Virage à droite au feu rouge - Des bénéfices pour la population de l'île de Montréal

MONT-ROYAL, QC, le 13 déc. 2016 /CNW Telbec/ - Les maires des 15 villes liées à la métropole sur l'île de Montréal estiment, à l'instar de la population, qu'il y a des bénéfices à l'implantation du virage à droite au feu rouge, soit de contribuer à la fluidité de la circulation, permettre un gain de temps pour les usagères et usagers de la route, en plus de contribuer à améliorer la qualité de l'air et à réduire les frais de soins de santé.

Les porte-parole des 15 maires des villes liées à la métropole sur l'île de Montréal, Robert Coutu, Georges Bourelle et Philippe Roy, soulignent qu'il y a près de deux millions de véhicules sur l'île de Montréal et que l'Organisation mondiale de la santé a établi, en 2011, que la qualité de l'air était mauvaise à Montréal 60 jours par année, ce qui la place au deuxième rang au Canada pour la pire qualité de l'air.

Selon le ministère des Transports, 62 % des contaminants que l'on retrouve dans l'atmosphère sont reliés au transport routier. La consommation d'un seul litre d'essence cause jusqu'à 2,29 kg de dioxyde de carbone (CO2) dans l'atmosphère.

« Les automobilistes à l'arrêt pour un cycle de feu rouge alors qu'ils pourraient tourner à droite perdent du temps, gaspillent de l'essence et polluent inutilement », indiquent les maires Coutu, Bourelle et Roy.

L'Association médicale canadienne déterminait que la pollution atmosphérique coûte plus de 300 millions de dollars par année et est responsable de 30 000 visites médicales au pays. Toutes les mesures qui peuvent contribuer à améliorer la fluidité de la circulation et la multimodalité des transports sont bénéfiques pour l'ensemble de la population.

« Il nous est tous arrivé d'être immobilisés à un feu de circulation alors qu'il n'y a aucun autre véhicule, piéton ou cycliste à l'intersection et que nous aurions pu tourner à droite en toute sécurité. Dans un contexte du développement durable, nous devons agir pour améliorer les performances de la circulation en toute sécurité pour toutes et tous », déclarent les trois maires porte-parole des 15 villes liées à la métropole sur l'île de Montréal.

 

SOURCE ASSOCIATION DES MUNICIPALITES DE BANLIEUE

Renseignements : Astérisme, relations publiques et communication, Jean Maurice Duddin, jmduddin@asterisme.com, 514 771-5777

Profil de l'entreprise

ASSOCIATION DES MUNICIPALITES DE BANLIEUE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.