Une technologie canadienne est lancée dans le cadre d'une mission de la NASA visant à prélever un échantillon d'un mystérieux astéroïde

LONGUEUIL, QC, le 8 sept. 2016 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Canada reconnaît les contributions inestimables des chercheurs canadiens qui ne cessent de repousser les limites de la science. Aujourd'hui, une technologie canadienne embarquée sur un engin spatial de la NASA a été lancée vers un mystérieux astéroïde appelé « Bennu ». L'honorable Kirsty Duncan, ministre des Sciences, a assisté au lancement de la mission OSIRIS-REx depuis la base aérienne du cap Canaveral à 19 h 5 (HAE). Elle était accompagnée de M. Sylvain Laporte, président de l'Agence spatiale canadienne (ASC), et de M. Erick Dupuis, Ph. D., directeur du Développement de l'exploration spatiale de l'ASC.

Financé par l'ASC, l'altimètre laser d'OSIRIS-REx (OLA) est le système lidar le plus perfectionné jamais lancé vers un astéroïde : il compte environ 4000 pièces mécaniques et 3000 composants électriques, et consomme moins d'énergie qu'une ampoule (75 W). Cet instrument produira des cartes tridimensionnelles à haute résolution d'une grande précision de toute la surface de l'astéroïde Bennu afin d'aider les scientifiques à choisir le site idéal où sera recueilli l'échantillon qui sera rapporté sur Terre. En échange de sa contribution, le Canada disposera de quatre pour cent de l'échantillon rapporté, qui sera stocké et étudié au Canada pendant des dizaines d'années. 

La mission OSIRIS-REx a pour objectif d'étudier la formation des planètes et l'origine de la vie ainsi que d'approfondir nos connaissances sur les géocroiseurs, ces astéroïdes qui peuvent percuter la Terre. Les observations au télescope ont révélé que Bennu est riche en carbone et de couleur foncée, ce qui est inhabituel. Cet astéroïde se distingue de tous les échantillons qui figurent dans les collections de météorites. Les astéroïdes comme Bennu sont des vestiges directs des composants de base qui ont servi à former les planètes telluriques de notre système solaire.

Il faudra deux ans à OSIRIS-REx pour atteindre Bennu. L'échantillon prélevé à la surface de l'astéroïde reviendra sur Terre en 2023.

En bref

  • M. Michael Daly, Ph. D., de l'Université York, est le scientifique responsable de l'instrument OLA ainsi que le chef de l'équipe scientifique canadienne. Mme Catherine Johnson, Ph. D., de l'Université de la Colombie-Britannique, est la scientifique adjointe responsable de l'instrument OLA. L'équipe scientifique responsable de l'instrument OLA est composée de chercheurs provenant des établissements suivants : Université York, Université de la Colombie-Britannique, Laboratoire de physique appliquée de l'Université Johns Hopkins, Lockheed Martin, MDA et ASC.
  • L'ASC fournit aussi du financement à une équipe de scientifiques canadiens prenant part à la mission. Cette équipe est constituée des membres suivants : M. Edward Cloutis, Ph. D., de l'Université de Winnipeg; Mme Rebecca Ghent, Ph. D., de l'Université de Toronto; M. Alan Hildebrand, Ph. D., de l'Université de Calgary; Mme Kim Tait, Ph. D., du Musée royal de l'Ontario.
  • OSIRIS-REx est l'abréviation d'« Origins-Spectral Interpretation-Resource Identification-Security-Regolith Explorer » (origines, interprétation des spectres, détermination des ressources, sécurité, explorateur de régolithe).
  • L'ASC investira au total 61 millions de dollars (taxes comprises) dans la mission OSIRIS-REx, sur toute sa durée de vie (15 ans).

Citations

« Je suis fière d'avoir représenté le Canada lors du lancement de cette palpitante mission, premier pas dans notre quête visant à étudier l'astéroïde Bennu. Ce "fossile cosmique" est susceptible de révéler aux étudiants actuellement sur les bancs d'école - nos scientifiques et chercheurs de demain - des indices sur les origines de la Terre et du Système solaire. »
- L'honorable Kirsty Duncan, ministre des Sciences

« L'instrument OLA est une véritable vitrine du savoir-faire scientifique et de l'expertise technique du Canada. Premier modèle d'une toute nouvelle catégorie d'instruments de télémétrie laser destinés à des missions visant des astéroïdes et des comètes, il peut mesurer à très haute résolution la forme et la topographie de ces corps célestes tout en permettant d'autres types d'observations ».
- M. Michael Daly, Ph. D., scientifique responsable de l'instrument OLA, Université York

Produits connexes

Trousse des médias - ASC

Liens pertinents

OLA, la contribution du Canada à la mission OSIRIS-REx
Page Web de la mission OSIRIS-REx
Site Web de la mission OSIRIS-REx de la NASA (en anglais)

Site Web : http://asc-csa.gc.ca
Twitter : @csa_asc
Suivez-vous dans les médias sociaux

 

SOURCE Agence spatiale canadienne

Renseignements : Agence spatiale canadienne, Bureau des relations avec les médias, Téléphone : 450-926-4370

RELATED LINKS
http://www.asc-csa.gc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.