Usine General Cable de Saint-Jérôme - Les syndiqués d'Unifor débrayent pour 24 heures

SAINT-JÉRÔME, QC, le 4 mars 2015 /CNW Telbec/ - À compter de minuit cette nuit, les 80 membres de la section locale 589 du syndicat Unifor entreprennent un débrayage d'une journée. « L'entêtement de la direction de l'entreprise ne nous donne aucun autre choix que d'amorcer des moyens de pression notamment par cette première journée de grève », a expliqué John Caluori, représentant national d'Unifor.

Les parties sont en négociation pour le renouvellement de la convention collective depuis le printemps 2014. À ce jour, 23 rencontres ont eu lieu dont une dernière avec la présence d'un conciliateur. Au cœur du conflit, le refus de l'employeur de faire la démonstration de la situation financière de l'usine. En effet, l'employeur s'entête à vouloir imposer un gel salarial pour trois ans et une augmentation de 1,25 % pour la quatrième année sans parvenir à justifier ce gel. « Ils ne sont même pas en mesure de nous dire exactement quels sont leurs coûts de production, ils ne donnent aucune information, aucun détail. C'est un véritable chèque en blanc, un acte de foi qu'ils veulent nous imposer, ça n'a pas de sens », a indiqué M. Caluori. Le syndicat est prêt à considérer toutes les options, cependant ce devra être fait en toute connaissance de cause donc avec l'ensemble des informations. « S'il maintient ses demandes, l'employeur devra jouer franc jeu. Nous sommes un syndicat responsable, si réellement il y a un problème, nous sommes prêts à en discuter », a ajouté M. Caluori.

« Ce que ça nous donne comme impression, c'est que l'employeur veut faire payer les 80 familles pour les erreurs de gestion de la compagnie mère », a dénoncé le représentant national. Soulignons en effet que la compagnie américaine a connu plusieurs déboires au cours des derniers mois.

« L'employeur doit accepter de négocier sérieusement et de considérer nos demandes qui consistent à obtenir des augmentations salariales, une bonification du régime de retraite ainsi qu'un contrat de trois ans », a conclu M. Caluori.

Rappelons que les membres d'Unifor sont sans convention collective depuis avril dernier. En janvier 2015, ils ont rejeté les offres patronales à 100 %. Ils fabriquent des câbles électriques isolés de basse et moyenne tension qui sont principalement voués aux installations d'Hydro-Québec. Il s'agit de la seule usine de General Cable au Québec qui fabrique ce type de produit. General Cable est une multinationale américaine basée au Kentucky.

À propos d'Unifor
Fondé en août 2013, Unifor a été créé par la rencontre du Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier (SCEP) et des Travailleurs canadiens de l'automobile (TCA). Le syndicat représente plus de 300 000 membres au Canada, dont près de 55 000 au Québec. Unifor est aussi affilié à la plus grande centrale syndicale québécoise, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ).

www.uniforquebec.org

 

SOURCE Syndicat Unifor Québec

Renseignements : Marie-Andrée L'Heureux, responsable des communications, Unifor-Québec, (514) 916-7373, marie-andree.lheureux@unifor.org


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.