V-Télé doit assumer ses responsabilités au sujet de propos incendiaires de Stéphane Gendron

MONTRÉAL, le 26 janv. 2012 /CNW Telbec/ - Le Centre consultatif des relations juives et israéliennes et HonestReporting (HRC) Canada appellent V-Télé à assumer ses responsabilités de télédiffuseur et à agir promptement face à la répétition des propos haineux et discriminatoires à l'encontre des Juifs et de l'État d'Israël de l'animateur vedette de l'émission Face à Face, Stéphane Gendron.

Le 27 décembre dernier, Gendron a déploré que "malheureusement, Israël ne s'est pas encore effondré" et a affirmé qu'Israël "ne mérite pas d'exister".  Plutôt dans la saison, Gendron avait déjà affirmé que les Juifs étaient pétris de mépris à l'endroit des non-Juifs. Avec de telles déclarations, Gendron montait une nouvelle fois les esprits contre Israël et les Juifs. À ce jour, ni Gendron, ni V-Télé n'ont exprimé le moindre regret pour ces commentaires incendiaires. Malgré ses engagements, V-Télé néglige de nous informer sur les suites qu'elle entend donner à cette affaire.

Cela fait presqu'un mois que la controverse est rendue publique. Mais V-Télé ayant affiché peu de volonté d'aborder sérieusement la question et de traiter celle-ci dans un laps de temps raisonnable, le directeur général d'HRC, Mike Fegelman, et David Ouellette, directeur associé des affaires publiques du Centre consultatif des relations juives et israéliennes au Québec ont déclaré dans une lettre ouverte au PDG de V-Télé, Maxime Rémillard :

"Depuis qu'une controverse est née autour des commentaires de l'animateur de télévision Stéphane Gendron niant le droit d'Israël d'exister et son incitation contre les Juifs, la direction de V-Télé s'est montrée peu encline à reconnaitre la nature incendiaire des propos de son hôte et a affiché peu de volonté d' aborder sérieusement la question".

"La direction de V-Télé est bien consciente du long passé de déclarations incendiaires contre les juifs et d'autres cibles à l'actif de Gendron. En 2006, TQS (l'ancien nom de V-Télé) avait congédié son animateur en déclarant que "la décision de Stéphane Gendron de persévérer dans la voie qu'il a choisie n'est plus acceptable pour TQS qui a des obligations et des responsabilités à respecter dans le cadre de sa licence de radiodiffusion". Lorsque V a annoncé en 2009 que Gendron allait réintégrer sa programmation, un de ses producteurs avait tenté d'apaiser les inquiétudes suscitée par son retour en affirmant que: "Le passé est le passé. Il (Gendron) connaît très bien les règles ".

"Gendron a abondamment démontré qu'il n'a pas plus l'intention de se conformer aux règles de la radiodiffusion aujourd'hui qu'en 2006. Bien que V-Télé ait incontestablement le droit d'aborder des questions controversées qui enrichissent le débat public d'idées et bien que la critique fondée des politiques israéliennes soit certainement légitime, en revanche, les propos de Gendron franchissent la ligne de démarcation qui sépare l'opinion juste du discours répugnant. Si V-Télé souhaite demeurer un télédiffuseur honorable, elle ne peut cautionner en 2012 ce que TQS a condamné en 2006".

Lire la lettre ouverte intégrale à V-Télé: http://www.cerji.ca/?p=288

SOURCE Centre consultatif des relations juives et israéliennes

Renseignements :

David Ouellette
Directeur associé des affaires publiques (Québec)
Centre consultatif des relations juives et israéliennes
T : 514-294-4420

C : douellette@cija.ca

Ou

Mike Fegelman
Directeur général de HonestReporting Canada
T : (416) 915-9157

C: mike@honestreporting.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.