Une panne moteur est la cause de l'écrasement d'un hélicoptère Bell 407 en août 2012 à Wabush (Terre-Neuve-et-Labrador)

DARTMOUTH, NS, le 28 nov. 2013 /CNW/ - Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a publié aujourd'hui son rapport d'enquête (A12A0085) portant sur la panne moteur et l'atterrissage brutal d'un hélicoptère Bell 407 en août 2012, à Wabush (Terre-Neuve-et-Labrador).

Le 12 août 2012, un hélicoptère Bell 407 de l'entreprise Universal Helicopters Newfoundland Limited transportait une tour de forage par élingage à environ 4 milles marins au sud-ouest de Wabush (Terre-Neuve-et-Labrador). À environ 13 h, heure avancée de l'Atlantique, alors qu'il approchait la structure de la base de forage, l'hélicoptère a subi une perte de puissance du moteur, puis s'est aussitôt mis à descendre en faisant un mouvement de lacet vers la gauche. La perte de puissance du moteur s'est produite à une altitude ne permettant pas d'effectuer un atterrissage en toute sécurité, ce qui a entraîné des dommages importants à l'hélicoptère, mais pas d'incendie après l'impact. Le pilote, seul à bord, a été légèrement blessé et a pu sortir de l'appareil.

L'hélicoptère Bell 407 est propulsé par un seul turbomoteur, de modèle 250-C47B de Rolls-Royce Corporation (RRC). L'examen métallurgique du moteur de l'hélicoptère en cause a révélé la présence de stries de fatigue mégacyclique sur 6 ailettes du disque de la turbine. L'une de ces ailettes présentait une fissure de fatigue mégacyclique qui avait progressé pour atteindre environ 0,40 pouce avant qu'elle se rompe en raison d'une contrainte. Le bris de la première ailette a rapidement entraîné le bris du disque de turbine, puisque les autres ailettes se sont brisées sous une contrainte causée par l'impact des fragments de cette première ailette.

Depuis avril 2002, il y a eu 3 autres cas de bris d'ailettes par fatigue mégacyclique sur le disque de la turbine de troisième étage (numéro de pièce 6898663) installée dans le moteur 250-C47B. Au moment de rédiger le présent rapport, RRC n'était pas en mesure de cerner les conditions spécifiques de fonctionnement du moteur qui donnent lieu à l'apparition de contraintes de traction résiduelles aux bords de fuite des ailettes près du moyeu.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à définir de responsabilités civiles ou pénales.

SOURCE : Bureau de la sécurité des transports du Canada

Renseignements :

Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
819 994-8053

Le BST dispose d'un site Web à l'adresse www.tsb.gc.ca. Obtenez de l'information à jour au moyen de fils RSSTwitter @BSTCanada, YouTubeFlickr et notre blogue.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.