Véritable mouvement de solidarité en faveur de la forêt

QUÉBEC, le 2 mai 2016 /CNW Telbec/ - Au lendemain de la marche de solidarité envers l'industrie forestière qui a réuni quelques milliers de personnes dans les rues de Saint-Félicien, le Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ) se réjouit de l'arrivée de la Northeastern Ontario Municipal Association (NEOMA) au sein de l'Alliance forêt boréale, maintenant connue sous le nom de l'Alliance forêt boréale Québec-Ontario.

« C'est un véritablement mouvement de solidarité en faveur de la forêt que l'on constate présentement sur le terrain. Je salue l'engagement des gens qui sont sortis marcher à l'occasion du début du Mois de l'arbre et de la forêt. Ils y étaient pour promouvoir l'utilisation d'une ressource locale, biodégradable, renouvelable et qui constitue une solution à la lutte aux changements climatiques, mais également pour démontrer qu'ils tiennent à leurs emplois et à la vitalité de leurs communautés. C'est le cas également chez nos voisins ontariens. L'arrivée de la Northeastern Ontario Municipal Association (NEOMA) au sein de la coalition en témoigne », a déclaré le président-directeur général du CIFQ, M. André Tremblay.

M. Tremblay a tenu à rappeler que la forêt fait partie de l'ADN des citoyens de plusieurs régions du Québec et de l'Ontario. Elle a façonné des régions entières, a été à l'origine du développement de bon nombre de communautés et de l'établissement de grandes entreprises créatrices de richesse et d'emplois.

Les préoccupations des citoyens et des élus sont légitimes alors que l'équilibre entre les dimensions environnementale, sociale et économique des activités de développement durable semble être rompu. La récente étude sur l'Évaluation de l'impact social et économique de la mise en œuvre des exigences du Forest Stewarship Council sur le territoire du Saguenay-Lac-Saint-Jean, produite par M. Gilles Bergeron et Mme Nancy Gélinas, le confirme. Celle-ci démontre hors de tout doute que l'application stricte de la norme FSC se traduirait par la perte de plus de 3000 emplois dans la seule région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

« Les enjeux vécus en Ontario et au Québec sont de même nature. Déjà, en mai 2015, les maires du Québec et de l'Ontario se sont déplacés à Ottawa pour réclamer du gouvernement fédéral qu'il renforce la promotion sur la scène internationale des pratiques forestières respectueuses des principes du développement durable. Cette alliance se poursuit aujourd'hui alors que des citoyens et des élus issus de communautés forestières se regroupent pour promouvoir l'exploitation durable de la forêt, créatrice d'emplois et de richesse pour leurs communautés », a conclu M. André Tremblay.

À propos du CIFQ
Le Conseil est le porte-parole de l'industrie forestière du Québec. Le CIFQ compte plus 160 membres réguliers, de sciage résineux et feuillus, de déroulage, de pâtes, papiers, cartons et panneaux œuvrant au Québec, ainsi que 180 membres associés. Ces derniers génèrent un chiffre d'affaires de 15,8 milliards $ chaque année, soit près de 4 milliards $ en salaires et avantages sociaux, dont près de 1,5 milliard $ est retourné aux gouvernements sous forme de taxes et d'impôts payés par les entreprises et les travailleurs.

 

SOURCE Conseil de l'industrie forestière du Québec

Renseignements : Mario St-Laurent, Directeur des communications, Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ), 418-657-7916, poste 412, Mario.stlaurent@cifq.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.