Unifor accueille favorablement les changements au projet de loi 24 au Nouveau-Brunswick

FREDERICTON, le 8 avril 2016 /CNW/ - Unifor se réjouit de la décision du premier ministre Brian Gallant du gouvernement libéral de rejeter les changements proposés à la législation du travail.

« Nous sommes soulagés de voir que le premier ministre a bien entendu nos très sérieuses préoccupations à l'égard du projet de loi 24 et qu'il ait pris cette mesure », a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor, qui a rencontré le premier ministre et la ministre du Travail, Francine Landry, plus tôt cette semaine, avec la directrice de la région de l'Atlantique d'Unifor, Lana Payne, pour présenter les problèmes que pose cette législation.  

« Le projet de loi 24 aurait provoqué des conflits de travail inutiles tant dans le secteur public que privé, a souligné Lana Payne. Il aurait éviscéré aussi la négociation collective libre et équitable, aurait créé des pressions à la baisse sur les salaires de tous les Néo-Brunswickois et rendu très difficile la conclusion d'ententes négociées. Nous travaillerons avec plaisir avec le gouvernement dans le cadre du processus de consultation annoncé sur la législation du travail. »

Jerry Dias et Lana Payne ont remercié les nombreux dirigeants et militants des sections locales d'Unifor qui ont riposté contre les changements proposés à la législation du travail au Nouveau-Brunswick. Les membres d'Unifor se sont réunis à l'assemblée législative avec des membres d'autres syndicats à plusieurs reprises au cours des deux dernières semaines pour exprimer leur opposition contre le projet de loi.

Unifor a aussi présenté au bureau du premier ministre un examen du projet de loi par l'équipe du Service juridique d'Unifor qui a noté que cette législation allait interférer grandement avec la négociation collective. Elle aurait notamment violé la section 2(d) de la Charte des droits et libertés.

« Notre opposition farouche à ce projet de loi ne visait pas à protéger uniquement les droits de nos membres, mais à protéger les droits de tous les travailleurs de la province », a affirmé Lana Payne.

Représentant plus de 310 000 travailleurs, Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada. Fondé pendant la fin de semaine de la fête du Travail en 2013, il est issu de la fusion des Travailleurs canadiens de l'automobile et du Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier.

SOURCE Le Syndicat Unifor

Renseignements : Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec la représentante aux communications d'Unifor, Shelley Burgoyne à shelley.burgoyne@unifor.org ou au (cell.) 902-717-7491.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.