D'après le rapport de l'enquête HealthCast, les consommateurs canadiens
exigent des soins de santé plus centrés sur les patients

Le changement démographique pousse les professionnels de la santé canadiens à réfléchir à la manière dont ils intègrent ressources et technologies pour s'adapter à l'évolution des besoins

TORONTO, le 20 avr. /CNW/ - Une population croissante et vieillissante, un nombre de plus en plus élevé de gens souffrant de maladies chroniques et une prestation de soins inégale, notamment en raison de pénuries de fonds et d'effectifs, sont autant de facteurs qui accentuent la pression sur le système de santé canadien. C'est ce que révèle la série de rapports HealthCast sur les tendances du secteur de la santé, publiés par l'Institut de la recherche sur la santé de PricewaterhouseCoopers (PwC), ainsi que la synthèse canadienne publiée par PwC Canada. La dernière enquête présente les points de vue de 3 500 consommateurs du monde entier, dont 500 au Canada, et ceux de 815 leaders et experts mondiaux de la santé (dont 85 au Canada).

Ce que disent les consommateurs canadiens

Alors que les trois quarts des Canadiens interrogés ont répondu qu'ils estimaient être en très bonne santé ou en excellente santé, par rapport à 64 % des consommateurs du reste du monde, certains aspects du système de santé canadien actuel les dérangent.

Il s'avère que les Canadiens sont beaucoup plus inquiets que les consommateurs du reste du monde quant à la disponibilité des services de santé et l'accès à ces services. Parmi les 11 pays développés compris dans l'enquête internationale sur les politiques de santé menée par le Commonwealth Fund en 2007, le Canada s'est classé à l'avant-dernier rang sur le plan de l'accès aux soins de premier recours en dehors des heures ouvrables. L'enquête HealthCast a aussi souligné le besoin vital de raccourcir les périodes d'attente, malgré les nombreuses initiatives actuellement en cours dans l'ensemble du Canada pour remédier à ce problème.

"Pour s'assurer que les Canadiens reçoivent les soins de santé qu'ils sont en droit d'attendre, y compris un meilleur accès, des soins de haute qualité et un système viable et durable, il est urgent d'entreprendre la transformation de notre système de santé actuel", a déclaré Benoit Valiquette, directeur général et leader de la pratique Santé et Services sociaux chez PwC Montréal. "Les innovations thérapeutiques révèlent une tendance à la personnalisation de la prévention, des diagnostics, des soins et des traitements."

Voici quelques-uns des résultats saillants de l'enquête auprès des consommateurs :

    
    -  Quarante-deux pour cent des répondants canadiens, par rapport à 30 %
       des consommateurs mondiaux, ont indiqué que l'accès immédiat à un
       médecin ou à un fournisseur de soins de santé est un aspect
       prioritaire dans leur définition d'une prestation de soins de santé
       "de qualité".

    -  Sur le plan des soins spécialisés, les Canadiens ont beaucoup plus
       difficilement accès à des médecins spécialistes que les consommateurs
       des autres pays. Près de la moitié ont déclaré qu'il était difficile
       de consulter un spécialiste, par rapport à seulement 29 % des
       répondants mondiaux.

    -  Les Canadiens dépendent beaucoup de leurs médecins pour leurs besoins
       d'information sur la santé. De fait, 72 % des répondants canadiens -
       tout comme une proportion équivalente des consommateurs mondiaux - ont
       déclaré préférer se rendre à un cabinet médical pour obtenir de
       l'information au sujet de leur santé personnelle.

    -  Les consommateurs aspirent aussi à un décloisonnement des soins de
       santé. Les deux tiers des consommateurs mondiaux interrogés et 60 %
       des consommateurs canadiens ont affirmé que les équipes cliniques
       coordonnées étaient importantes pour eux.
    

"La coordination des soins de santé, ainsi qu'un meilleur accès à l'information, habiliteront les gens à se responsabiliser davantage par rapport à leur propre santé. Un système de santé solide doit être bien intégré afin d'assurer, pour les personnes qui sont traitées par plus d'un fournisseur de soins, un flux continu d'information entre patients et soignants", affirme M. Valiquette.

L'activité physique et le coût des soins de santé figurent parmi les autres préoccupations majeures. Près des trois quarts des Canadiens ont déclaré que le plus important à leurs yeux était de ne pas avoir à se soucier de considérations financières en matière de santé. Néanmoins, alors que les Canadiens et les autres consommateurs du monde partagent un même souci de faire assez d'exercice, les Canadiens s'inquiètent moins du financement des soins de santé à l'avenir. Ce résultat peut s'expliquer par le fait que l'assurance maladie canadienne couvre les services médicaux nécessaires.

Ce que pensent les experts et les leaders canadiens de la santé

Alors que les consommateurs canadiens exigent des soins plus centrés sur le patient, les leaders de la santé du Canada sont contraints de réviser leurs modes d'intégration des effectifs, des technologies et d'autres intervenants pour répondre à cette demande croissante. L'enquête a révélé que pour les leaders de la santé canadiens et ceux du monde entier, les trois principales composantes de la "qualité" sont la réduction des erreurs médicales, un accès amélioré et des coûts abordables.

La grande majorité des leaders de la santé canadiens pensent que le pays a besoin de plus de médecins et d'infirmiers. Néanmoins, alors que 79 % des leaders du monde entier pensent qu'un effectif médical accru rendrait leur système plus efficace, la majorité des leaders canadiens préféreraient augmenter à la fois les effectifs médicaux et infirmiers.

Voici quelques-uns des résultats saillants de l'enquête auprès des leaders et des experts de la santé :

    
    -  Les médecins de l'étranger sont perçus comme une riche ressource au
       Canada. Soixante-dix pour cent des leaders de la santé canadiens
       sondés ont désigné l'assouplissement des restrictions réglementaires
       visant les médecins diplômés à l'étranger comme l'un des facteurs
       d'influence les plus probables au cours des cinq prochaines années.

    -  Soixante-douze pour cent des leaders de la santé canadiens ont déclaré
       que le pays avait développé l'accès aux soins à domicile. Ce
       pourcentage est supérieur par rapport aux autres pays, où seulement la
       moitié des leaders ont constaté une telle amélioration.

    -  La population est bien servie dans les hôpitaux et les cliniques
       offrant des soins actifs. Mais 84 % des leaders canadiens déclarent
       qu'à l'avenir, le système de santé devrait suivre l'exemple du reste
       du monde et privilégier une redistribution des ressources visant à
       financer le mieux-être et la prévention.

    -  Malgré des prévisions optimistes selon lesquelles les dossiers
       médicaux électroniques (DME) seront normalisés au Canada d'ici les
       cinq prochaines années, l'implantation de la technologie de
       l'information a été lente au Canada. Alors que 21 % des leaders
       mondiaux de la santé disent que les DME sont de plus en plus présents
       dans leurs systèmes, seulement 16 % des leaders canadiens en ont
       constaté l'utilisation accrue.
    

"Les leaders canadiens de la santé réfléchissent aux effets de l'innovation, notamment la réduction des coûts et la valeur ajoutée", affirme M. Valiquette. "Néanmoins, l'innovation peut s'étendre au-delà de la technologie ou des investissements dans les centres de coûts. Elle peut aussi se traduire par des choses aussi simples que l'installation d'un nouvel écran TV dans une salle d'attente. Certaines solutions peu coûteuses n'en sont pas moins efficaces. Il faut donc concevoir l'innovation au-delà de la technologie ou des projets à grande échelle, afin de privilégier l'évolution plutôt que la révolution."

Benoit Valiquette conclut : "L'adaptation des soins aux besoins des particuliers chasse les systèmes de santé hors de leur zone de confort, les forçant à intégrer des intervenants, des technologies et des organisations qui ne font pas partie de leurs pratiques habituelles. Les consommateurs, les gouvernements, les fournisseurs de soins et les autres intervenants du secteur devront se solidariser et collaborer pour promouvoir l'avenir des soins de santé au Canada."

Méthodologie

La dernière enquête de l'Institut de recherche sur la santé (IRS) de PricewaterhouseCoopers offre un vaste aperçu des opinions de 3 500 consommateurs du monde entier, dont 500 canadiens, et présente les points de vue experts de 590 leaders mondiaux de la santé (50 au Canada). Des entrevues détaillées ont été menées auprès de 225 cadres supérieurs, dont 35 canadiens, représentant des gouvernements, des complexes hospitaliers, des compagnies d'assurance, des groupes de médecins, ainsi que des sociétés des secteurs pharmaceutique, des sciences de la vie et de la technologie dans 50 pays.

Pour plus d'information et pour consulter le rapport intégral et la synthèse canadienne de l'enquête mondiale HealthCast, visitez www.pwc.com/ca//healthcast.

À propos de PricewaterhouseCoopers

PricewaterhouseCoopers (www.pwc.com) fournit des services de certification, de fiscalité et de conseils dans divers secteurs d'activité afin d'apporter une valeur ajoutée à ses clients et à leurs parties prenantes et de promouvoir la confiance du public. Dans les 151 pays où sont réparties les sociétés membres du réseau, plus de 163 000 personnes mettent en commun leurs idées et leur expérience pour trouver des solutions, présenter une perspective nouvelle et donner des conseils pratiques. Au Canada, PricewaterhouseCoopers LLP/s.r.l./s.e.n.c.r.l. (www.pwc.com/ca/fr) et ses entités apparentées comptent plus de 5 300 associés et employés.

"PricewaterhouseCoopers" s'entend de PricewaterhouseCoopers LLP/s.r.l./s.e.n.c.r.l., société à responsabilité limitée de l'Ontario ou, selon le contexte, du réseau mondial de PricewaterhouseCoopers ou des autres sociétés membres du réseau, chacune étant une entité distincte sur le plan juridique.

SOURCE PwC

Renseignements : Renseignements: Olivia Boucherie, (514) 205-5335, olivia.boucherie@ca.pwc.com

Profil de l'entreprise

PwC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.