trimestre, mais ont eu une incidence négative de 0,2 million de dollars, ou 0,3 % des ventes, sur la marge brute par rapport à la période correspondante du précédent exercice. Les répercussions de l'évolution des devises sur la marge brute de la Société sont atténuées du fait de l'utilisation de contrats de change à terme pour la vente de dollars américains et de la couverture naturelle découlant des achats de matériaux effectués en dollars américains.

La marge brute est demeurée relativement stable, tant en dollars qu'en pourcentage des ventes, alors qu'une sous-imputation plus importante de certains coûts de fabrication résultant d'une diminution des besoins des clients dans le secteur militaire a été contrebalancée par une baisse des coûts liés à la non-qualité. D'autre part, les frais de vente et d'administration ont augmenté essentiellement en raison d'une hausse des frais de recherche et développement et des honoraires professionnels, notamment ceux engagés dans le cadre du protocole d'accord portant sur les appareils B-777. Par conséquent, le bénéfice avant intérêts, impôt et amortissement (« BAIIA ») découlant des activités poursuivies s'est établi à 6,3 millions de dollars, soit 11,1 % des ventes, comparativement à 7,0 millions de dollars, ou 12,1 % des ventes lors de l'exercice précédent.

Le résultat net découlant des activités poursuivies est demeuré stable à 2,6 millions de dollars, soit 0,08 $ par action diluée, au deuxième trimestre de l'exercice 2014, contre 2,6 millions de dollars, ou 0,09 $ par action diluée au deuxième trimestre de l'exercice 2013. Au deuxième trimestre de l'exercice 2014, la Société a comptabilisé un ajustement favorable des passifs d'impôt différé de 0,9 million de dollars.

UNE SITUATION FINANCIÈRE QUI DEMEURE SAINE
Au 30 septembre 2013, le bilan de Héroux-Devtek demeurait sain avec une trésorerie et des équivalents de trésorerie de 92,7 millions de dollars, soit 2,94 $ par action. À cette même date, la dette totale s'élevait à 62,2 millions de dollars, incluant un montant de 22,7 millions de dollars prélevé sur la facilité de crédit autorisée de 150,0 millions de dollars de la Société, mais excluant le montant net des frais de financement différés. Par conséquent, la situation de trésorerie nette de la Société s'établissait à 30,5 millions de dollars au 30 septembre 2013.

RÉSULTATS DU PREMIER SEMESTRE
Pour les six premiers mois de l'exercice 2014, les ventes consolidées découlant des activités poursuivies se sont élevées à 119,4 millions de dollars, contre 121,5 millions de dollars un an plus tôt. Les fluctuations des devises ont eu pour effet d'accroître les ventes de 0,2 million de dollars, mais ont réduit la marge brute de 0,4 million de dollars au cours des six premiers mois de l'exercice 2014. Le BAIIA découlant des activités poursuivies s'est établi à 14,0 millions de dollars, soit 11,7 % des ventes, comparativement à 15,3 millions de dollars, ou 12,6 % des ventes, un an auparavant. Le résultat net découlant des activités poursuivies s'est chiffré à 5,4 millions de dollars, soit 0,17 $ par action diluée, contre 5,6 millions de dollars, ou 0,18 $ par action diluée, lors de l'exercice précédent.

PERSPECTIVES
Les conditions demeurent favorables dans le marché de l'aérospatiale commerciale. Les fabricants de gros porteurs commerciaux continuent d'augmenter les cadences de production de certains de leurs programmes d'envergure et prévoient hausser leurs livraisons au cours de l'année 2013 par rapport à l'année précédente. Leurs carnets de commandes demeurent bien remplis et représentent de sept à huit années de production aux cadences actuelles. Dans le marché des jets d'affaires, les indicateurs clés pointent vers une reprise et les livraisons devraient connaître une croissance soutenue au cours des prochaines années grâce à l'amélioration de l'économie et au lancement sur le marché de plusieurs nouveaux appareils, y compris trois modèles pour lesquels Héroux-Devtek procède au développement du train d'atterrissage. Les conditions dans le marché de l'aérospatiale militaire devraient demeurer difficiles. Compte tenu de l'incertitude entourant la durée des réductions de dépenses automatiques dans le budget fédéral (Sequestration), la Société pourrait continuer d'être touchée par les compressions à la Défense américaine au-delà du présent exercice financier, en dépit de son portefeuille bien diversifié dans le secteur militaire et de l'équilibre qu'elle maintient entre la fabrication de nouveaux composants et la fourniture de produits et services sur le marché secondaire, qui devraient atténuer cet impact.

Au 30 septembre 2013, le carnet de commandes fermes de Héroux-Devtek s'élevait à 347 millions de dollars, contre 361 millions de dollars au début de l'exercice. Le carnet de commandes de la Société demeure bien diversifié. Le recul est essentiellement attribuable à la faiblesse du marché militaire américain.

« Grâce à son excellente réputation de fournisseur de services intégrés de classe mondiale, Héroux-Devtek est bien positionnée pour saisir les occasions qui se présenteront dans le marché des trains d'atterrissage. À court terme, l'effet conjugué des restrictions budgétaires aux États-Unis, du maintien des coupes automatiques imposées par le Congrès (Sequestration) et de la paralysie du gouvernement en octobre, aura un impact sur les ventes consolidées pour l'exercice qui prendra fin le 31 mars 2014, de sorte que nous nous attendons désormais à ce qu'elles soient légèrement inférieures aux ventes du précédent exercice, portant ombrage à la robustesse de l'activité dans le secteur de l'aérospatiale commerciale qui devrait donner lieu à une croissance des ventes d'environ 10 % dans ce marché. Compte tenu de la faiblesse du marché militaire, nous devons optimiser de manière proactive l'utilisation de nos actifs et adapter notre offre à la demande, tel qu'illustré par la réduction des effectifs annoncée plus tôt cette semaine. À long terme, la solidité financière de Héroux-Devtek constitue un facteur clé de création de valeur pour les actionnaires puisque des capitaux seront déployés tant à l'interne que par le biais d'acquisitions stratégiques, dans des initiatives qui enrichiront encore davantage notre offre de produits et services, » a conclu M. Labbé.

TÉLÉCONFÉRENCE
Héroux-Devtek inc. tiendra une conférence téléphonique pour discuter de ses résultats financiers, le vendredi 8 novembre 2013 à 10 h, heure de l'Est. Les personnes intéressées peuvent participer à l'appel en composant le (514) 807-9895 (pour les participants de Montréal et d'outre-mer) ou le 1-888-231-8191 (pour tous les autres participants d'Amérique du Nord). Il sera également possible de participer à la conférence en direct sur le Web en accédant à l'un des sites suivants : www.herouxdevtek.com, www.newswire.ca ou www.q1234.com.

Dans la mesure où il vous serait impossible de participer à la conférence téléphonique, vous pourrez avoir accès à un enregistrement de celle-ci en téléphonant au 1-855-859-2056 et en composant le code 74423839 sur votre clavier téléphonique. Cet enregistrement sera accessible à compter du vendredi 8 novembre à 13 h, heure de l'Est, et ce, jusqu'à 23 h 59, heure normale de l'Est, le vendredi 15 novembre 2013.

PROFIL
Héroux-Devtek inc. (TSX : HRX) est une entreprise canadienne qui se spécialise dans la conception, la mise au point, la fabrication ainsi que la réparation et l'entretien de systèmes et de composants de trains d'atterrissage destinés au marché de l'aérospatiale. La Société est la troisième plus importante entreprise de trains d'atterrissage à l'échelle mondiale et offre aux secteurs commercial et militaire de l'aérospatiale de nouveaux systèmes et composants de trains d'atterrissage de même que des pièces de rechange et des services d'entretien et de réparation. La Société fabrique également des boîtiers pour systèmes électroniques, des échangeurs de chaleur et des caissons pour les fournisseurs de systèmes de radar de bord, de systèmes électro-optiques et de commandes d'aéronefs par l'entremise de son usine Magtron. Environ 70 % des ventes de l'entreprise sont réalisées à l'étranger, principalement aux États-Unis. L'entreprise a son siège social à Longueuil, au Québec, et possède des installations dans le Grand Montréal (Longueuil, Laval et Saint-Hubert), à Kitchener et à Toronto en Ontario, ainsi qu'à Springfield et à Cleveland dans l'Ohio.

DÉCLARATION LIBÉRATOIRE
À l'exception de l'information historique, ce communiqué peut contenir de l'information et des déclarations de nature prospective en ce qui concerne la performance future de la Société. Ces déclarations se fondent sur des hypothèses et des incertitudes, ainsi que la meilleure évaluation possible de la direction en ce qui a trait aux événements futurs. Parmi les facteurs susceptibles de causer un écart dans les résultats figurent, entre autres, les fluctuations des résultats trimestriels, l'évolution de la demande pour les produits et services de la Société, l'incidence de la concurrence sur les prix, ainsi que les tendances générales du marché et les changements de la conjoncture économique. En conséquence, le lecteur est averti qu'un écart peut survenir entre les résultats réels et les prévisions.

MESURES NON CONFORMES AUX IFRS
Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (« BAIIA ») est une mesure financière qui n'est pas une mesure de rendement conforme aux Normes internationales d'information financière (« IFRS »). Il est donc peu probable qu'elle puisse être comparable à des mesures similaires publiées par d'autres émetteurs. La direction estime toutefois qu'elle procure aux investisseurs des renseignements utiles pour leur permettre d'évaluer la rentabilité et les liquidités de la Société, ainsi que sa capacité de générer des fonds pour financer ses activités.

Avis aux lecteurs :  Les états financiers consolidés intermédiaires résumés non audités complets et l'analyse par la direction de la situation financière et des résultats d'exploitation sont disponibles sur le site Web de Héroux-Devtek à l'adresse www.herouxdevtek.com 

SOURCE : Héroux-Devtek Inc.

Renseignements :

De :

Héroux-Devtek inc.
Gilles Labbé
Président et chef de la direction
Tél. : (450) 679-3330

Contact :

Héroux-Devtek inc. 
Stéphane Arsenault
Chef de la direction financière
Tél. : (450) 679-3330

MaisonBrison
Martin Goulet, CFA
Tél. : (514) 731-0000

Profil de l'entreprise

Héroux-Devtek Inc.

Renseignements sur cet organisme

Maison Brison - Français

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.