Une occasion manquée de sauver des vies et des millions - La Société canadienne du cancer déçue du budget provincial

MONTRÉAL, le 28 mars 2017 /CNW Telbec/ - Alors que la réduction du tabagisme est l'une des meilleures façons de diminuer le nombre de cas de cancer, la Société canadienne du cancer (SCC) est déçue que le ministre des Finances, Monsieur Carlos Leitão, ait écarté l'augmentation du prix du tabac dans le budget 2017-18. Alors que les autres provinces, ensemble, ont augmenté 15 fois leur taxe depuis la dernière hausse au Québec il y a trois ans, la SCC croit que le ministère des Finances aurait dû faire de même, d'autant plus que c'est au Québec où les cigarettes sont les moins chères. Malheureusement, tabac abordable signifie plus de jeunes accros. Ces jeunes deviendront des adultes fumeurs, parmi lesquels on dénombrera des milliers de « malades du tabac ».

Alors que l'on compte 1,3 million de fumeurs au Québec, l'impact annuel du tabagisme sur le système de santé et la collectivité est estimé à environ 4 milliards de dollars. C'est quatre fois plus que le montant récolté en taxes en 2016-17. Selon l'Organisation mondiale de la Santé, hausser la taxe sur le tabac est une des manières les plus efficaces de réduire le fardeau du tabagisme.

Citations

« Tout désigne le tabac comme notre ennemi numéro un, surtout que le tabagisme coûte 4 milliards de dollars par an aux Québécois et qu'il est responsable environ du tiers des décès par cancer. C'est pour vaincre la maladie que nous demandons une augmentation de la taxe sur le tabac. Cette mesure est bonne pour la santé des Québécois et pour l'économie : elle aurait dû être en tête de liste des mesures annoncées dans le présent budget.»

Suzanne Dubois, directrice générale, Société canadienne du cancer - Division du Québec

« Au Québec, le cancer est offert au rabais : c'est ici que le prix du tabac est le plus bas. Augmenter le prix dès maintenant et réinvestir ces revenus en prévention est le pas à franchir pour éviter des milliers de malades demain. C'est une mesure de gros bon sens. Et c'est ce que veut la grande majorité des Québécois1. »

Mélanie Champagne, directrice, Questions d'intérêt public, Société canadienne du cancer - Division du Québec

Faits en bref

  • Le tabac tue prématurément 28 Québécois par jour.
  • En 2016, environ 8600 Québécois ont reçu un diagnostic de cancer du poumon et environ 6500 Québécois en sont morts.
  • Au Québec, 18,6 % de la population âgée de 12 ans et plus fume.

__________________________________
1 Sondage Léger Marketing, 2017 : http://pourunquebecensante.org/wp-content/uploads/2017/02/RQS-Rapport-acceptabilite-sociale.pdf

 

 

SOURCE Société canadienne du cancer (Division du Québec)

Renseignements : Mélanie Champagne, Directrice, Questions d'intérêt public, Société canadienne du cancer - Division du Québec, mchampagne@quebec.cancer.ca, (c) 514 651-1470


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.