Gestion de l'offre - André Villeneuve aux côtés des agriculteurs du Québec

QUÉBEC, le 24 sept. 2015 /CNW Telbec/ - Le député de Berthier et porte-parole de l'opposition officielle en matière d'agriculture, d'alimentation, de PME, d'entrepreneuriat et d'innovation, André Villeneuve, réitère l'appui du Parti Québécois aux agriculteurs du Québec et dénonce la volonté à peine voilée du fédéral de mettre fin à la gestion de l'offre.

« L'histoire nous l'a démontré à plusieurs reprises : le gouvernement fédéral est toujours prêt à mettre en péril les agricultrices et les agriculteurs québécois pour favoriser le reste du Canada. Cette fois, pour conclure un accord de commerce avec l'Europe, le gouvernement fédéral a accepté que 17 700 tonnes additionnelles de fromage européen aient accès au marché canadien, et ce, afin que le bœuf de l'Ouest canadien puisse être exporté en Europe. Or, Ottawa n'a garanti aucune compensation pour les producteurs, principalement québécois, qui souffriront de cette compétition accrue, alors qu'ils ne peuvent espérer en tirer aucun bénéfice », a résumé André Villeneuve.

« Le maintien intégral de la gestion de l'offre est essentiel pour l'avenir de la filière laitière québécoise, un des fleurons de notre économie. La moitié des 6000 fermes laitières du Québec serait mise en péril si on l'abandonnait. Le gouvernement Harper, tout comme ses successeurs potentiels, doit absolument s'assurer de préserver ce système qui a permis le développement des fermes laitières et garanti la stabilité du marché », a ajouté le porte-parole.

Alors qu'aura lieu, aujourd'hui, le débat des chefs en français, les producteurs de lait québécois ont manifesté leur inquiétude aux différents chefs de parti, les invitant à se prononcer sur l'intention du fédéral d'abandonner la gestion de l'offre lors d'une nouvelle ronde de négociations du Partenariat transpacifique. André Villeneuve a marché aux côtés des 1500 producteurs de lait, d'œufs et de volaille de toutes les régions du Québec mobilisés pour l'occasion.

Le député avait invité le ministre québécois de l'Agriculture, Pierre Paradis, à se joindre à la manifestation, tout comme il lui demande de s'engager à refuser de ratifier le Partenariat transpacifique si la gestion de l'offre est sacrifiée. « Les élus québécois de tous les partis doivent faire front commun devant l'intention d'Ottawa de mettre fin à la gestion de l'offre. Pour l'instant, lorsqu'on questionne Pierre Paradis à ce sujet, on n'obtient jamais de réponse. Qu'à cela ne tienne; nous invitons le premier ministre libéral Philippe Couillard à se joindre au Parti Québécois et à défendre, haut et fort, les producteurs québécois », a-t-il conclu.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Antonine Yaccarini, Directrice adjointe aux relations avec les médias, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.