Vidéotron - Les syndiqués de la région Ouest acceptent l'entente

MONTRÉAL, le 22 mars 2015 /CNW Telbec/ - Réunis en assemblée générale, les travailleurs de Vidéotron, région Ouest, ont accepté à 93 % l'entente de principe conclue le 14 février dernier entre l'employeur et leur syndicat. Les 2800 travailleurs et travailleuses de l'entreprise, représentés par le Syndicat des employés de Vidéotron senc (SCFP SEVL 2815), entérinent donc leur nouveau contrat de travail après 17 mois de négociations et plus de 50 rencontres paritaires. Leur dernière convention collective était échue depuis le 31 décembre 2013.

Depuis le conflit de travail de 2003, qui avait duré 13 mois, il s'agit de la première négociation où les parties étaient prêtes à faire face à des enjeux plus globaux. « Au-delà des conditions de travail, la qualité de vie au travail ainsi que la conciliation travail-famille étaient devenus des enjeux impératifs », a déclaré Jacques Denommé, président du Syndicat. Pour l'employeur, outre le cadre économique, l'enjeu principal était la flexibilité opérationnelle afin de répondre aux défis de la concurrence du milieu des télécommunications.

La nouvelle convention collective prévoit 10 % d'augmentation générale sur cinq ans, le maintien des progressions salariales annuelles de 4 % et la mise à jour du régime d'assurances collectives. Pour donner suite à l'étude sur la détresse psychologique dans les centres d'appel réalisée par des chercheurs de l'UQAM, à l'initiative du Conseil provincial du secteur des communications du SCFP, les parties ont convenu de la création d'un sous-comité santé et sécurité au travail.

L'entente prévoit aussi une protection accrue de la juridiction syndicale par un meilleur encadrement et une plus grande transparence. La couverture de la clause de sécurité d'emploi a été étendue. De plus, la convention collective prévoit la création de près de 300 nouveaux postes et la transformation de 250 postes à temps partiel en postes à temps plein. « Un virage dans les relations de travail était nécessaire et ce contrat de travail traduit bien les nouvelles bases sur lesquelles nous allons travailler », a expliqué Richard Quesnel, négociateur syndical et conseiller au dossier.

Comptant plus de 112 700 membres au Québec, le SCFP représente quelque 9300 membres du secteur des communications au Québec. Le SCFP est de plus présent dans les secteurs suivants : les affaires sociales, l'éducation, les universités, l'énergie, les municipalités, les sociétés d'État et organismes publics, les transports aérien et urbain, ainsi que le secteur mixte.   

 

SOURCE Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)

Renseignements : Jacques Denommé, président du SEVL-SCFP 2815, 514 941-4851; Sonia Marcoux, Information SCFP, 438 832-0918

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.