Vente de Rona - Le Parti Québécois entame une procédure parlementaire contre Jacques Daoust

QUÉBEC, le 19 août 2016 /CNW Telbec/ - À la lumière des nouvelles révélations concernant la vente du fleuron de l'économie québécoise Rona au géant américain Lowe's, Alain Therrien, porte‑parole du Parti Québécois en matière d'économie et député de Sanguinet, exige de nouveau la démission du ministre Jacques Daoust. Il réitère également sa demande pour que son ex-chef de cabinet, Pierre Ouellet, soit entendu lors de la commission parlementaire qui examinera la vente de Rona. « Compte tenu de ce qu'on sait maintenant, le premier ministre ne peut plus s'opposer à sa comparution », estime-t-il.

« Jacques Daoust peut bien répéter à qui veut l'entendre qu'il n'a jamais autorisé cette transaction, mais nous ne sommes pas dupes. Le rapport de la vérificatrice générale, les procès-verbaux, sa présence lors d'un conseil d'administration d'Investissement Québec et maintenant les courriels de son chef de cabinet, tout cela mis ensemble prouve non seulement qu'il a été mis au courant, mais qu'il a, en outre, approuvé la transaction », a tranché le porte-parole.

« Comment le premier ministre peut-il continuer à jouer à l'autruche et refuser de congédier son ministre? Comment peut-il accepter qu'on lui mente ainsi? Tout le discrédit de Jacques Daoust rejaillit sur lui et sur le gouvernement libéral. Avec toutes les preuves qu'on lui présente, le premier ministre va-t-il enfin accepter de reconnaître que son ministre le place dans une situation intenable, et qu'il doit lui montrer la sortie? », a poursuivi Alain Therrien.

« Jacques Daoust a outrageusement et délibérément menti aux parlementaires; ce faisant, il a, selon nous, commis un outrage au Parlement. Ce matin, le Parti Québécois a donc transmis au président de l'Assemblée nationale, Jacques Chagnon, une lettre dans laquelle il lui demande d'examiner la question. Nous croyons fortement que le mensonge de Jacques Daoust ne doit pas rester impuni. Il a perdu la confiance des Québécois, il ne peut donc plus exercer ses fonctions », a conclu le député de Sanguinet.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Valérie Chamula Pellerin, Coordonnatrice des communications, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.