Une perte de maîtrise de direction a mené à une collision avec le relief près de Sept-Îles (Québec) en septembre 2015

DORVAL, QC, le 3 avril 2017 /CNW/ - Dans son rapport d'enquête (A15Q0126) publié aujourd'hui, le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a déterminé qu'une perte de maîtrise de direction a mené à l'accident d'hélicoptère mortel près de Sept-Îles (Québec), en septembre 2015. Deux passagers ont subi des blessures mortelles, tandis que le pilote et deux autres passagers ont été grièvement blessés.

Le 2 septembre 2015, un hélicoptère Bell 206B exploité par Héli-Nord effectuait un vol à partir de l'aéroport de Sept-Îles (Québec) avec un pilote et quatre passagers à son bord. Le vol avait pour but d'inspecter une passe à saumons sur la rivière Nipissis, à environ 20 milles marins au nord de Sept-Îles. Durant l'approche finale du site d'atterrissage du camp, l'hélicoptère a amorcé une rotation intempestive vers la droite à quelques pieds du sol. Après quelques tours, l'hélicoptère s'est écrasé lourdement sur le côté avant droit sur un rocher. Un incendie a pris naissance dans la tuyère du moteur, mais les gens sur place l'ont immédiatement éteint.

L'enquête a permis de déterminer que la masse de l'hélicoptère et le régime de vol dans lequel il s'est trouvé ont entraîné une perte de maîtrise de direction à une altitude qui empêchait tout rétablissement. Durant l'approche finale, le pilote a remarqué que le couple moteur avait dépassé sa limite et que le nez de l'hélicoptère tournait vers la droite. Pour contrer ce mouvement de lacet intempestif, le pilote a réduit le couple moteur tout en enfonçant le palonnier gauche. Toutefois, le nez de l'aéronef a continué à tourner vers la droite et à perdre de l'altitude. Le pilote a augmenté le couple moteur pour réduire le taux de descente. Il a tenté de reprendre de la vitesse, mais le lacet s'est aggravé rapidement. S'apercevant qu'il avait perdu la maîtrise de direction de l'aéronef, le pilote a coupé les gaz et s'est préparé à l'impact imminent. L'hélicoptère s'est retrouvé en piqué du côté droit avant de percuter le relief. L'enquête a permis de déterminer que le peu d'expérience du pilote sur un hélicoptère Bell 206B qui est muni d'un rotor de queue plus court que celui de l'hélicoptère sur lequel il avait reçu sa formation l'avait empêché de reconnaître la perte d'efficacité du rotor de queue et de contrer celle-ci à temps. Le BST a également conclu que si les occupants ne portent pas correctement leur ceinture de sécurité durant un vol, il y a un risque accru de blessures graves ou de décès advenant un accident.

Voir la page d'enquête pour plus d'information.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipelines, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Le BST dispose d'un site Web à l'adresse www.bst.gc.ca. Obtenez de l'information à jour au moyen de fils RSS, Twitter (@BSTCanada), YouTube, Flickr et notre blogue.

 

SOURCE Bureau de la sécurité des transports du Canada

Renseignements : Bureau de la sécurité des transports du Canada, Relations avec les médias, 819-994-8053, media@tsb.gc.ca

LIENS CONNEXES
http://www.bst.gc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.