2e Conférence internationale sur la prévention du surdiagnostic - L'Association médicale du Québec fait état de ses travaux devant 500 experts internationaux

MONTRÉAL, le 17 sept. 2014 /CNW Telbec/ - « Après une première journée d'échanges avec quelque 500 experts d'une vingtaine de pays sur la question du surdiagnostic, nous pouvons déjà confirmer que la situation du Québec n'est pas différente des autres : les causes du surdiagnostic sont multifactorielles et multidimensionnelles et les stratégies visant à neutraliser ce phénomène et ses effets pervers sur la qualité et sur l'accessibilité des soins de santé doivent viser un ensemble de cibles », commente Dr Laurent Marcoux, président de l'Association médicale du Québec (AMQ) et conférencier à la 2e Conférence internationale sur la prévention du surdiagnostic qui se déroule du 16 au 18 septembre à Oxford, en Angleterre.

À la suggestion du réputé British Medical Journal, Dr Marcoux fait état aujourd'hui des deux années de travaux de l'AMQ sur le dossier ayant mené au plan d'action découlant des réflexions d'un grand nombre d'intervenants dans le domaine de la santé.

« Plusieurs pays occidentaux participant à la conférence d'Oxford ont adopté des modes d'organisation des soins de santé et de rémunération des médecins différents mais ils sont tout de même confrontés à la problématique du surdiagnostic. Ce constat vient confirmer la pertinence de notre plan d'action qui propose des orientations et des actions afin de s'attaquer aux quatre vecteurs d'inflation diagnostique : les patients, les soignants, la culture et le système », d'ajouter Dr Marcoux.

La prochaine étape des travaux de l'AMQ se déroulera en novembre prochain alors que Dr Marcoux fera une présentation à Athènes à la demande des agences gouvernementales européennes/agents payeurs de l'Union européenne. « Je suis heureux de constater que la sensibilisation est plus qu'amorcée. Au Québec, comme ailleurs dans le monde, les intervenants sont prêts à agir. Chez nous, les conclusions de notre plan d'action sont reprises dans différents rapports et études. L'AMQ est prête à collaborer avec les différents organismes concernés afin d'encadrer les actions qui seront entreprises pour réduire et prévenir le surdiagnostic », de conclure Dr Marcoux.

À propos de l'AMQ

L'AMQ regroupe près de 10 000 omnipraticiens, spécialistes, résidents et étudiants en médecine. Sa mission est de rassembler l'ensemble de la profession médicale du Québec dans un contexte de réflexion et d'action au bénéfice de la santé de la population.

 

SOURCE : Association médicale du Québec

Renseignements : Dr Laurent Marcoux est disponible pour des entrevues depuis Oxford. Denise Pelletier, Coordonnatrice aux communications, Association médicale du Québec, Téléphone : 514 866-0660, Numéro sans frais : 1 800 363-3932, Courriel : denise.pelletier@amq.ca

LIENS CONNEXES
http://www.amq.ca/fr

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.