Vote de grève des employées qui s'occupent de la SAAQ dans la région de Saint-Hubert

ST-HUBERT, QC, le 12 mars 2013 /CNW Telbec/ - Réunies hier en assemblée générale, les salariées du Club optimiste Laflèche affectées au mandat de la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) de la région de Saint-Hubert ont voté à l'unanimité pour des moyens de pression pouvant aller jusqu'à la grève. Les sept travailleuses du SCFP 5051 sont indignées par le fait qu'ils n'arrivent pas à signer une nouvelle convention collective, malgré le fait qu'une entente de principe ait été acceptée par les membres le 19 décembre dernier.

« C'est une curieuse situation. Nous avions eu une entente de principe et le soir même les salariées ont donné leur aval. Nous avions même une date de signature, mais l'employeur a décidé qu'il ne voulait plus signer la convention collective, car il n'arrive pas à gérer l'organisation du travail au niveau des responsabilités », indique Manon Bienvenue, présidente du SCFP 5051.

Étant donné la situation, l'employeur en profite pour faire une vingtaine de changements dans le contrat de travail. Notamment, il veut que la gérante (cadre) puisse effectuer 20 heures de travail par semaine au niveau des tâches de l'unité d'accréditation. « C'est impraticable, si on va de l'avant comme ça, la gérante empêcherait une personne salariée de faire un horaire hebdomadaire normal », ajoute Nathalie Courchesne, conseillère syndicale SCFP.

Un autre point de litige entre les parties concerne le temps accordé pour la fermeture de la succursale. « L'employeur demande que les tâches soient accomplies en une vingtaine de minutes, sinon, il disciplinera. Avec les méthodes de travail en cours présentement, il est impensable d'effectuer ces tâches dans ce délai », précise Manon Bienvenue.

Généralement, les deux parties doivent être d'accord pour soumettre un différend devant un arbitre. Par contre, étant donné que ce contrat de travail serait la première convention collective entre les parties, le syndicat a le droit de demander un arbitrage de façon unilatérale. Il songe sérieusement à le faire.

Comptant plus de 111 000 membres au Québec, le SCFP est présent dans 10 secteurs d'activité, soit les affaires sociales, les communications, l'éducation, l'énergie, les municipalités, les sociétés d'État et organismes publics, les transports aérien et urbain, le secteur mixte, ainsi que les universités.

SOURCE : Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)

Renseignements :

Nathalie Courchesne, conseillère syndicale SCFP, cell. 514 242-2027

Lisa Djevahirdjian, Service de l'information SCFP cell. 514 831-3815, ldjevahirdjian@scfp.qc.ca

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.