Victimes de racisme systémique et de justice à deux vitesses - Une relation de confiance est-elle toujours envisageable?

WENDAKE, QC, le 18 nov. 2016 /CNW Telbec/ - En réaction à la décision du Directeur des poursuites criminelles et pénales, mais surtout à la lecture des conclusions et des recommandations de Me Fannie Lafontaine, observatrice indépendante, la Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador (CSSSPNQL) se dit profondément déçue du racisme systémique auquel sont confrontées les Premières Nations. « Le gouvernement québécois doit prendre ses responsabilités et adopter dès maintenant des mesures concrètes pour contrer les problèmes de racisme et de discrimination qui perdurent envers les Premières Nations », a souligné Michel Paul, président du conseil d'administration de la CSSSPNQL.

La CSSSPNQL appuie l'Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador qui demande qu'une enquête indépendante soit déclenchée immédiatement afin d'étudier l'ensemble de la question des relations des policiers avec les Premières Nations. Le gouvernement Couillard ne peut se permettre d'attendre les résultats de l'enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées. Le gouvernement doit agir maintenant et amorcer une véritable réconciliation pour que les femmes des Premières Nations cessent de vivre ces abus.

Une responsabilité partagée

Cette semaine, à sa sortie d'un comité traitant des affaires autochtones, la ministre fédérale de la Santé, Jane Philpott, a affirmé que « les investissements fédéraux dans les établissements de santé autochtones ne sont qu'"une goutte d'eau dans l'océan" par rapport aux besoins de ces communautés ». Elle a aussi reconnu que le colonialisme, le racisme et la transmission des traumatismes de génération en génération posent tous des défis pour la santé des membres des Premières Nations. Elle a de plus admis que les programmes et les installations destinés aux Premières Nations sont loin d'être à la hauteur de ce qu'ils devraient être.

À propos de la CSSSPNQL

La CSSSPNQL soutient les communautés et les organismes des Premières Nations et les Inuits au Québec et au Labrador dans la défense, le maintien et l'exercice des droits inhérents en matière de santé et de services sociaux, en plus de les aider dans la réalisation de programmes adaptés culturellement. www.cssspnql.com

 

SOURCE COMMISSION DE LA SANTE ET DES SERVICES SOCIAUX DES PREMIERES NATIONS DU QUEBEC ET DU LABRADOR (CSSSPNQL)

Renseignements : Source : Chantal Cleary, agente de communicationCSSSPNQL, Chantal.cleary@cssspnql.com, Tél. : 418-842-1540, poste 2304, Cell. : 418-559-7337

Profil de l'entreprise

COMMISSION DE LA SANTE ET DES SERVICES SOCIAUX DES PREMIERES NATIONS DU QUEBEC ET DU LABRADOR (CSSSPNQL)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.