Une vaste enquête cible l'exploitation des enfants en ligne

Des services de police et des organismes unissent leurs efforts pour protéger les enfants

TORONTO, le 28 avril 2016 /CNW/ - De nombreuses accusations ont été portées à la suite d'une enquête d'envergure coordonnée par les membres de la Stratégie provinciale de protection des enfants contre l'exploitation et les agressions sexuelles sur Internet.         

Lors d'une conférence de presse qui s'est tenue à Toronto, le surintendant en chef de la Police provinciale de l'Ontario, Don BELL, a communiqué des renseignements sur l'enquête. Il était accompagné de nombreux  membres des corps policiers qui collaborent à la Stratégie provinciale et qui ont contribué à la réussite de cette enquête. Des enquêtes coordonnées ont également été menées par la GRC, le service de police de South Simcoe, le service de police de Stratford, le service de police de St. Thomas, l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), le Service national des enquêtes des Forces canadiennes et le Homeland Security Investigations des États-Unis. Des représentants de BOOST Child Abuse Prevention and Intervention et du Centre canadien de protection de l'enfance (CCPE) étaient présents pour plaider en faveur de plus de services pour les personnes identifiées comme victimes d'exploitation et pour mieux sensibiliser la population à cet égard afin de prévenir d'autres sévices et de nouvelles victimes.

Au total, 174 mandats de perquisition ont été exécutés, donnant lieu à 274 accusations contre 80 personnes, dont un jeune qui ne peut être identifié conformément aux dispositions de la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents. Des accusations ont notamment été portées pour agression sexuelle, pour possession de pornographie juvénile, pour avoir rendu la pornographie juvénile accessible, pour distribution de pornographie juvénile, pour production de pornographie juvénile et pour accès à la pornographie juvénile. En outre, 20 victimes ont été identifiées au cours des enquêtes et ont été orientées vers des ressources appropriées établies dans la communauté. Des accusations ont également été portées pour des infractions liées à la drogue et aux armes.

Reconnaissant des similitudes avec des opérations sur la traite de personnes dans le cadre de ces enquêtes, les policiers ont également réussi à assurer la sécurité de neuf personnes qui travaillaient dans le commerce du sexe contre leur gré ou alors qu'elles étaient mineures, dont certaines étant âgées de 14, 15 et 16 ans.

La police a présenté une vidéo montrant 2 038 adresses IP uniques qui ont été désignées comme ayant potentiellement servi au téléchargement de pornographie juvénile ou à accéder à un site Web d'exploitation juvénile connu. Ces adresses IP ont été observées au cours des 90 derniers jours en Ontario. Depuis sa création en août 2006 jusqu'en mars 2016 - exception faite des activités de cette semaine - la Stratégie provinciale a mené à bien  32 808 enquêtes et porté 11 408 accusations contre 3 310 personnes. Pendant cette période, 870 enfants victimes ont été identifiés en Ontario. Un nombre supplémentaire de 173 enfants victimes a été recensé à l'échelle internationale.

La liste des personnes arrêtées et des accusations portées contre elles est jointe au présent communiqué, à l'exception de celles impliquées dans la traite de personnes (voir ADDENDA - Accusés). D'autres arrestations sont en cours et l'enquête se poursuit.

CITATIONS

« La responsabilité la plus fondamentale de notre société est de protéger nos enfants ».  « Chaque enfant a le droit d'être entouré de soins attentifs et d'être en sécurité. La  Stratégie provinciale témoigne du succès que les services de police du monde entier peuvent obtenir quand ils collaborent et partagent leurs pratiques exemplaires et leurs renseignements. » - Surintendant en chef, Don BELL, commandant du Bureau des enquêtes et du soutien de la Police provinciale de l'Ontario

« Le travail effectué au cours de ces enquêtes par des enquêteurs chevronnés, le personnel de soutien technique et les agents de première ligne est l'un des plus difficiles du métier de policier. Les enfants, les adolescents et les parents ont la responsabilité de s'informer afin que leur fréquentation d'Internet soit aussi épanouissante qu'ils le souhaitent et aussi sécuritaire qu'elle devrait l'être. » - Inspectrice Lisa TAYLOR, chef - Section de la criminalité électronique de la Police provinciale de l'Ontario

POUR EN SAVOIR PLUS :

Pour obtenir de l'information sur les accusés, la municipalité où ils résident et les chefs d'accusation, consulter le document ADDENDA - Accusés.

Vous trouverez le dossier de presse complet, comprenant le document d'information de la Stratégie provinciale, l'Addenda des accusés et une vidéo en ligne à l'adresse suivante http://www.opp.ca/media/provincial-strategy (en anglais)

SOURCE Police provinciale de l'Ontario

Renseignements : Sergent Peter Leon, Coordonnateur des relations avec les médias, Police provinciale de l'Ontario, Tél. : 705 329-6878

RELATED LINKS
http://www.opp.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.