Viaduc à Saint-Mathieu : le député et la mairesse demandent des compensations

SAINT-CONSTANT, QC, le 30 janv. 2012 /CNW Telbec/ - Le député de La Prairie, François Rebello et la mairesse de Saint-Mathieu, Lise Poissant-Charron, demandent au Ministère des Transports du Québec (MTQ) de remettre à la municipalité la totalité des pénalités financières exigées à l'entrepreneur, pour son retard dans l'exécution des travaux de réfection du viaduc de Saint-Mathieu. Pour le député, «les sommes accordées pourraient être consacrées à la réfection de la route utilisée pour contourner le chantier et pour dédommager en partie les commerçants. Ce sont de bonnes façons de compenser l'ensemble de la collectivité de Saint-Mathieu affectée par un retard de plusieurs mois».

Les travaux de réfection du viaduc, surplombant l'Autoroute 15 à la sortie de Saint-Mathieu, devaient se terminer avant Noël, mais ont été reportés au printemps à la suite d'erreurs dans la conception de poutres. L'entrepreneur général est Louisbourg SBC, une entreprise liée à Tony Accurso propriétaire de plusieurs firmes ayant perdu leurs permis de construction. En raison de la période de gel, le MTQ a préféré retarder l'échéancier. Sans préciser le montant, le MTQ a indiqué qu'il reçoît une compensation de la part de l'entrepreneur. Le député et la mairesse souhaitent que cet argent serve à la réfection du chemin Saint-François-Xavier, qui sera usé prématurément par le passage des véhicules contournant le chantier, ainsi que pour dédommager en partie les commerçants.

Processus d'appel d'offres discutable

«Je suis surpris, que malgré le faible écart de 588 $ séparant les deux plus bas soumissionnaires sur un contrat totalisant plus de 4,5 millions de dollars, que le MTQ n'ait pas comparé l'expertise des sous-traitants de ces deux firmes», a déclaré François Rebello.

Manque évident de planification

Pour le député, «il apparaît clairement que la gestion du chantier n'a pas été effectuée dans les règles de l'art». L'échéancier prévoyait la cessation des travaux pour le début de décembre, alors que les poutres n'ont été livrées qu'à ce moment. De surcroît, elles comportaient des erreurs importantes de conception, dont le MTQ n'a été informé que le 15 décembre 2011. «Comment pouvait-on commander les poutres pour le début de décembre, juste avant la période de gel?, ajoute François Rebello. Il est évident qu'un éventuel problème de qualité risquait de retarder les travaux pour plusieurs mois.»

Pour François Rebello, «il s'agit d'un dossier présentant plusieurs points douteux, dont ce sont malheureusement les gens de la communauté de Saint-Mathieu qui en font les frais».

SOURCE FRANCOIS REBELLO, DEPUTE DE LA PRAIRIE

Renseignements :

Claude Brouillard
450-632-1305 ou 514-774-8034 (cel)

Profil de l'entreprise

FRANCOIS REBELLO, DEPUTE DE LA PRAIRIE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.