Vous êtes perdu dans vos objectifs de placement à long terme? Voici un guide qui vous aidera à prendre des décisions au sujet du remboursement des dettes ou des cotisations au REER ou au CELI.

À l'approche du délai de cotisation au REER, un nouveau rapport de la Banque CIBC aide les Canadiens à obtenir la réponse.

TORONTO, le 22 févr. 2013 /CNW/ - La principale question que se posent les Canadiens durant cette saison REER, c'est de savoir s'ils doivent rembourser leurs dettes avant de cotiser à leur épargne à long terme, explique Jamie Golombek, directeur général, Planification fiscale et successorale CIBC.

« C'est l'éternel débat : faut-il rembourser ses dettes ou épargner en vue de la retraite? Quel est le rôle d'un CELI dans tout cela? Les Canadiens ont des choix de plus en plus complexes en matière de planification financière, » déclare M. Golombek. « Même si les Canadiens penchent actuellement pour la réduction de leurs dettes, cette stratégie ne serait pas nécessairement la plus judicieuse pour tout le monde. »

Le nouveau rapport de M. Golombek, « REER, CELI ou prêt hypothécaire : comment faire le bon choix? », illustre les divers facteurs dont les Canadiens doivent tenir compte au moment de prendre une décision éclairée - une décision rendue plus difficile par l'alourdissement de l'endettement des ménages, un contexte de bas taux d'intérêt et l'introduction du CELI.

Le rapport recommande d'envisager cinq facteurs clés afin de maximiser l'épargne :

  1. Le taux de rendement escompté de vos placements.
  2. Le taux d'intérêt que vous payez sur votre dette.
  3. Votre taux d'imposition personnel actuel et anticipé.
  4. Votre horizon de placement.
  5. Les risques liés aux placements.

« La question est de faire fructifier votre argent de la manière la plus avantageuse pour vous, » explique M. Golombek, « et en tenant compte de ces cinq points clés, vous pourriez arriver à épargner des milliers de dollars à la longue. » « N'oubliez pas que ce qui compte vraiment, ce n'est pas la parfaite décision. Quel que soit le résultat, vous sortirez toujours gagnant que vous choisissiez de faire un placement dans un REER ou un CELI, ou de rembourser vos dettes, parce que vous épargnez en vue de votre avenir, » ajoute M. Golombek.

Étant donné que les besoins d'épargne varient d'une personne à l'autre, M. Golombek recommande de se faire conseiller par un expert qualifié. Un conseiller de la Banque CIBC peut vous aider à évaluer vos différentes options de placements, à examiner les taux d'intérêt sur les dettes et les options de remboursement, et à calculer le montant de revenu dont vous disposerez à la retraite.

La Banque CIBC est une institution financière nord-américaine de premier plan qui compte près de 11 millions de clients, tant des particuliers que des entreprises. Elle offre une gamme complète de produits et de services par l'intermédiaire de son réseau de services bancaires électroniques complets et de ses centres bancaires et bureaux situés partout au Canada, aux États-Unis et ailleurs dans le monde. Vous trouverez d'autres communiqués et d'autres renseignements sur la Banque CIBC dans notre Centre de presse, sur le site Web de l'entreprise à www.cibc.com.

Un exemple pour vous décider entre l'avantage d'un REER, d'un CELI, et du remboursement des dettes

À titre d'illustration, prenons un exemple. Supposons que vous avez un excédent de 1 500 $ de revenu avant impôt dont vous n'avez pas besoin pour acquitter vos mensualités; un taux d'imposition sur le revenu de 33,33 % actuellement et un taux estimatif de 20 % à la retraite. Après avoir acquitté 500 $ (33,33 % de 1 500 $) d'impôt sur le revenu, il vous restera 1 000 $ après impôt que vous pourriez utiliser pour un placement dans un CELI ou pour effectuer un versement additionnel sur votre prêt hypothécaire. Vous pourriez aussi cotiser la somme intégrale de 1 500 $ à votre REER et ne pas payer d'impôt jusqu'au moment du retrait. Supposons que vous tablez à long terme sur un taux de rendement de 5 % en moyenne sur vos placements à caractère participatif et que votre prêt hypothécaire est assorti d'un taux d'intérêt de 3 %.

Le graphique ci-dessous calcule l'augmentation de votre valeur nette en fonction de chacune de ces trois options.

Avantage tiré après un an du REER, du CELI et du remboursement des dettes

(Taux de rendement = 5 %; taux d'intérêt sur la dette = 3 %; taux d'imposition = 33,33 %
actuellement et 20 % au retrait)

                                       
        REER           CELI           Dette      
Revenu assujetti à l'impôt       1 500 $           1 500           1 500 $      
Taux d'imposition (33,33 %) (33,33 %)       Néant           (500)           (500)      
Cotisation au régime/remboursement de la dette       1 500 $           1 000 $           1 000 $      
Revenu gagné (5 %)       75           50           s.o.      
Intérêts épargnés (3 %)       s.o.           s.o.           30      
Valeur de l'avantage après un an (avant impôt)       1 575 $           1 050 $           1 030 $      
Impôt à payer au retrait (20 %)       (315)           Néant           s.o.      
Avantage après un an (après impôt)       1 260 $           1 050 $           1 030 $      
                                       

Cet exemple illustre les effets du taux d'imposition, du taux de rendement escompté sur vos placements et des versements d'intérêts sur la dette sur l'avantage dont vous bénéficiez après seulement une année. Afin d'analyser pleinement votre situation, vous devriez estimer l'avantage que vous tirerez d'un REER, d'un CELI ou du remboursement de votre dette durant votre horizon de placement.

Vous devez aussi tenir compte des risques liés aux placements. Même si vous êtes assuré d'épargner un intérêt de 3 % sur votre prêt hypothécaire tant que ce taux est garanti, le taux de rendement sur vos placements n'est pas aussi certain. Même l'exemple prend pour hypothèse un taux de rendement de 5 % sur vos placements dans un REER ou un CELI, cela pourrait ne pas être le cas dans un an ou même à plus longue échéance, car la plupart des placements à caractère participatif ne rapportent pas un taux de rendement garanti. Pour obtenir une comparaison exacte avec le taux d'épargne garanti sur votre prêt hypothécaire, vous devriez examiner le taux de rendement d'un placement sans risque comme une obligation du gouvernement du Canada au cours de l'horizon de placement applicable.

M. Golombek propose d'autres scénarios dans son rapport « REER, CELI ou prêt hypothécaire : comment faire le bon choix? » 

SOURCE : Banque CIBC

Renseignements :

Kevin Dove, chef, Communications externes CIBC, 416-980-8835, Kevin.dove@cibc.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.