La Ministre de l'Éducation retarde indûment la nomination de deux étudiants collégiens au Comité consultatif sur l'accessibilité financière aux études

MONTRÉAL, le 15 déc. /CNW Telbec/ - La Ministre de l'Éducation, Line Beauchamp, retarde indûment depuis juin dernier la nomination de deux étudiants sur un comité chargé de la conseiller en matière de frais de scolarité et de prêts et bourses.

Depuis six mois, les étudiants recommandés par la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) pour le Comité consultatif sur l'accessibilité financière aux études (CCAFE) sont dans l'attente de leur nomination. Après de nombreuses correspondances avec le cabinet de la Ministre qui remet toujours à plus tard les nominations, la FECQ interpelle aujourd'hui la Ministre pour lui demander de procéder à la nomination des étudiants avant les Fêtes.

« Après six mois d'attente, les étudiants du niveau collégial ont le droit d'être représentés. C'est la première fois depuis l'existence de ce comité que des nominations prennent autant de temps à s'effectuer. Serait-ce parce que la Ministre veut écarter les étudiants des débats entourant les frais de scolarité? », questionne le président de la FECQ, Léo Bureau-Blouin.

Rappelons que le 6 décembre dernier, lors de la Rencontre des partenaires en éducation, Line Beauchamp avait maintenu le cap sur une augmentation massive des droits de scolarité. Les représentants étudiants et syndicaux avaient alors quitté la rencontre en dénonçant que les conclusions étaient écrites à l'avance.

En cas de hausse des frais de scolarité, le CCAFE doit être consulté 90 jours à l'avance et émettre un avis sur le sujet.

« Après le simulacre de consultation du 6 décembre, la Ministre repousse indûment la nomination d'étudiants sur un comité chargé de la conseiller sur la question des frais de scolarité. C'est du jamais vu! », poursuit M. Bureau-Blouin.

Les étudiants craignent que le gouvernement de Jean Charest se serve du CCAFE comme d'un instrument pour faire passer son agenda politique en matière de frais de scolarité. La FECQ exige que soit mis en place un processus de nomination plus rigoureux qui inclurait un délai de nominations raisonnables.

« Que va-t-il se passer en juin prochain lorsque de nouveaux étudiants seront à nommer? La Ministre va-t-elle encore faire traîner le dossier pendant plus de six mois? En somme, est-ce à dire que les étudiants du collégial n'ont droit que d'être représentés à moitié? », termine le président de la FECQ.

La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) représente près de 55 000 étudiants réunis dans 22 associations étudiantes présentes sur l'ensemble du territoire québécois. Depuis 20 ans, elle défend et promeut les droits et intérêts des étudiants des cégeps.

SOURCE FEDERATION ETUDIANTE COLLEGIALE DU QUEBEC (FECQ)

Renseignements :

Mathieu Morin, vice-président, FECQ, bur. 514 396-3320, cell. 514 554-0576,
courriel : vpresidence@fecq.org

Organization Profile

FEDERATION ETUDIANTE COLLEGIALE DU QUEBEC (FECQ)

More on this organization


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

CNW Membership

Fill out a CNW membership form or contact us at 1 (877) 269-7890

Learn about CNW services

Request more information about CNW products and services or call us at 1 (877) 269-7890