Vaccin antigrippal quadrivalent maintenant offert dans le cadre des programmes de santé publique pour la prochaine saison de la grippe

- Soixante-et-un pour cent des Canadiens interrogés ont déclaré qu'un vaccin antigrippal contre quatre souches du virus de la grippe au lieu de trois les inciterait davantage à se faire vacciner contre la grippe cette année -

TORONTO, le 1er oct. 2015 /CNW/ - Les autorités en matière de santé publique au Canada ont pris des mesures pour améliorer les programmes de vaccination antigrippale cette saison en offrant un vaccin antigrippal quadrivalent (VAQ) contre quatre souches du virus de la grippe. Il s'agit là d'une mesure importante pour prévenir l'inadéquation du vaccin de souche B et pour réduire les effets de la grippe sur la population.

Depuis presque quatre décennies, les vaccins antigrippaux confèrent une protection contre trois souches. Ces vaccins antigrippaux, dits « trivalents » ou « VAT » protègent contre deux souches A et une souche B du virus de la grippe.1 Dans les années 1980, le virus de type B a évolué et s'est scindé en deux lignées distinctes (B/Victoria et B/Yamagata) qui circulent toutes deux actuellement dans le monde.2,3 Résultat : de 2001 à 2013, et dans plus de 50 % des cas, il y a eu inadéquation entre la souche B contenue dans le vaccin et la souche B en circulation (pendant 7 saisons sur 12).4 Le VAQ confère une protection contre quatre souches différentes du virus de la grippe : deux souches A et deux souches B.

« Il y a inadéquation quand les prévisions relatives aux souches à inclure dans un vaccin diffèrent des souches en circulation dans la population. Une telle inadéquation peut avoir des répercussions imprévues sur la santé », explique le Dr Guy Boivin, microbiologiste-infectiologue au CHU de Québec et professeur de microbiologie à l'Université Laval. « Le potentiel d'inadéquation entre les lignées du virus de souche B est la raison pour laquelle le VAQ a été mis au point. Le VAQ aide à réduire le risque d'inadéquation des souches B du virus, ce qui peut contribuer à de meilleurs résultats en santé, à une plus grande confiance de la population et, éventuellement, à une augmentation du taux de vaccination. »

Le virus de la grippe de souche B est imprévisible, et le taux d'infection varie ainsi entre 0,8 % seulement et 67 % de toutes les souches de virus de la grippe en circulation au Canada.5,6 De 15 à 25 % environ des hospitalisations et des décès liés à la grippe sont imputables aux souches B du virus de la grippe.7

Même si la plupart des provinces offrent des programmes de vaccination universelle contre la grippe, seulement 25 à 30 % des adultes de 18 à 64 ans se font vacciner chaque année.8 Selon un récent sondage pour connaître l'opinion des Canadiens sur la vaccination contre la grippe, 57 % des personnes interrogées n'avaient pas été vaccinées. Près de la moitié (48 %) des personnes de ce groupe ont déclaré avoir choisi de ne pas se faire vacciner parce qu'elles croyaient que le vaccin n'était pas efficace. Fait intéressant, 61 % des Canadiens interrogés ont déclaré qu'un vaccin antigrippal contre quatre souches du virus au lieu de trois les inciterait davantage à se faire vacciner contre la grippe cette année, ce qui donne à penser qu'un vaccin contenant un plus grand nombre de souches du virus pourrait accroître le taux de vaccination.9

« Les enfants et les adultes qui souffrent d'une affection chronique comme l'asthme, le diabète ou une maladie cardiovasculaire présentent le risque le plus élevé de complications liées à la grippe et se faire vacciner chaque année contre la grippe le meilleur moyen de se protéger », explique Noah Farber, président et directeur général par intérim de la Société canadienne de l'asthme. « Un meilleur accès à des vaccins plus évolués représente une étape importante pour atténuer les effets de la grippe et aider à protéger les plus vulnérables. Nous devons nous assurer que tous les Canadiens ont accès à ces vaccins et ainsi aider à améliorer l'état de santé de tous. »

À l'heure actuelle, le financement public de l'accès au VAQ varie selon les provinces. Le Manitoba, le Yukon et plusieurs provinces de l'Atlantique offrent actuellement un programme de vaccination annuel universel au moyen d'un VAQ complet à la population générale âgée de six mois ou plus. Les Canadiens qui aimeraient recevoir le VAQ sont invités à s'informer auprès des autorités en matière de santé publique de leur province respectives pour connaître l'accessibilité au vaccin.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande l'utilisation du VAQ là où il est disponible.10 Le VAQ est rapidement devenu la référence en matière de soins aux États-Unis pour les personnes âgées de six mois ou plus.

Au Canada, trois fabricants proposent un vaccin quadrivalent, soit : Sanofi Pasteur, GlaxoSmithKline et AstraZeneca.

À propos de Sanofi

Sanofi est un chef de file mondial du secteur de la santé qui recherche, développe et commercialise des solutions thérapeutiques axées sur les besoins des patients. Sanofi possède des atouts fondamentaux dans le domaine des soins de santé, dont la prise en charge du diabète, les vaccins humains, les médicaments novateurs, la santé grand public, les marchés émergents, la santé animale et Genzyme. Sanofi est cotée en bourse à Paris (EURONEXT : SAN) et à New York (NYSE : SNY).

Sanofi Pasteur, la division des vaccins de Sanofi, distribue plus d'un milliard de doses de vaccins chaque année, permettant ainsi de vacciner plus de 500 millions de personnes dans le monde. Leader mondial de l'industrie des vaccins, Sanofi Pasteur propose une large gamme de vaccins offrant une protection contre 20 maladies infectieuses. L'expérience de Sanofi Pasteur dans le domaine des vaccins qui protègent la vie des gens remonte à plus d'un siècle. Sanofi Pasteur est aujourd'hui la plus importante société entièrement dédiée aux vaccins. La société investit plus d'un million d'euros par jour en recherche et développement. Pour plus d'information, veuillez consulter le site : www.sanofipasteur.com ou http://www.sanofipasteur.ca/fr.

Références                                                                          

1Sanofi Pasteur lance au Canada son vaccin contre quatre souches du virus de la grippe. Sanofi Pasteur. Consulté le 31 août 2015. En ligne : http://www.sanofipasteur.ca/fr/node/43701.
2Belshe, RB. The need for quadrivalent vaccine against seasonal influenza, Vaccine 2010.
3Sanofi Pasteur lance au Canada son vaccin contre quatre souches du virus de la grippe. Sanofi Pasteur. Consulté le 31 août 2015. En ligne : http://www.sanofipasteur.ca/fr/node/43701.
4Une déclaration d'un comité consultatif (DCC) - Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) - Déclaration sur la vaccination antigrippale pour la saison 2014-2015. Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI), juillet 2014.
5Ibid.
6 Surveillance de l'influenza 2011-2012 : Du 12 août au 25 août 2012 (Semaines de déclaration 33 et 34), Agence de la santé publique du Canada, Consulté le 21 août 2015. En ligne : http://www.phac-aspc.gc.ca/fluwatch/11-12/w34_12/index-fra.php.
7Examen documentaire sur les vaccins antigrippaux quadrivalents. Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI), juillet 2014. Consulté le 31 août 2015. En ligne : http://publications.gc.ca/collections/collection_2014/aspc-phac/HP40-117-2014-fra.pdf.
8Vaccination antigrippale par province. CANSIM, Statistique Canada, Consulté le 31 août 2015. En ligne : http://www5.statcan.gc.ca/cansim/a26?id=1050501&pattern=influenza&p2=-1&tabMode=dataTable&p1=1&retrLang=fra&srchLan=-1&lang=fra.
9Sondage sur la vaccination contre la grippe, du 29 juin au 2 juillet 2015 Léger Marketing, Recherche - Stratégie - Conseil. Données au dossier.
10Aide-mémoire no 211 - Grippe (saisonnière), mars 2014. Organisation mondiale de la santé, Consulté le 31 août 2015. En ligne : http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs211/fr/.

SOURCE Sanofi Pasteur

Bas de vignette : "Vaccin antigrippal quadrivalent maintenant offert dans le cadre des programmes de santé publique pour la prochaine saison de la grippe (Groupe CNW/Sanofi Pasteur)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20151001_C7138_PHOTO_FR_511500.jpg

Renseignements : Pour plus de renseignements ou pour obtenir une entrevue, veuillez communiquer avec : Sanofi Pasteur, Nancy Simpson, directrice, Communications, Tél. : 416-667-2955, nancy.simpson@sanofipasteur.com

Profil de l'entreprise

Sanofi Pasteur

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.