Uran a surpris les finisseurs

RESULTATS DU GRAND PRIX CYCLISTE DE QUÉBEC »»» 
PHOTO-PODIUM (Crédit: James Startt) »»» 
VIDÉO »»»

QUÉBEC, le 11 sept. 2015 /CNW Telbec/ - Le grimpeur de l'équipe Etixx-Quick Step est devenu le premier Colombien à inscrire son nom au palmarès du Grand Prix Cycliste de Québec en attaquant au seuil du dernier kilomètre, comme Thomas Voeckler en 2010.

Au royaume des puncheurs, c'est un grimpeur qui s'est imposé ce vendredi à l'occasion de la 6e édition du Grand Prix Cycliste de Québec. Le Colombien Rigoberto Uran a joué un beau tour à des finisseurs  du calibre de Matthews et Kristoff en reprenant une tactique que Thomas Voeckler avait utilisé avec bonheur lors de la première édition en 2010. Deux fois deuxième du Tour d'Italie, déjà troisième à Québec en 2011 et vice-champion olympique en 2012, Uran signe à 28 ans l'un des plus beaux succès de sa carrière.

La course a longtemps été marquée par une échappée de six coureurs lancée au km 6. On y retrouve deux membres de la sélection canadienne, l'expérimenté Roth et le jeune De Vos, deux coureurs de l'équipe Drapac, le Néerlandais Wippert et et l'Australien Lapthorne ainsi que le Français  Quemeneur (Europcar) et l'Italien Cesare Benedetti (Bora-Argon 18). A la fin du premier tour, les six hommes de tête possèdent deux minutes d'avance et déjà 7'15 au passage suivant. Leur avance grimpe jusqu'à 9'10 au km 31 avant que le peloton ne commence à réagir.  Sous l'impulsion des équipes Trek et BMC, l'écart diminue progressivement. Après quatre tours, il est redescendu à 7'35. Au km 59, retardé par un incident mécanique, Wippert doit laisser filer ses compagnons d'échappée qui continue régulièrement à perdre du terrain : 6'10 au km 75 et 4'10 au cap de la mi-course. Longtemps pointé à deux minutes, le groupe de tête qui a perdu Lapthorne, explose dans le 12e tour, bouclé seul en tête par Benedetti. Seul Roth qui remportera le classement de la montagne parvient à opérer la jonction avec l'avant-garde du peloton sur les talons. Les deux hommes ont encore trente secondes à l'amorce des trois derniers tours mais sont repris à deux tours de l'arrivée après 170 kilomètres en tête où la grande bagarre commence. Un groupe de douze coureurs avec Barguil, Bardet, Alaphilippe, Bak, Kuznetsov, Roth, Roelandts, Felline, Taaramae, Bookwalter, Dillier, Kreuziger prend les devants mais l'entente n'est pas optimale et un nouveau regroupement s'opère.  Fuglsang et Kelderman démarrent alors et comptent 15 secondes d'avance  sur le peloton. Les deux hommes restent en tête jusqu'à quatre kilomètres de l'arrivée et la dernière ascension de la côte de la Montagne où Van Avermaet passe à l'attaque, suivi par le champion du monde Kwiatkowski. Gesink contre une attaque de Alaphilippe mais c'est Uran qui surprend tout le monde sous la flamme rouge du dernier kilomètre. Le grimpeur colombien fait le forcing et conserve quelques mètres d'avance sur la ligne d'arrivée où il s'impose devant l'Australien Matthews et le Norvégien Kristoff.

« Avec Martin, Boonen ou Kwiatowski, nous avions une grande équipe ici et nous avons essayé de faire une tactique intelligente, a déclaré le vainqueur, qui portera les couleurs de l'équipe Cannondale-Garmin en 2016. Il fallait attendre jusqu'au dernier kilomètre car c'est là que tout s'est joué. C'est une grande victoire pour moi et pour l'équipe. On va essayer de faire aussi bien à Montréal. »

LA FICHE DU VAINQUEUR

Rigoberto URAN
Né le 26 janvier 1987 à Medellin (Colombie)
1,62 m - 54 kg
Professionnel en 2006 : Tenax (06), Unibet (07), Caisse d'Epargne (08-10), Team Sky (11-13), OmegaPharma-Quick Step (14), Etixx-Quick Step (15)
8 victoires dont 8e étape Tour de Suisse 2007, 4e étape Tour de Catalogne, Tour du Piémont 2012, 10e étape Tour d'Italie 2013, 12e étape clm Tour d'Italie 2014, Championnat de Colombie clm, GP de Québec 2015

Cette saison : 3e Tirreno-Adriatico, 5e Tour de Catalogne, 5e Tour de Romandie, 10e Clasica San Sebastian

Tour de France (3 participations): 52e en 2009, 24e en 2011, 42e en 2015
Tour d'Italie (5 participations): 35e en 2010, 7e en 2012, 2e en 2013, 2e en 2014, 14e en 2015
Tour d'Espagne (4 participations): 33e en 2010, 29e en 2012, 27e en 2013, Np. (17e ét) en 2014

À PROPOS DES GRANDS PRIX CYCLISTES DE QUÉBEC DE MONTRÉAL
Les Grands Prix Cyclistes de Québec et de Montréal, les deux seules épreuves de l'UCI WorldTour présentées en Amérique, contribuent dans une mesure importante à la réalisation de l'un des objectifs prioritaires de l'Union Cycliste Internationale (UCI): la mondialisation du circuit WorldTour. Ces épreuves rejoignent celles déjà labellisées en Europe, en Océanie et en Asie. Depuis 2010, l'organisation est responsable de la planification ainsi que de la tenue des GPCQM et compte sur l'appui indispensable de partenaires publics et privés pour la tenue de ses événements: le Gouvernement du Canada, le Gouvernement du Québec, la Ville de Québec, la Ville de Montréal, la Commission des champs de bataille nationaux, l'Office du tourisme de Québec, Tourisme Montréal, Québecor, Air Transat et TVA Sports à titre de diffuseur officiel des GPCQM.

À PROPOS DE L'UCI
L'Union Cycliste Internationale (UCI) est la fédération internationale de cyclisme reconnue par le Comité International Olympique (CIO). L'UCI gère et développe, à l'échelon mondial, les huit disciplines du cyclisme.

ACCREDITATION >>> 
DOSSIER DE PRESS  >>>

 

SOURCE Événement GPCQM

Renseignements : Véronique Lavoie, Responsable des communications et relations médias, Grands Prix Cyclistes de Québec et de Montréal, 514 554-2161, vlavoie@gpcqm.ca

RELATED LINKS
WWW.GPCQM.CA

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.