Veille de budget à Québec - Les Québécois veulent une baisse d'impôts, pas un coupon-rabais, dit François Legault

QUÉBEC, le 16 mars 2016 /CNW Telbec/ - À la veille du dépôt du troisième budget Leitão, le chef de la Coalition Avenir Québec et député de L'Assomption, François Legault, a demandé à Philippe Couillard de s'engager à rembourser l'argent qu'il est allé chercher dans les poches des Québécois depuis son arrivée au pouvoir, soit l'équivalent de 750 $ par personne en moyenne. De son côté, le porte-parole caquiste en matière de finances, François Bonnardel, a exigé des comptes au gouvernement libéral sur l'augmentation drastique des frais de garderies subventionnés, alors qu'on apprend que le Mouvement Desjardins a développé une nouvelle solution de financement pour les familles aux prises avec ce choc tarifaire.

Les Québécois sont étouffés et réclament une baisse d'impôts significative pour sortir la tête de l'eau, a indiqué François Legault. Ils ont vu le coût de la vie augmenter plus vite que leur salaire, notamment avec les hausses des tarifs de garde, d'électricité, des taxes scolaires, municipales et sur l'essence. Le gouvernement libéral doit soulager la classe moyenne et relancer notre économie, a exigé le chef de la CAQ.

« Depuis les deux dernières années, les familles ont vu leur fardeau fiscal augmenter de 1 500 $, soit en moyenne 750 $ par personne. Ce qui a coulé du budget pour l'instant, c'est que les Québécois se verraient accorder une baisse de la taxe santé de 100 $ cette année. Ce n'est pas sérieux! Les Québécois n'arrivent plus à joindre les deux bouts, plusieurs se sentent angoissés. C'est ça que les Québécois nous disent sur le terrain et je les comprends. Pendant ce temps, le premier ministre refuse de comprendre qu'il n'arrivera pas à relancer l'économie du Québec s'il ne leur remet pas les 750 $ qu'il a pris dans leurs poches », a affirmé François Legault, en ajoutant qu'il est très préoccupé des conclusions du sondage de Raymond Chabot Grant Thornton soutenant que 42 % des Québécois sont angoissés par leur situation financière et 66 % se disent endettés.

Un financement « Accord D » pour les enfants?

Pour François Bonnardel, le ministre des Finances Carlos Leitão devrait être gêné devant la situation actuelle, particulièrement devant la promesse brisée des libéraux de ne pas augmenter les tarifs de garderie. « Après le Financement Accord D chez Desjardins pour la voiture ou la maison, on a maintenant une hypothèque pour la garderie. Est-ce que le ministre peut admettre qu'il est gêné de la situation? » a-t-il demandé en chambre.

Rappelons que la Coalition Avenir Québec a récemment mis en ligne le site Internet http://www.ligne434.com afin de permettre aux parents de mieux se prépare face au choc tarifaire imposé par les libéraux et de les inviter à dénoncer le gouvernement libéral.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Source : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.