Val-d'Or - « Le premier ministre libéral Philippe Couillard peut agir, et il doit le faire maintenant » - Pierre Karl Péladeau

QUÉBEC, le 3 nov. 2015 /CNW Telbec/ - À la suite de leur visite à Val-d'Or, le député de Saint-Jérôme et chef de l'opposition officielle, Pierre Karl Péladeau, le porte-parole du Parti Québécois en matière d'affaires autochtones, Guy Leclair, et la porte-parole en matière de condition féminine et d'habitation, Carole Poirier, ont interpellé le gouvernement libéral afin que des projets depuis longtemps sur la glace puissent enfin débloquer, et ce, dans le but d'apporter des solutions aux problèmes que vivent les communautés autochtones.

« À Val‑d'Or, nous avons rencontré des femmes et des hommes qui veulent être écoutés par le gouvernement. Des gens qui demandent que justice soit faite et que les mêmes règles s'appliquent à tous. Nous avons constaté que plusieurs projets se trouvent sur la glace. Ils sont en développement depuis des années et se butent à la lourdeur administrative ou à l'austérité libérale. Pourtant, ce sont des projets concrets qui pourraient apporter quelques solutions à court terme. Le premier ministre libéral Philippe Couillard peut agir, et il doit le faire maintenant », a déclaré le chef de l'opposition officielle.

« Nous avons également constaté que l'année 2015 a été dure pour les itinérants à Val-d'Or, particulièrement pour la clientèle autochtone. Le gîte Chez Willy, un centre de répit qui accueillait les Autochtones dans le besoin, a dû fermer ses portes. L'hiver sera froid à Val-d'Or si le gouvernement ne fait rien. Le ministre des Affaires autochtones doit faire pression sur ses collègues pour que le gîte rouvre ses portes et que les itinérants autochtones de Val-d'Or aient de nouveau accès à un minimum de dignité », a poursuivi Guy Leclair.

« Nous avons rencontré plusieurs organismes communautaires œuvrant pour la sécurité des femmes les plus vulnérables de la région. La Piaule, par exemple, a un projet de construction de 21 logements sociaux dans l'immeuble du Manoir Val-d'Or. Mais le ministre responsable de l'habitation nous disait, lors de l'étude des crédits, qu'il n'avait pas le temps de s'en occuper, car il n'y avait que 24 heures dans une journée. Est-ce que Pierre Moreau pourra bientôt trouver du temps pour faire débloquer le projet dont la population de Val-d'Or a tant besoin? », a ajouté Carole Poirier.

« Depuis 2008, les Autochtones du Québec réclament qu'un plan d'action pour lutter contre le racisme et la discrimination envers eux soit mis en avant. Il aura fallu attendre jusqu'en 2013 pour que le gouvernement du Parti Québécois de la première ministre Pauline Marois décide d'aller de l'avant en organisant des journées de consultation pour préparer ce plan d'action. Depuis l'arrivée des libéraux, tout est au point mort. Est-ce que le gouvernement attendra une autre crise pour se rendre compte de la nécessité d'un plan spécifique pour lutter contre le racisme envers les Autochtones? », a conclu Pierre Karl Péladeau.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Bruno-Pierre Cyr, Attaché de presse, Cabinet du chef de l'opposition officielle, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.