Ville de Montréal: les faits saillants du comité exécutif du 16 septembre
2009

MONTRÉAL, le 18 sept. /CNW Telbec/ - Le président du comité exécutif de la Ville de Montréal, M. Claude Dauphin, présente un compte rendu des principales décisions qui ont été prises par le comité exécutif (CE) au cours de la séance du 16 septembre 2009.

Les élus ont d'abord donné leur accord de principe pour la réalisation intégrée du Plan d'affaires / Plan de vie 2009-2017 des Muséums nature et ont affecté au budget 2010-2012 les sommes requises pour le démarrage des projets. Ils ont aussi autorisé le développement du concept du projet en vue de négociations avec les autres paliers de gouvernement au sujet des montants requis pour réaliser le Plan d'affaire / Plan de vie des Muséums nature. Celui-ci a pour objectif de changer le regard que l'être humain porte sur la nature en offrant aux visiteurs des expériences conjuguant à la fois sciences et émotions. Il regroupe notamment cinq projets phares qui permettront aux Muséums nature de devenir la "1re place mondiale dédiée à l'humain et à la nature". Ces cinq projets sont le Centre sur la biodiversité (ouverture à l'automne 2010), le Planétarium Rio Tinto Alcan (ouverture début 2012), un écosystème humain au Biodôme, la métamorphose de l'Insectarium et l'esplanade des Muséums nature, une vaste place publique qui reliera physiquement et symboliquement les quatre institutions et qui sera façonnée par tous ceux qui la fréquenteront.

Les membres du CE ont ensuite octroyé un contrat de services professionnels de 80 139 $ à la firme Genivar, ayant obtenu le plus haut pointage, pour l'estimation de coûts de construction pour le nouveau Planétarium de Montréal. Un concours d'architecture a été lancé publiquement le 3 novembre 2008 et les cinq finalistes ont déposé leur concept le 30 avril 2009. Le conseil municipal a octroyé un contrat de services professionnels à l'équipe lauréate du concours le 15 juin 2009. Le 2 juillet 2009, le CE autorisait le lancement d'un appel d'offres public pour des services professionnels spécialisés en estimation de coûts de construction aux fins du nouveau Planétarium et un second appel d'offres public pour des services professionnels spécialisés en gestion et méthodes de construction.

Le CE a également octroyé un contrat de services professionnels de 92 332 $ à la firme AXOR Experts-Conseils en gestion et méthodes de construction, ayant obtenu le plus haut pointage, pour le nouveau Planétarium de Montréal.

Les élus ont en outre approuvé l'entente, au montant de 664 375 $, entre la Ville et la Société GRICS, organisme sans but lucratif, fournisseur unique, pour la mise à jour du progiciel de gestion des loisirs LUDIK et la mise en place de, Loisirs en ligne, dans le cadre du projet e-Cité. La présente entente vise l'Inscription en ligne aux activités de loisirs des arrondissements et du Complexe sportif Claude-Robillard et la réservation des plateaux sportifs, pour la période de 1er octobre 2009 au 1er décembre 2010. La version LUDIK de la Société GRICS répond aux besoins de la Ville et des arrondissements et permet de porter sur Internet l'offre de service. Le projet permet à la Ville de répondre à deux objectifs à la fois : de soutenir les organismes sans but lucratif et d'encourager l'utilisation de l'Internet par les arrondissements. Depuis 2008, 11 arrondissements et le Complexe sportif Claude Robillard ont choisi d'adhérer au nouveau service de Loisirs en ligne et la plupart des autres ont exprimé leur intérêt. Au début de 2010, la possibilité de se joindre au projet sera offerte à ces huit arrondissements concernés. Le conseil municipal aura à entériner cette décision.

Affaires contractuelles

Les élus ont approuvé l'octroi de deux contrats d'approvisionnement et de services autres que professionnels.

    
    - Un contrat de 1,8 M$ à Sécurité et investigation Cartier, plus bas
      soumissionnaire conforme, pour la surveillance d'édifices pour une
      période de deux ans. Les trois bâtisses devant être surveillées sont :
      le Quartier général du SPVM, au 1441, rue Saint-Urbain, l'édifice du
      750, rue Bonsecours et le 2620, Boul. Saint-Joseph. La surveillance
      d'édifices doit être effectuée afin d'assurer la sécurité des personnes
      et des biens incluant les équipements informatiques vitaux du SPVM. De
      plus, les agents de sécurité verront à l'accueil sécuritaire des
      visiteurs et, dans le cas du 750, rue Bonsecours, à la réception et à
      l'escorte de détenus jusqu'à la cour municipale. Le conseil
      d'agglomération aura à entériner cette décision.

    - Une entente-cadre d'une durée initiale de 24 mois, avec les firmes
      Électroméga, Nedco div. Rexel Canada et Métal Pôle-Lite, plus bas
      soumissionnaires conformes, pour la fourniture de feux de circulation,
      de fûts, de potences et d'accessoires de signalisation. La Ville compte
      remplacer les feux de circulation à plusieurs intersections et procéder
      à la  mise aux normes des feux. Pour ce faire, elle doit s'assurer que
      les produits requis sont disponibles au Centre de distribution Louvain
      lorsque requis par les entrepreneurs ayant obtenu le contrat
      d'installation des feux. Cette marchandise sera également disponible
      sur demande pour  les arrondissements et les services corporatifs de la
      Ville. De plus, en installant des feux à DEL (lampes à diode), la Ville
      de Montréal profitera des ristournes accordées dans le cadre du
      Programme d'optimisation des feux de circulation mis en place par
      Hydro-Québec et réduira sa facture d'électricité. Le conseil
      d'agglomération aura à entériner cette décision.

    Le CE a ensuite accordé les contrats de construction suivants :

    - un contrat de 2,5 M$ à Construction C.A.L. / Cériko Asselin Lombardi,
      plus bas soumissionnaire conforme, pour la mise aux normes et la
      transformation en garage de l'édifice du 1620, Des Carrières.
      Actuellement, n'étant pas chauffée ni suffisamment grande, cette remise
      ne peut abriter les véhicules de la division de la voirie durant la
      saison hivernale. Le présent projet vise à transformer l'abri non-
      chauffé et vétuste en garage isolé et chauffé à 10 degrés Celsius afin
      d'y entreposer du matériel roulant, des matériaux en vrac (sable,
      gravie, asphalte), du mobilier urbain, des pièces d'aqueduc, du
      matériel d'éclairage, etc. Il est prévu que ce nouveau garage soit
      chauffé au gaz naturel et que des panneaux métalliques isolés
      écoénergiques soient utilisés. Le conseil municipal aura à entériner
      cette décision.

    Les membres du comité exécutif ont également octroyé des contrats de
construction pour la réhabilitation de la chaussée et la reconstruction des
conduites d'aqueduc et d'égouts afin de répondre aux orientations définies au
Plan de transport, visant l'amélioration des voies du réseau routier local.

    - Un contrat de 995 970 $ à Construction D.J.L., unique soumissionnaire
      conforme, pour la reconstruction de chaussée flexible à très faible
      énergie, là où requis, sur la rue de Rouen, de la rue Sheppard à la rue
      Iberville et sur l'avenue des Érables, de la rue Rouen à la rue
      Sherbrooke dans l'arrondissement de Ville-Marie. Le conseil municipal
      aura à entériner cette décision.

    - Un contrat de 1,2 M$ à Demix Construction, plus bas soumissionnaire
      conforme, pour la reconstruction partielle de la chaussée, là où
      requis, dans la rue Belherbe, de la rue Belcourt au boul. Langelier,
      dans la rue Houel, de la rue Valdombre à la rue De Côme, dans la rue
      D'Aillon, du boul. Lavoisier à  la rue Grasset, dans l'arrondissement
      de Saint-Léonard. Le conseil municipal aura à entériner cette décision.

    - Un contrat de 1,3 M$ à Louisbourg SBC, Division Simard-Beaudry
      Construction, plus bas soumissionnaire conforme, pour le remplacement
      du revêtement bitumineux, là où requis, sur le boulevard des Galeries
      d'Anjou, de la rue Jarry à l'avenue Fontevrault, et sur le boulevard
      Wilfrid-Pelletier, du boulevard Joseph-Renaud au boulevard Roi-René,
      dans l'arrondissement d'Anjou. Le conseil municipal aura à entériner
      cette décision.

    - Un contrat de 1,2 M$ à Les Constructions et Pavages Jeskar, plus bas
      soumissionnaire conforme, pour le planage et le revêtement bitumineux
      dans les boulevards Henri-Bourassa et Lacordaire dans l'arrondissement
      de Montréal-Nord. Le conseil municipal aura à entériner cette décision.

    - Un contrat de 1 M$ à Roxboro Excavation, plus bas soumissionnaire
      conforme, pour la mise en place d'un grave bitume et revêtement
      bitumineux, là où requis, dans le boulevard Alexis-Nihon, de la rue de
      L'Église au boul. Côte-Vertu dans l'arrondissement de Saint-Laurent. Le
      conseil municipal aura à entériner cette décision.

    - Un contrat au montant de 3,55 M$ à Construction Soter, plus bas
      soumissionnaire conforme, pour le planage, la reconstruction de
      chaussée, la mise en place d'un grave bitume et revêtement bitumineux,
      là où requis, dans les boulevards Langelier et Léger et dans l'avenue
      Gariépy dans l'arrondissement de Montréal-Nord. Le conseil municipal
      aura à entériner cette décision.

    - Un contrat au montant de 1,99 M$ à Louisbourg SBC, Division Simard-
      Beaudry Construction, plus bas soumissionnaire conforme, pour le
      planage, revêtement bitumineux et reconstruction de trottoirs, là où
      requis, dans les boulevards Langelier et Lacordaire, dans la bretelle
      sud-est de l'échangeur Langelier et dans la voie de service sud du
      boulevard Métropolitain, dans l'arrondissement de Saint-Léonard. Le
      conseil municipal aura à entériner cette décision.

    - Un contrat au montant de 2,34 M$, à Les Constructions et Pavage Jeskar,
      plus bas soumissionnaire conforme, pour le planage et revêtement
      bitumineux, là où requis, dans les rues Verville, De Meulles, Legendre,
      De Louvain, Prieur et dans les avenues Millen et Vianney dans
      l'arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville. Le conseil municipal aura à
      entériner cette décision.

    Par ailleurs, les membres du comité exécutif ont approuvé l'octroi de
contrats de reconstruction des égouts et des conduites. Ces travaux
s'inscrivent dans la stratégie de la gestion de l'eau des infrastructures
performantes. Ils font partie des interventions qui contribuent à améliorer
les infrastructures collectives et la qualité de vie des citoyens :

    - Un contrat de 3,1 M$ à TGA Montréal, plus bas soumissionnaire conforme,
      pour la reconstruction d'une conduite d'eau secondaire dans l'avenue
      Léonard-de-Vinci, de la rue Jean-Talon à la rue Everett et pour la
      reconstruction d'un égout combiné et d'une conduite d'eau secondaire,
      dans la 16e Avenue de la rue Legendre à la rue Louvain, dans
      l'arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension. Le conseil
      municipal aura à entériner cette décision.

    - Un contrat au montant de 7,47 M$ à Les Constructions Infrabec, plus bas
      soumissionnaire conforme, pour la reconstruction d'une conduite d'eau
      secondaire et la réhabilitation (par gainage intérieur) d'une conduite
      d'eau principale dans le chemin de la Côte-des-Neiges, là où requis, de
      la rue Piedmont au boulevard Édouard-Montpetit dans l'arrondissement:
      Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce. Le conseil d'agglomération aura à
      entériner cette décision.

    Les élus ont aussi approuvé les contrats de service professionnels
suivants :

    - Un projet de convention de services professionnels de 2,4 M$ avec SNC-
      Lavalin ProFac, ayant obtenu le plus haut pointage, pour l'évaluation
      qualitative des immeubles municipaux. Avec plus de 2 M de m2, la
      Ville de Montréal possède l'un des parcs immobiliers les plus
      importants du Québec et l'un des 10 premiers plus grands au Canada.  En
      date du 1er mars 2009, le parc immobilier de la Ville comptait 1845
      immeubles. Trente-sept recommandations ont déjà été établies afin de
      stabiliser ce parc et éventuellement résorber le déficit
      d'investissement des immeubles municipaux. Maintenir à jour les
      données de l'état des immeubles figure parmi les recommandations clés.
      La firme retenue devra visiter environ 468 immeubles de plus de 500 m2
      et 1054 immeubles de moins de 500 m2, propriétés de la Ville,
      pour une superficie totale d'environ 2 097 000 m2. Son mandat
      consistera entre autres à déterminer l'état des principales composantes
      des immeubles municipaux, à suggérer un calendrier d'intervention
      optimal de manière à réduire le déficit d'investissement et à estimer
      un coût pour la remise en état des immeubles. Le conseil
      d'agglomération aura à entériner cette décision.

    - Un projet de convention au montant maximal de 2,6 M$ avec la Société du
      Havre de Montréal (SHM) qui s'engage à fournir à la Ville les services
      professionnels requis pour préparer les plans et devis définitifs du
      corridor de transport collectif dans l'axe de la rue Dalhousie. Dès
      septembre 2007, la SHM procédait aux études d'avant-projet détaillé
      relatives à la phase 1 du réaménagement de l'autoroute Bonaventure
      entre les rues Brennan et Saint-Jacques. La version finale du Rapport
      d'avant-projet détaillé a reçu l'aval de la Ville le 17 juin dernier.
      Depuis, la SHM a entrepris la confection des plans et devis définitifs
      pour le volet infrastructures souterraines et génie routier de même que
      pour le volet aménagement des espaces libres publics. Après analyses du
      Rapport de l'avant-projet détaillé, la Ville convient que le projet
      d'aménagement de l'autoroute Bonaventure en artère urbaine ne peut être
      réalisé sans le volet du corridor de transport collectif Dalhousie.
      Afin de pouvoir assurer que le développement de ce volet n'accuse pas
      de retard, la Ville souhaite confier à la SHM la réalisation des plans
      et devis définitifs d'aménagement du corridor Dalhousie.  Le conseil
      d'agglomération aura à entériner cette décision.

    Les élus ont en outre approuvé les ententes suivantes :

    - Une convention de dépôt entre la Ville de Montréal et Bibliothèque et
      Archives nationales du Québec pour le dépôt du Fonds Bibliothèques
      publiques - île de Montréal. Cette acquisition d'archives s'inscrit
      dans le cadre du mandat de la Section des archives de la Division de la
      gestion des documents, des archives et de l'accès à l'information de la
      direction du greffe qui consiste à "... identifier les documents
      institutionnels et privés qui constituent les archives de la Ville,
      d'en assurer le traitement, la conservation et la communication aux
      chercheurs". Ce fonds est en accord avec la politique d'acquisition des
      archives privées de la Ville et viendra compléter d'autres fonds
      conservés aux archives. Tous les documents du fonds seront accessibles
      à la salle de consultation des archives à l'hôtel de ville de Montréal.

    - Une convention entre la Ville de Montréal et l'organisme "Y'a quelqu'un
      de l'aut'bord du mur" pour la réalisation de panneaux d'interprétation
      au parc de la Promenade-Bellerive. Ce projet s'inscrit dans une
      démarche amorcée en 2006 et qui a identifié la nécessité d'augmenter la
      sécurité des citoyens de l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-
      Maisonneuve, notamment dans le parc Promenade-Bellerive. Ce projet
      s'inscrit dans la mission de la Direction des grands parcs et de la
      nature en ville, dans l'aménagement des grands parcs de Montréal, qui
      consiste à informer et à éduquer les citoyens à l'histoire, à
      l'environnement et aux règles de civisme. Dans le cas particulier de ce
      projet, les trois volets sont intégrés dans une seule démarche. Une
      convention est nécessaire afin que le contenu textuel et les supports
      physiques, réalisés par l'organisme, répondent aux standards de la
      Ville de Montréal.

    Les membres du CE ont de plus approuvé les projets de bail et de
convention suivants :

    - Un projet de bail par lequel la Ville loue à la compagnie Le Groupe
      S.A.C., faisant affaire sous le nom de Go Café, des emplacements d'une
      superficie totale de 41,65 m2 dans quatre bâtiments et des locations
      ponctuelles à l'intérieur de ces bâtiments et sur les terrains
      extérieurs d'une superficie totale de 231,36 m2, à des fins des
      services alimentaires, pour une période de 28 mois, moyennant un loyer
      annuel approximatif de 126 036 $ pour la première année et autres
      conditions prévues au projet de bail. Les quatre bâtiments concernés
      sont les suivants : Centre Claude-Robillard, Aréna Maurice-Richard,
      chalet du parc Maisonneuve et Aréna Michel Normandin. Cette entente a
      été négociée par la Direction des sports selon les normes de
      l'industrie et indique qu'à la date anniversaire et à l'échéance du
      bail, le locataire fournira le montant de la ristourne. Le conseil
      municipal aura à entériner cette décision.

    - Un projet de convention par lequel la Ville prête à titre gracieux au
      Quartier international de Montréal Immobilier "QIMIM", deux
      emplacements ci-nommés "Vitrines habitées" à des fins d'animation
      commerciale et culturelle, situés dans le Quartier des spectacles, au
      sud-est de la rue Jeanne-Mance et du boulevard de Maisonneuve Ouest,
      dans l'arrondissement de Ville-Marie. Ces "Vitrines habitées", concept
      unique à Montréal, sont des cubes largement vitrés, implantés sur le
      trottoir, créant une animation commerciale et un attrait pour les
      passants.  Les deux vitrines habitées dont il est question ici
      serviront aux fins de l'opération d'un bar-restaurant. Les revenus nets
      de l'opération seront réinvestis dans l'animation du quartier des
      spectacles. Le conseil municipal aura à entériner cette décision.

    Les élus ont ensuite approuvé les subventions et contributions financières
suivantes :

    - Une subvention de 150 000 $ à l'OBNL Regroupement Lachine pour le
      projet d'acquisition et d'aménagement de l'immeuble sis au 735-785 rue
      Notre-Dame de l'arrondissement Lachine à des fins de développement
      économique et de l'employabilité de la population du territoire. La
      mission de l'OBNL Regroupement Lachine est de soutenir le développement
      économique en offrant des services de première ligne d'accompagnement,
      de soutien technique et financier auprès des entreprises et promoteurs.
      Ce projet est considéré comme un important outil de revitalisation de
      l'artère commerciale de la rue Notre-Dame. Il est estimé qu'il amènera
      environ cinquante nouveaux emplois et générera une fréquentation accrue
      du secteur par l'apport des clientèles des organismes du regroupement.

    - Une contribution financière de 100 000 $ pour l'année 2009 au Bureau du
      cinéma et de la télévision du Québec (BCTQ) ainsi que le projet de
      convention entre la Ville de Montréal et cet organisme à cet effet. Le
      BCTQ effectue de la promotion sur les marchés internationaux et, ce
      faisant, génère davantage d'occasions d'affaires internationales et de
      tournages étrangers à Montréal. Du reste, le Rendez-vous 2007 Montréal
      métropole culturelle a permis à tous les partenaires d'adopter un plan
      d'action prévoyant leur soutien financier au BCTQ. Le conseil municipal
      aura à entériner cette décision.

    - Une contribution spéciale et non récurrente de 65 000 $ à Culture pour
      tous pour l'événement "Je m'affiche pour la culture". Depuis 1997,
      Culture pour tous organise les Journées de la culture, une célébration
      annuelle axée sur l'accès à la culture pour tous. En 2009, l'organisme
      en sera à sa treizième édition. L'an dernier, l'événement a attiré plus
      de 350 000 personnes à plus de 2 000 activités dans tout le Québec.
      Compte tenu que la place des Festivals est ouverte depuis la fin juin
      et qu'elle a été officiellement inaugurée le 7 septembre dernier,
      Culture pour tous propose d'occuper cette place et d'y organiser, dans
      le cadre de l'édition 2009 des Journées de la culture, une célébration
      interdisciplinaire intitulée Je m'affiche pour la culture. Le projet Je
      m'affiche pour la culture se tiendra les 25, 26 et 27 septembre 2009.
      Il permettra aux Montréalais et aux Montréalaises de s'approprier et de
      découvrir cette nouvelle place publique.

    - Un soutien financier non récurrent de 25 000 $, pour l'année 2009, à
      Marathon Oasis de Montréal pour la tenue de l'événement du même nom, le
      13 septembre 2009.  Le conseil d'agglomération aura à entériner cette
      décision. Le Marathon Oasis de Montréal, ainsi que l'ensemble de ses
      activités, favorise le développement d'une ville en santé. Il encourage
      l'adoption de saines habitudes de vie en favorisant entre autres la
      pratique de la course à pied, de la marche et du vélo. De plus, il
      renforce la pratique du sport amateur et offre une visibilité
      internationale à Montréal.

    Administration et finances

    Le CE a ensuite approuvé:

    - La programmation préliminaire des travaux sur les infrastructures de
      l'eau de l'agglomération, admissibles au volet Grandes villes du
      programme de subvention Fonds Chantiers Canada Québec (FCCQ), à
      soumettre au ministère des Affaires municipales, des Régions et de
      l'Occupation du territoire (MAMROT). La Ville de Montréal est engagée
      dans un ambitieux programme de réhabilitation et de réfection de ses
      infrastructures de l'eau tant en regard de la production et de la
      distribution de l'eau potable que de la collecte et de l'épuration des
      eaux usées. De nouveaux règlements gouvernementaux concernant la santé
      publique et l'environnement jumelés à l'état même des infrastructures
      sont à l'origine de ce gigantesque chantier qui s'échelonnera sur de
      nombreuses années. Afin d'aider les municipalités à se conformer à ces
      nouvelles directives, les gouvernements fédéral et québécois ont mis en
      place plusieurs programmes dont le FCCQ. Dans le cadre du volet Grandes
      Villes de ce programme, la Ville de Montréal s'est vu attribuer une
      enveloppe de 148 M$ pour des travaux atteignant 220 M$. Elle doit
      présenter une programmation dont la réalisation s'échelonnera jusqu'au
      31 décembre 2015. Le conseil d'agglomération aura à entériner cette
      décision.

    - Ils ont par la suite adopté une résolution concernant le nombre
      d'intervenants dans un même véhicule au départ de la caserne. Alors que
      la présence de quatre pompiers était requise pour amorcer une
      intervention sur les lieux d'un sinistre, la CSST juge maintenant que
      cette présence minimale doit également être mise en pratique à bord du
      véhicule dès le moment où celui-ci quitte la caserne. Si l'orientation
      de la CSST était appliquée, cela entraînerait des coûts supplémentaires
      pour les municipalités du Québec, dont Montréal, car elles devraient
      avoir alors davantage de pompiers sur les véhicules d'élévation.
      Croyant surtout que la sécurité de la population est mise en jeu par
      cette mesure, l'Union des municipalités du Québec sollicite l'appui de
      ses membres au sujet de cette récente décision rendue par la CSST.
      Cette résolution sera transmise au premier ministre du Québec et il lui
      sera demandé de confier au ministre de la Sécurité publique le mandat
      de dénouer cette impasse.

    - Les membres du CE ont aussi pris acte du rapport et des recommandations
      de la commission permanente du conseil d'agglomération sur le
      développement économique suite à l'étude publique sur les enjeux
      économiques de la réhabilitation des terrains contaminés. Le rapport de
      consultation fait suite aux assemblées publiques tenues en mai et juin
      2009. Il fait état de la teneur des interventions et présente six
      recommandations.

    - Ils ont autorisé une dépense de 50 000 $ pour l'attribution de bourses
      aux lauréats du concours de design (shuko) pour l'aménagement des
      abords du métro Champ-de-Mars. Ce concours de design fait suite aux
      engagements du maire de Montréal annoncés lors de l'événement Pecha
      Kucha des élus, le 30 septembre 2008. Il s'inscrit dans les
      orientations du Plan d'Action 2007-2017 - Montréal, métropole
      culturelle, et de la Politique de développement culturel de la Ville,
      visant à promouvoir l'excellence en architecture et en design et
      affirmer Montréal comme Ville UNESCO de design. Les prix seront
      répartis comme suit : une bourse globale de 40 000 $ pour la catégorie
      "professionnel" et une bourse de 10 000 $ pour la catégorie "étudiant".

    Réglementation

    Les membres du CE ont ensuite :

    - Nommé trois prolongements de rues ainsi qu'une nouvelle rue des
      Archivistes dans l'arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-
      Trembles. Les rues Maurice-Séguin, Louise-Dechêne et Thomas-Paine se
      sont prolongés au gré du développement du secteur. Ces prolongements
      doivent être nommés pour en assurer le repérage efficace. Les noms des
      deux prolongements ainsi que le nom de rue des Archivistes se
      rattachent à la thématique relative à la discipline historique déjà
      existante dans le secteur. La rue Thomas-Paine s'inscrit dans une
      thématique toponymique associée aux grands penseurs et philosophes. Le
      conseil municipal aura à entériner cette décision.
    

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Renseignements : Renseignements: Bernard Larin, (514) 872-9998; Darren Becker, (514) 872-6412; Martin Tremblay, (514) 872-0274; Source: Cabinet du maire et du comité exécutif de la Ville de Montréal


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.