Une plaque provinciale en souvenir de Robert Nichol

PORT DOVER, ON, le 24 sept. /CNW/ - Aujourd'hui, la Fiducie du patrimoine ontarien et le Musée de la marine de Port Dover ont dévoilé une plaque provinciale commémorant l'homme d'affaires et personnage politique Robert Nichol (v. 1774-1824).

Robert Nichol est né en Écosse, non loin de la ville de Dumfries, vers 1774. Après avoir travaillé comme marin, il arrive dans la colonie britannique du Haut-Canada (l'Ontario actuel) en 1792, y ayant trouvé un emploi à bord d'un lacquier, au service d'un éminent marchand. À la fin des années 1790, il s'installe à Fort Erie et devient un transitaire prospère, important et exportant des produits manufacturés. En 1808, il déménage dans le canton de Woodhouse, au sein du comté de Norfolk (dans le Port Dover actuel), où il ouvre un moulin à grain en 1809. Plus tard, son entreprise s'agrandit pour accueillir une scierie, une brasserie, une distillerie pourvue de trois alambics et une tonnellerie.

"Robert Nichol a joué un rôle prépondérant dans le développement du comté de Norfolk, la guerre de 1812 et l'évolution politique du Haut-Canada", a déclaré l'honorable Lincoln M. Alexander, président de la Fiducie du patrimoine ontarien. "Cette plaque provinciale fera en sorte que l'on se souvienne de ses nombreuses contributions en matière de colonisation de notre province."

Avant la guerre de 1812, Robert Nichol exerce diverses charges publiques, officiant en tant que percepteur des impôts, juge de paix et commissaire de la voirie. Le major-général Isaac Brock, qui deviendra plus tard un héro en défendant le Canada au cours de la guerre de 1812, lui demande de préparer une étude des ressources de la colonie afin de faciliter la planification militaire. En 1812, il est promu au grade de lieutenant-colonel de la milice du Haut-Canada. Lorsque les États-Unis déclarent la guerre, Robert Nichol confie la gestion de ses affaires à l'un de ses employés et se consacre exclusivement à la défense de la province en tant que quartier-maître général de la milice. Lui incombe alors la tâche de nourrir, ravitailler et transporter les troupes au sein d'un environnement pionnier hostile. Il participe également à la planification stratégique et à la prise de décisions tout au long de la guerre. Il prend fréquemment part aux combats contre les forces américaines, notamment lors de la prise de Détroit sous le commandement d'Isaac Brock et du chef Tecumseh.

"Robert Nichol est un personnage historique d'importance, qui s'est consacré à la défense de l'Ontario et à son développement économique et civil", a observé la ministre de la Culture, Aileen Carroll. "Cette plaque provinciale commémore le rôle qu'il a joué à l'aube de l'histoire de l'Ontario."

Robert Nichol reste actif sur la scène politique du Haut-Canada et, entre 1812 et 1820, il est élu à trois reprises à l'Assemblée législative pour y représenter le comté de Norfolk. En mai 1814, il subit de lourdes pertes personnelles et financières lorsque les forces américaines assaillent et incendient sa propriété, pour laquelle il ne sera indemnisé qu'un mois après sa mort. Lorsque la paix règne à nouveau sur la colonie, ses opinions pro-gouvernementales changent. Il réclame l'ouverture d'une enquête générale sur l'état de la province et dénonce l'existence de réserves domaniales pour la Couronne et le clergé. À la tête de l'opposition, il exhorte à la réduction des dépenses publiques et aux réformes visant à renforcer l'économie, comme par exemple l'union avec le Bas-Canada.

"Le Musée de la marine de Port Dover est ravi de prendre part à cette cérémonie de commémoration des réalisations dont cette collectivité et la province de l'Ontario sont redevables à Robert Nichol", a affirmé Ian Bell, le conservateur du musée. "L'action importante du colonel Nichol en faveur du développement de Port Dover à ses débuts et de la sauvegarde du Haut-Canada durant la guerre de 1812 compte parmi les grands moments méconnus de l'histoire du comté de Norfolk."

En 1821, Robert Nichol déménage à Stamford (Niagara Falls) et obtient, en 1824, un poste de juge subrogé dans le district de Niagara. La même année, il trouve la mort alors qu'il conduit sa voiture et son cheval dans le village de Queenston. De nos jours, l'on se souvient de lui pour ses contributions au développement économique de la province au cours des années d'avant-guerre, pour son habile défense de la colonie en période de troubles et pour son engagement en faveur de la maturation politique du Haut-Canada après la guerre.

La Fiducie du patrimoine ontarien est un organisme du gouvernement de l'Ontario. Elle a pour mission d'identifier, de préserver, de protéger et de promouvoir le patrimoine de l'Ontario.

    
    Faits en bref :

    -  Le Programme des plaques de la Fiducie du patrimoine ontarien
       commémore des personnes, lieux et événements importants de l'histoire
       de l'Ontario.
    -  Depuis 1953, plus de 1 200 plaques provinciales ont été dévoilées.
    -  Quatorze (14) plaques provinciales ont été érigées dans le comté de
       Norfolk.

                          Also available in English
    

SOURCE Fiducie du patrimoine ontarien

Renseignements : Renseignements: Catrina Colme, Coordonnatrice du marketing et des communications, Fiducie du patrimoine ontarien, Téléphone: (416) 325-5074, Courriel: catrina.colme@heritagetrust.on.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.