Judith Woodsworth quitte ses fonctions de rectrice et vice-chancelière de l'Université Concordia

Un recteur ou une rectrice intérimaire sera nommé au cours des prochaines semaines

MONTRÉAL, le 22 déc. /CNW Telbec/ - Le Conseil d'administration de l'Université Concordia a annoncé aujourd'hui le départ de Mme Judith Woodsworth pour des raisons personnelles. Elle quittera ses fonctions de rectrice et vice-chancelière dès le 22 décembre 2010.

« Je suis profondément reconnaissant envers Judith et je souhaite souligner son leadership, ses réalisations et son engagement depuis deux ans et demi », a déclaré M. Peter Kruyt, président du Conseil d'administration de l'Université. « Sous sa direction, Concordia a connu une période prospère, comme en témoignent ses progrès notables et son rayonnement accru à l'échelle locale, provinciale, nationale et internationale. »

Sous l'administration de Mme Woodsworth, Concordia a adopté son tout premier cadre stratégique après une année de consultations publiques intensives par le biais d'assemblées, de « Cafés du monde », de Tables rondes de la rectrice ou d'autres cercles de discussion. Grâce à ce plan stratégique, l'Université a réaffirmé sa volonté de poursuivre l'excellence dans l'enseignement et la recherche, d'offrir une expérience étudiante hors pair, d'encourager l'engagement communautaire et d'améliorer ses communications et pratiques administratives.

Mme Woodsworth quitte ses fonctions alors que Concordia est l'une des seules universités du Québec à enregistrer un budget annuel équilibré et un déficit accumulé parmi les plus faibles. Les efforts qu'elle a déployés pour le Quartier Concordia ont permis de transformer la présence urbaine de l'Université et de revitaliser le voisinage. De nombreuses constructions ont vu le jour sur les deux campus, dont le pavillon de l'École de gestion John-Molson au centre-ville, le dôme des Stingers à Loyola ou encore les projets réalisés grâce au Programme d'infrastructure du savoir, qui ont tous été terminés, ou sont sur le point de l'être, en respectant les échéanciers et les budgets.

Depuis son arrivée, Mme Woodsworth a fait plusieurs voyages à l'étranger, essentiellement dans le cadre de missions officielles du gouvernement afin de promouvoir le système d'éducation québécois, d'établir des partenariats et des liens dans le domaine de l'enseignement et de la recherche, ou encore de recruter des étudiants. Les retombées pour Concordia ont d'ailleurs été remarquables.

Mme Woodsworth a profité de ses déplacements professionnels pour rencontrer des centaines de diplômés du monde entier, à Beijing, Shanghai, Hong Kong et Mumbai. Elle a également rendu visite aux sections nord-américaines des diplômés de Concordia : Vancouver, Edmonton, Calgary, Washington, Boston, New York, Toronto et Ottawa. Son journal de voyage, qu'elle publiait sur son site Web, démontrait le vif intérêt que portent toujours à leur alma mater les diplômés présents aux quatre coins de la planète. Par ailleurs, elle a cultivé des liens avec un nombre incalculable de donateurs, de donateurs éventuels et d'amis de l'Université en prévision d'une campagne de financement de grande envergure. Elle a activement contribué à l'obtention de dons substantiels ou aux démarches préliminaires.

D'un abord facile, Mme Woodsworth adorait les étudiants et les étudiantes en a connu un grand nombre, malgré l'importante population étudiante de Concordia. Ils pouvaient discuter avec elle, que ce soit à la bibliothèque, au Gym, dans les escaliers mécaniques, dans les couloirs ou les cafés avoisinants et même dans la rue. Elle affectionnait par-dessus tout la collation des grades, où elle accueillait chaleureusement chaque étudiant ou étudiante qui se présentait sur la scène.

Elle et son mari, le Pr Lindsay Crysler, ancien directeur du Département de journalisme de l'Université, étaient de fervents amateurs des Stingers de Concordia. Le soir et le week-end, chaque fois que c'était possible, ils assistaient aux matchs de hockey, de basketball, de baseball, de football et de rugby des équipes masculines et féminines. Tout récemment, ils se sont rendus à Peterborough, en Ontario, pour encourager notre équipe féminine de rugby qui disputait la médaille d'or au championnat du Sport interuniversitaire canadien.

« Ce fut un honneur pour moi de retourner à l'Université où j'avais commencé ma carrière il y a trente ans pour en prendre, cette fois-ci, la direction, ne fût-ce que pour une courte période, a souligné la rectrice. Je souhaite un bel avenir à Concordia et je suivrai avec beaucoup d'intérêt les progrès des étudiants, des membres du personnel et du corps professoral. Je suis très fière de ce que nous avons accompli ces derniers temps et j'apprécie énormément le soutien et les efforts fournis par la communauté universitaire et la communauté externe. »

« Il sera toujours loisible à Mme Woodsworth de revenir à Concordia comme professeure si elle le souhaite », a déclaré M. Kruyt.

Durant la période des Fêtes, Me Bram Freedman, vice-recteur aux relations externes et secrétaire général, agira à titre de recteur suppléant d'ici à ce qu'un recteur ou une rectrice intérimaire soit nommé en janvier 2011. Le Conseil d'administration entamera les démarches de recrutement permanent d'un recteur ou d'une rectrice en temps utile.

SOURCE UNIVERSITE CONCORDIA

Renseignements :

Nadia Kherif
Conseillère en relations médias
Université Concordia
Tél. : 514 848-2424, poste 4187
Cell. : 514 262-0909
Courriel : nadia.kherif@concordia.ca

Organization Profile

UNIVERSITE CONCORDIA

More on this organization


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

CNW Membership

Fill out a CNW membership form or contact us at 1 (877) 269-7890

Learn about CNW services

Request more information about CNW products and services or call us at 1 (877) 269-7890