Venir en aide plus rapidement aux réfugiés syriens et iraquiens sans compromettre la sécurité du Canada

SCARBOROUGH, ON, le 19 sept. 2015 /CNW/ - Le gouvernement du Canada a annoncé aujourd'hui des mesures supplémentaires visant à résoudre la crise humanitaire résultant de la situation en Syrie et en Iraq. Ces mesures permettront aussi aux Canadiens d'agir plus facilement.

Le Canada affecte de nouvelles ressources et apporte des modifications ciblées à ses directives afin de pouvoir respecter plus rapidement ses engagements actuels de réinstaller des réfugiés syriens et iraquiens, sans qu'il réduise pour autant les mesures relatives au contrôle de sécurité, aux vérifications judiciaires et aux examens médicaux. Grâce à ces dispositions, nous nous attendons à remplir l'engagement actuel que le Canada a pris de réinstaller 10 000 Syriens d'ici septembre 2016, soit 15 mois plus tôt que prévu. L'autre engagement que le Canada avait aussi pris de réinstaller 23 000 Iraquiens sera aussi respecté d'ici la fin de l'année.

Les agents des visas axeront leurs entrevues sur des vérifications de sécurité, d'antécédents judiciaires et médicaux. À l'avenir, et en l'absence de preuve du contraire, les agents des visas pourront tenir pour acquis que les personnes qui fuient le conflit ont qualité de réfugiés, ce qui accélérera le traitement des demandes. En procédant de la sorte, nous visons à ce qu'une décision ait été prise à l'égard de toutes les demandes de Syriens reçues à ce jour d'ici la fin de décembre 2015, et nous veillons du coup à ce que les demandeurs et leurs répondants soient au courant de l'avancement de leurs dossiers.

En tirant parti des récents gains en matière de traitement, le Canada a déjà dépêché des agents des visas expérimentés supplémentaires dans ses ambassades de la région touchée, et d'autres arriveront au cours des prochaines semaines. Le nombre d'employés au Canada qui traitent les demandes de parrainage sera plus que doublé afin que l'on puisse évaluer aussi vite que possible les nouvelles demandes des Canadiens qui souhaitent parrainer des réfugiés. Cela se fera sans pour autant compromettre le filtrage en matière de sécurité et de santé.

Pour permettre aux Canadiens et aux résidents permanents de parrainer plus facilement des réfugiés venant de la région touchée, le Canada réduira temporairement le nombre de documents requis pour le processus de parrainage, mais cela ne touchera pas les documents exigés pour le contrôle de sécurité et l'examen médical.

Le Canada prend également des mesures pour faciliter la communication entre les répondants potentiels et les réfugiés recommandés par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), et il améliorera la coordination avec des partenaires clés.

Un haut fonctionnaire sera désigné en tant que coordonnateur spécial des réfugiés syriens. Cette personne collaborera avec nos partenaires, des représentants d'autres ordres de gouvernement et des répondants du secteur privé pour veiller à ce que ces réfugiés obtiennent l'aide à la réinstallation dont ils ont besoin. Ce coordonnateur aidera également les Canadiens souhaitant secourir les réfugiés à communiquer avec des organismes de parrainage expérimentés. Ces demandes de parrainage seront traitées au cours des prochains mois et concernent des familles qui arriveront au pays d'ici septembre 2016 et qui pourraient avoir besoin du soutien de la communauté.

Conscient que la réinstallation de réfugiés à elle seule ne résoudra pas la crise en Syrie et en Iraq, le gouvernement du Canada a créé le Fonds de secours d'urgence pour la Syrie. Le gouvernement donnera un dollar pour chaque dollar admissible versé par les Canadiens à des organismes de charité canadiens enregistrés, jusqu'à concurrence de 100 millions de dollars, et ce, à compter de maintenant, jusqu'au 31 décembre 2015.

Le Canada est aussi en première ligne des efforts de la communauté internationale pour combattre l'État islamique en Iraq et en Syrie (EIIS). Afin de contrer l'importante menace pour la sécurité que représente l'EIIS et de trouver une solution aux problèmes humanitaires et politiques que cette menace a engendrés, le Canada est membre d'une coalition de pays partenaires déterminés à anéantir et à vaincre l'EIIS.

Depuis 2009, et des 34 300 réfugiés que le gouvernement du Canada s'est engagé en tout à réinstaller, le Canada a réinstallé de façon permanente près de 25 000 réfugiés iraquiens et syriens, y compris des groupes vulnérables, comme des minorités ethniques et religieuses.

Liens connexes

Document d'information - Réinstaller des réfugiés plus rapidement - sans compromettre la sécurité
Document d'information - Parrainage de réfugiés
Document d'information - Résumé graphique
Réponse du Canada au conflit en Syrie
Réfugiés syriens
Réponse régionale à la crise des réfugiés en Syrie - Portail du HCR concernant les réfugiés syriens
Opération Impact - Contribution des Forces armées canadiennes à la Force de stabilisation au Moyen-Orient

Suivez-nous

 

SOURCE Citoyenneté et Immigration Canada

Renseignements : Relations avec les médias de CIC, Direction générale des communications, Citoyenneté et Immigration Canada, 613-952-1650, CIC-Media-Relations@cic.gc.ca

RELATED LINKS
http://www.cic.gc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.