Utilisation de pesticides agricoles - Québec fait preuve de laxisme, juge le SPGQ

QUÉBEC, le 23 oct. 2015 /CNW Telbec/ - Le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) critique vertement le laxisme du gouvernement dans la règlementation et la surveillance de l'utilisation des pesticides par les agriculteurs. Les coupes répétées en recherche et l'abolition de nombreux postes d'agronome depuis un an risquent d'avoir des impacts durables sur l'environnement et sur la santé des Québécois.

Comme le révélait Radio-Canada cette semaine, le budget alloué à la recherche, au développement et à l'innovation agroalimentaire a été amputé de plus de 10 millions $ (environ 90 %) en l'espace de deux ans ! « Encore une fois, les coupes irréfléchies du gouvernement provoquent des effets dévastateurs, mais le gouvernement maintient que ces coupes n'ont aucun effet sur la population. En plus de nuire à la formation et au soutien des agriculteurs d'ici, ces mesures auront des effets profonds et à long terme sur notre santé et sur la préservation de notre environnement », affirme Richard Perron, président du SPGQ.

« Le gouvernement a complètement abdiqué son rôle de gardien de la santé et de la sécurité des Québécois. Même le ministre de l'Agriculture, Pierre Paradis, affirme que les compagnies de pesticides sont devenues plus puissantes que le gouvernement. Cette situation et l'aveu du ministre sont extrêmement inquiétants », ajoute M. Perron.

David Heurtel, ministre de l'Environnement, a annoncé la mise en place d'une stratégie de meilleure gestion des pesticides. Cette annonce semble toutefois venir tardivement, car le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) ajoutait, en mars dernier, l'herbicide glyphosate à sa liste de cancérigènes probables chez l'humain. Pourtant, l'utilisation de ce pesticide ne cesse d'augmenter au Québec.

« Le SPGQ martèle l'importance de préserver l'expertise du personnel professionnel au sein de la fonction publique. Voici encore un exemple flagrant du rôle crucial que jouent nos membres », conclut Richard Perron. En l'espace d'un an, le nombre d'agronomes membres du SPGQ a été réduit de 15, une autre conséquence néfaste de l'austérité.

À propos du SPGQ
Le SPGQ est le plus grand syndicat de personnel professionnel du Québec. Créé en 1968, il représente plus de 24 350 experts, dont environ 17 330 dans la fonction publique, 4 520 à Revenu Québec et 2 500 en santé, en enseignement supérieur et dans les sociétés d'État.

 

Suivre le SPGQ
Web : www.spgq.qc.ca
Twitter : @spgq
Facebook : www.facebook.com/lespgq

 

SOURCE Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ)

Renseignements : Marc-Antoine Ruest, Conseiller à l'information, Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ), Cell. : 581 308-7309, Courriel : marc-antoine.ruest@spgq.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.