Grève de signature chez les syndiqués de la rédaction du Soleil

QUÉBEC, le 16 déc. /CNW Telbec/ - Les syndiqués de la rédaction du Soleil déclenchent une grève de signature pour protester contre l'intransigeance de leur employeur dans les négociations actuelles. Les journalistes ne signent plus leurs textes de nouvelles depuis ce matin.

L'Employeur exige entre autres : une baisse du salaire horaire de près de 9 % à la signature ; trois ans de gel salarial ; une clause orphelin dans le régime de retraite et une journée de travail supplémentaire par semaine sans rémunération…

Les deux parties continuent de négocier par l'entremise d'un conciliateur désigné par le ministère du Travail du Québec, à la demande des syndiqués du Soleil. Une rencontre est prévue demain.

Les syndiqués sont sans convention collective depuis le 31 décembre 2009.

Gesca, une filiale de Power Corporation, publie Le Droit à Ottawa, Le Nouvelliste à Trois-Rivières, La Presse à Montréal, Le Quotidien-Progrès Dimanche au Saguenay, Le Soleil à Québec, La Tribune à Sherbrooke et La Voix de l'Est à Granby. Ces journaux rejoignent au total 1,3 million de lecteurs.

Le syndicat de la rédaction représente plus de 100 travailleurs et est affilié à la Fédération nationale des communications (FNC-CSN) ainsi qu'au Conseil central de Québec Chaudière-Appalaches (CCQCA-CSN).

SOURCE Conseil central de Québec-Chaudière-Appalaches

Renseignements : Renseignements:

Baptiste Ricard-Châtelain
Président du Syndicat de la rédaction du Soleil
Cellulaire: 418 953-1675


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

CNW Membership

Fill out a CNW membership form or contact us at 1 (877) 269-7890

Learn about CNW services

Request more information about CNW products and services or call us at 1 (877) 269-7890