Le Canada finance une stratégie pancanadienne en Intelligence Artificielle à hauteur de 125M

TORONTO, le 22 mars 2017 /CNW/ - Le gouvernement du Canada financera une stratégie pancanadienne en matière d'intelligence artificielle pour la recherche et le talent, afin de solidifier la position du Canada comme chef de file dans le domaine de l'IA. En effet, la stratégie, dont le financement annoncé s'élève à 125 M$, attirera et retiendra au Canada les universitaires les plus talentueux et permettra d'augmenter le nombre de stagiaires et chercheurs qui se consacreront à la recherche en intelligence artificielle. Elle promouvra également la collaboration entre les grands centres d'expertise du Canada que sont Montréal, Toronto-Waterloo et Edmonton. Le programme sera administré par l'intermédiaire de l'ICRA, l'Institut canadien de recherches avancées.

Le nouveau programme a été annoncé dans le budget fédéral déposé mercredi.

« Il est évident que le gouvernement canadien comprend bien l'importance de l'intelligence artificielle, une technologie si étroitement associée aujourd'hui à de nombreux domaines d'innovation », a déclaré Dr. Alan Bernstein, président et chef de la direction de l'ICRA. « Cet investissement en IA permettra au Canada de déployer ses ressources et son leadership mondial dans ce domaine des plus dynamiques. »

L'intelligence artificielle est un domaine de recherche en pleine ébullition, aux vastes répercussions, qu'il s'agisse de diagnostic médical ou encore de véhicule sans conducteur. Selon les prévisions, le marché des produits liés à l'intelligence artificielle devrait atteindre les 47 milliards de dollars en 2020, et nombre de grands noms du secteur technologique - de Google à Facebook en passant par Baidu - ont déjà commencé à y investir massivement.

La position de tête qu'occupe le Canada à l'échelle mondiale dans le domaine de l'IA est largement attribuable au fervent soutien qu'accorde l'ICRA depuis plus de dix ans à un groupe de chercheurs du monde entier, dirigé par Geoff Hinton à l'Université de Toronto. Ce groupe comprend des chercheurs canadiens éminents tels que Geoff Hinton, Yoshua Bengio de l'Université de Montréal et Richard Sutton de l'Université de l'Alberta. Le programme de l'ICRA intitulé Apprentissage automatique, apprentissage biologique, est maintenant codirigé par Yoshua Bengio et Yann LeCun (Université de New York et directeur de la recherche en IA de Facebook).

Les chercheurs du programme de l'ICRA ont fait des percées fondamentales en intelligence artificielle qui ont contribué à l'enthousiasme actuel pour ce domaine. Les techniques d'IA profonde qu'ils ont mises au point rendent les ordinateurs capables de mieux identifier des motifs et de formuler des prédictions plus exactes au moyen de ce que l'on appelle les réseaux de neurones artificiels, qui s'apparentent à la manière dont nous pensons que l'humain apprend.

L'investissement s'appuiera sur ces percées et créera la masse critique de talents dont les entreprises canadiennes, tous secteurs confondus, auront besoin pour se tailler une place dans ce nouveau marché.

« J'accueille avec joie cette décision du gouvernement canadien, qui fait preuve de vision en lançant cet important programme », a poursuivi Alan Bernstein. « Le gouvernement a posé les premiers jalons d'un projet à long terme dont bénéficiera le Canada sur les plans scientifique et économique pendant de nombreuses années à venir. »

« Les percées réalisées au Canada en IA profonde démontrent bien l'importance de l'investissement en recherche fondamentale et son formidable potentiel d'innovation », ajoute-t-il. « L'IA profonde est une plateforme technologique qui pourra être mise à profit dans pratiquement tous les secteurs de l'activité économique, et qui servira à améliorer la qualité de vie des gens. Le développement de l'IA contribuera à une économie plus vigoureuse et plus innovatrice, créera des emplois de qualité, améliorera le transport et mènera ultimement à de meilleurs soins de santé et services sociaux. Cette annonce permet au Canada d'être à l'avant-garde de la technologie et nous donne la possibilité d'influencer sa direction et de profiter pleinement de ses avantages.

En outre, le budget renouvelle et accroît le financement de l'ICRA, qui bénéficiera de 35 millions de dollars sur cinq ans. Ce financement servira à appuyer la mission de l'ICRA, qui est de favoriser l'éclosion des connaissances qui transformeront notre monde, par le biais de réseaux mondiaux regroupant les plus grands chercheurs de notre époque.

« Nous apprécions à sa pleine valeur ce soutien éclairé du gouvernement fédéral, conclut Alan Bernstein. Ce gouvernement comprend l'importance d'investir dans la recherche fondamentale, et voit bien que le modèle unique de l'ICRA, qui consiste à regrouper et inviter les plus éminents chercheurs du monde à se pencher sur les questions les plus intéressantes et les plus importantes de l'heure, est avantageux, pour le Canada, bien sûr, mais aussi pour le monde entier. »

SOURCE Institut canadien de recherches avancées

Renseignements : Dr. Alan Bernstein, alan.bernstein@cifar.ca, Président et chef de la direction, ICRA, 1-416-828-3151 ; Denis Thérien, Vice-président, Recherche partenariats, ICRA, denis.therien@cifar.ca, 1-514-513-1011 ; Juanita Bawagan, juanita.bawagan@cifar.ca, 1-416-971-4884

RELATED LINKS
www.cifar.ca

Organization Profile

Institut canadien de recherches avancées

More on this organization


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

CNW Membership

Fill out a CNW membership form or contact us at 1 (877) 269-7890

Learn about CNW services

Request more information about CNW products and services or call us at 1 (877) 269-7890