Unifor à la défense des intérêts des travailleurs de l'usine de pièces à Whitby

WHITBY, ON, le 3 juin /CNW/ - À la suite de l'annonce inattendue de la suppression de quelque 270 emplois à l'usine de pièces automobiles de Johnson Controls Inc. (« JCI ») à Whitby, Unifor préconise le maintien des bons emplois à l'usine ou dans la région et le maintien en poste de ses membres.

« Nous ne pouvons pas rester inactifs alors que de bons emplois continuent d'être supprimés dans la région de Durham », a déclaré le président national d'Unifor Jerry Dias. « Les travailleurs ayant les compétences requises pour fabriquer ces pièces sont ici, à Whitby. Il est donc logique que ces pièces continuent d'être fabriquées ici. »

La fabrication de panneaux de portière et de consoles de plancher pour l'Impala à l'usine de Whitby sera délocalisée en raison de l'incapacité de GM et de JCI de parvenir à une entente visant à prolonger leur contrat d'approvisionnement commercial. Quelque 200 employés actifs se retrouveraient alors sans emploi et environ 70 autres seraient mis à pied en n'ayant aucune chance raisonnable d'être rappelés.

Ces activités de fabrication devaient être maintenues à l'usine de JCI, à Whitby, jusqu'à la fin de la convention collective actuelle entre Unifor et JCI, qui prend fin en août 2017. 

GM confiera la fabrication des pièces à un nouveau fournisseur qui continuera de les envoyer aux installations de GM, à Oshawa. Unifor lance un appel pour que le nouveau fournisseur exerce ces activités dans la région de Durham, près d'Oshawa. La fermeture de l'usine a été annoncée pour le 1er juillet.

Il y a un an, JCI a conclu une entente avec Yanfeng Automotive, la société chinoise, pour former une nouvelle coentreprise, Yanfeng Automotive Interiors, établie à Shanghai, laquelle est maintenant le plus grand fournisseur au monde d'équipements intérieurs pour l'automobile, avec des ventes annuelles de 8,5 milliards de dollars américains.

« La priorité absolue d'Unifor est de défendre les bons emplois, ce qui profite à toute l'économie », a déclaré Dean Baumhauer, président de l'unité de négociation avec JCI, de la section locale 222 d'Unifor. « C'est la raison pour laquelle en 2014, Unifor a négocié la possibilité pour ses membres de continuer la fabrication de ces pièces au moins jusqu'en août 2017, à l'échéance de la convention collective.

« Ces travailleurs ont une influence déterminante sur l'économie locale. Ils dépensent de l'argent dans les magasins locaux et les impôts qu'ils paient servent à financer des infrastructures comme les hôpitaux et les écoles. Il est de notre devoir d'assurer le maintien des emplois de qualité. »

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant plus de 310 000 travailleurs, dont plus de 40 000, au sein de l'industrie de l'automobile. Il a été fondé pendant la fin de semaine de la fête du Travail en 2013, par la fusion du Syndicat des Travailleurs canadiens de l'automobile et du Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier.

SOURCE Le Syndicat Unifor

Renseignements : Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec Stuart Laidlaw, représentant national des Communications d'Unifor, à Stuart.Laidlaw@Unifor.org ou au 647 385-4054 (cell.)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.