Une résolution de l'ONU stipule que l'accès à l'eau potable et à
l'assainissement constitue un droit fondamental : le Chef national de l'APN
demande l'adoption de mesures concrètes afin d'appuyer cette résolution au
Canada

OTTAWA, le 29 juill. /CNW Telbec/ - L'Assemblée des Premières Nations salue l'adoption de la résolution de l'Assemblée générale des Nations Unies qui prévoit que l'accès à l'eau potable et à l'assainissement constitue un droit fondamental. Hier, plus de 124 Nations ont voté en faveur de la résolution proposée par la Bolivie. Quelque 884 millions de personnes dans le monde souffrent toujours de l'absence d'accès à l'eau potable.

"C'est une excellente nouvelle pour les communautés et les membres des Premières Nations qui luttent pour avoir accès à de l'eau potable, salubre ainsi qu'à l'assainissement", a déclaré le Chef national, Shawn A-in-chut Atleo. "Cette résolution établit de nouvelles normes internationales et, en affirmant que l'accès à l'eau potable et à l'assainissement est un droit humain fondamental, elle astreint le Canada à collaborer avec les Premières Nations afin de s'assurer que notre peuple bénéficie d'une eau et d'un assainissement de qualité comparable à celle observée dans le reste du Canada."

En juin 2010, 114 communautés des Premières Nations de l'ensemble du pays étaient visées pas un avis concernant la qualité de l'eau potable et les réseaux d'alimentation en eau de 49 communautés des Premières Nations faisaient partie de la catégorie "risque élevé". Certaines de ces communautés sont visées par un avis concernant la qualité de l'eau potable depuis 10 ans ou plus.

"La situation dans laquelle se trouvent les Premières Nations ne serait tolérée dans aucune autre communauté ou ville du Canada", a ajouté le Chef national Atleo. "Il est honteux de rencontrer de telles conditions dans un pays aussi riche que le Canada. Il ne s'agit rien de moins que de la santé et de la sécurité des enfants des Premières Nations. Il est temps de prendre des mesures pour corriger ces inégalités de longue date en matière d'infrastructure et de formation afin d'améliorer et d'entretenir les réseaux d'alimentation en eau. L'approche actuelle du Canada qui consiste à mettre l'accent sur la réglementation ne corrigera pas ces injustices et c'est la raison pour laquelle nous demandons qu'un effort collectif soit fourni et se traduise par la résolution de ces problèmes sous-jacents afin de parvenir à une solution concrète."

Le Canada faisait partie des 41 nations qui se sont abstenues de voter cette résolution. L'Assemblée des Premières Nations demande au Canada, à titre de membre des Nations Unies, de respecter la résolution et d'instaurer des mesures concrètes avec les Premières Nations pour s'assurer que les efforts et les ressources sont mis en œuvre pour que le droit à l'eau potable et à l'assainissement soit respecté. Une résolution, adoptée lors de la récente Assemblée générale annuelle de l'APN à Winnipeg, Manitoba, requiert des mesures de défense et de promotion des droits et des intérêts des Premières Nations en ce qui concerne l'accès à l'eau potable.

Le chef régional de l'APN pour la Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve-et-Labrador, Rick Simon, à déclaré : "Le Canada s'est engagé à appuyer la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, et la résolution des Nations Unies adoptée hier est conforme aux principes énoncés dans la Déclaration, stipulant que "les peuples autochtones ont le droit, en toute égalité, de jouir du meilleur état possible de santé physique et mentale". L'APN a proposé de nombreux plans et initiatives dans ce domaine et nous espérons collaborer avec le Canada afin d'honorer et d'appliquer cette résolution."

La résolution des Nations Unies appelle les "États et les organisations internationales à fournir des ressources financières, à renforcer les capacités et à procéder à des transferts de technologies, grâce à l'aide et à la coopération internationales, en particulier en faveur des pays en développement, en vue d'accroître les efforts pour fournir de l'eau potable, salubre et propre, accessible et abordable et l'assainissement pour tous."

L'Assemblée des Premières Nations est l'organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations au Canada.

SOURCE Assemblée des Premières Nations

Renseignements : Renseignements: Alain Garon, agent de communications bilingue, Assemblée des Premières Nations, 613-241-6789, poste 382, Cell.: 613-292-0857 ou agaron@afn.ca; Don Kelly, directeur intérimaire des communications, Assemblée des Premières Nations, 613-241-6789, poste 334, Cell.: 613-292-2787 ou dkelly@afn.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.