Vous êtes prêt à encaisser votre chèque de la Prestation universelle pour la garde d'enfants? Investir dans un REEE vous aidera à tirer davantage de votre argent, selon Jamie Golombek, Banque CIBC

Les parents peuvent faire une meilleure utilisation de leur PUGE en générant une croissance à l'abri de l'impôt et en conservant des subventions gouvernementales supplémentaires dans un REEE.

TORONTO, le 4 août 2015 /CNW/ - Ayant reçu un chèque important pour le paiement rétroactif de la Prestation universelle pour la garde d'enfants (PUGE) et recevant désormais des versements mensuels plus élevés, les parents canadiens devraient se préparer en vue de l'impôt à payer et envisager d'investir ce qui reste des prestations dans un régime enregistré d'épargne-études (REEE), afin de donner un élan à leur épargne tout en bénéficiant d'une croissance à l'abri de l'impôt et de subventions gouvernementales supplémentaires.

« Il est tentant pour les parents de dépenser ce surplus d'argent, surtout à l'approche de la rentrée scolaire et en raison des factures qui s'accumulent, indique Jamie Golombek, directeur gestionnaire, Planification fiscale et successorale, Banque CIBC. Toutefois, il est important de bien comprendre qu'au printemps prochain, vous paierez de l'impôt pouvant aller jusqu'à 50 % sur le montant de la PUGE. Vous devriez donc envisager d'utiliser ce qui en reste après impôt pour cotiser à un REEE, afin de recevoir encore plus d'argent du gouvernement et ainsi constituer un coussin à l'abri de l'impôt en vue des études de vos enfants. »

Bonification de la PUGE : Prestation plus élevée pour les enfants de moins de six ans, nouvelle prestation pour les adolescents

La PUGE vise à fournir un soutien financier aux familles ayant des enfants. Cette année, le gouvernement fédéral a bonifié la PUGE, faisant passer de 100 $ à 160 $ le montant mensuel accordé pour les enfants de moins de 6 ans et étendant le programme aux enfants âgés de 6 à 17 ans, pour lesquels il accorde une nouvelle prestation de 60 $ par mois. Le 20 juillet, le premier paiement de la PUGE bonifiée a été émis et il comprenait un montant rétroactif couvrant la période de janvier à juin 2015, laissant ainsi aux parents 420 $ supplémentaires par enfant, ce qui représente 60 $ par mois pour les sept derniers mois.

Les nouvelles sommes d'argent pourraient s'envoler au printemps prochain au moment de la déclaration de revenus de 2015

Toutefois, aux parents qui prévoient utiliser les fonds pour payer les activités estivales de leurs enfants ou les fournitures scolaires, M. Golombek lance un appel à la prudence : « Une bonne partie des nouvelles sommes d'argent pourrait s'envoler au printemps prochain au moment de votre déclaration de revenus de 2015. »

M. Golombek explique que la PUGE bonifiée remplace le crédit d'impôt pour enfants d'un montant de 338 $ par enfant. Ce crédit d'impôt non remboursable pour les parents d'enfants âgés de moins de 18 ans était disponible pour la dernière fois dans la déclaration de revenus de 2014. De plus, la PUGE est imposable à votre taux d'imposition marginal, et il n'y a pas de retenue à la source.

« La PUGE n'est plus aussi alléchante lorsque l'on tient compte de l'impôt et de l'abolition du crédit d'impôt pour enfants, mentionne M. Golombek. Selon votre tranche d'imposition, vous pourriez devoir rembourser jusqu'à la moitié de ces nouvelles sommes d'argent l'an prochain, alors assurez-vous de pouvoir effectuer ce remboursement. »

Par exemple, supposons que vous avez deux enfants âgés de moins de six ans et que votre taux d'imposition marginal est de 30 %. En 2015, vous recevrez une PUGE d'un montant de 160 $ par enfant chaque mois, pour un total de 3 840 $ pour l'année. Au moment de produire votre déclaration de revenus en avril prochain, vous paierez 1 152 $ en impôt (3 840 $ x 30 %), ce qui vous laissera 2 688 $ en poche. Notez que la PUGE bonifiée remplace le crédit d'impôt pour enfants, lequel ne sera plus disponible à compter de cette année.

REEE : Épargne à imposition différée en vue d'études postsecondaires

Comme stratégie d'épargne efficace, M. Golombek recommande d'investir les sommes après impôt de la PUGE dans un REEE. Un REEE est un régime de placement à imposition différée qui vous aide à épargner pour les études postsecondaires d'un enfant.

« En versant les fonds dans un REEE, vous contribuez à donner un élan à votre épargne tout en bénéficiant d'une croissance à imposition différée et de subventions gouvernementales supplémentaires. Si vous avez des enfants de moins de 18 ans, je vous conseille de verser les sommes de la PUGE après impôt dans un REEE », indique M. Golombek.

Trois raisons d'investir les sommes de la PUGE après impôt dans un REEE, plutôt que de les dépenser maintenant :

  1. Croissance à l'abri de l'impôt : Même si les cotisations elles-mêmes ne sont pas déductibles d'impôt, tous les revenus de placement et la croissance obtenus dans le REEE s'accumulent à l'abri de l'impôt.
  2. Cotisations gouvernementales : Le gouvernement fédéral ajoute 20 % à vos cotisations REEE au moyen de la Subvention canadienne pour l'épargne-études (SCEE), jusqu'à concurrence de 500 $ par année, par enfant. La SCEE est applicable jusqu'à la fin de l'année civile au cours de laquelle un enfant atteint l'âge de 17 ans, et le montant cumulatif maximum au titre de la SCEE est de 7 200 $.
  3. Économie d'impôt : Les revenus tirés du régime et les cotisations gouvernementales sont imposés entre les mains de l'étudiant, qui pourrait ne payer que peu ou pas d'impôt sur ces sommes grâce à l'utilisation des crédits d'impôt disponibles.

Dans l'exemple ci-dessus, verser un montant après impôt de 2 688 $ dans un REEE peut faire en sorte qu'un montant supplémentaire de 538 $ (2 688 $ x 20 %) de la SCEE soit déposé dans le REEE, à condition que les droits au titre de la subvention soient suffisants. Vous pourriez ainsi obtenir un rendement total de 3 226 $ pour constituer le fonds d'études de vos enfants. Si vous laissiez ce montant fructifier pendant 15 ans à un taux de 5 %, il vous rapporterait plus du double, soit 6 700 $.

À propos de la Banque CIBC

La Banque CIBC est une importante institution financière canadienne d'envergure mondiale qui compte 11 millions de clients, tant des particuliers que des entreprises. Par l'intermédiaire de ses trois principales unités d'exploitation, Services bancaires de détail et Services bancaires aux entreprises, Gestion des avoirs et Services bancaires de gros, la Banque CIBC offre une gamme complète de produits et de services au moyen de son réseau étendu de services bancaires électroniques, de ses centres bancaires et de ses bureaux dans tout le Canada, aux États-Unis et dans le monde entier. Vous trouverez d'autres communiqués de presse et renseignements au sujet de la Banque CIBC sur le site Web de l'entreprise, au www.cibc.com/ca/media-centre/index-fr.html.


SOURCE Banque Canadienne Impériale de Commerce

Renseignements :

Caroline Van Hasselt, directrice en chef, Communications externes, 416 784-6699 ou Caroline.VanHasselt@cibc.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.