Une nouvelle option est maintenant offerte pour la Sécurité de la vieillesse

OTTAWA, le 1er juill. 2013 /CNW/ - À compter d'aujourd'hui, les aînés canadiens ont la possibilité de reporter volontairement d'au plus cinq ans le versement de leur pension de la Sécurité de la vieillesse, ce qui leur permettra d'obtenir des prestations mensuelles d'un montant plus élevé dans le futur. L'annonce a été faite par la ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, l'honorable Diane Finley.

« De nos jours, il y a plusieurs façons de prendre sa retraite, et certains aînés choisissent de travailler plus longtemps, a affirmé la ministre Finley. Les Canadiens ont maintenant la possibilité de reporter volontairement d'au plus cinq ans le versement de leur pension de la Sécurité de la vieillesse. En contrepartie, ils obtiendront des prestations mensuelles d'un montant plus élevé. »

Dans le cadre du budget de 2012, le gouvernement a annoncé une nouvelle option de report volontaire de la pension de la Sécurité de la vieillesse qui donne plus de choix aux Canadiens lorsqu'ils planifient leur retraite.

Le programme de la Sécurité de la vieillesse est financé à même les recettes fiscales générales et il est indexé en fonction de l'indice des prix à la consommation. Il permet d'améliorer la qualité de vie des aînés canadiens en leur offrant un revenu de base auquel peuvent s'ajouter d'autres revenus de retraite. En 2012-2013, le programme a versé près de 40,4 milliards de dollars en prestations à 5,2 millions d'aînés.

Comme de nombreux facteurs peuvent influer sur les plans de retraite d'une personne, il est important de tenir compte de sa situation personnelle avant de décider s'il y a lieu de reporter le versement de sa pension de la Sécurité de la vieillesse.

Pour en savoir plus, consultez le site Web de Service Canada au

www.servicecanada.gc.ca/sv/changements.

Ce communiqué est offert, sur demande, en médias substituts.


S'IL Y A DIVERGENCE ENTRE UNE VERSION IMPRIMÉE ET LA VERSION ÉLECTRONIQUE DE CE COMMUNIQUÉ, LA VERSION ÉLECTRONIQUE PRÉVAUT.


document d'information

Le programme de la Sécurité de la vieillesse est l'élément essentiel du système canadien de revenu de retraite et il fournit des prestations à la plupart des Canadiens de 65 ans et plus. Les prestations comprennent la pension de base, le Supplément de revenu garanti et les allocations mensuelles destinées aux gens à faible revenu admissibles âgés de 60 à 64 ans.

Les Canadiens vivent plus longtemps et sont en meilleure santé. En 2030, il y aura presque deux fois plus d'aînés qu'en 2011, leur nombre passant de 5 millions à 9,4 millions. Cette situation exercera des pressions importantes sur le programme de la Sécurité de la vieillesse.

Le gouvernement est conscient de cet état de choses et il a présenté des changements au programme de la Sécurité de la vieillesse dans le budget de 2012 (lesquels sont décrits ci-après), afin d'assurer sa viabilité et d'améliorer la marge de manœuvre dont disposent les prestataires ainsi que les options qui leur sont offertes.

Report volontaire

Le gouvernement du Canada a introduit un processus de report volontaire du versement de la pension de la Sécurité de la vieillesse, offrant la possibilité de le reporter volontairement d'au plus cinq ans et d'obtenir, en contrepartie, des prestations mensuelles d'un montant plus élevé.

Pour chaque mois de report, le montant de la pension augmentera de 0,6 %, jusqu'à concurrence d'une augmentation de 36 % pour les pensions prises à 70 ans. Par exemple, les Canadiens qui fêtent leur 65e anniversaire aujourd'hui pourraient décider de reporter d'un an la réception de leur pension et, le cas échéant, le montant des prestations mensuelles augmenterait de 7,2 % (soit 0,6 % multiplié par 12 mois).

Les Canadiens doivent tenir compte de leur situation personnelle lorsqu'ils choisissent le moment où commencer à recevoir leurs prestations de la Sécurité de la vieillesse. Il importe de noter que la personne qui reporte la réception de sa pension de la Sécurité de la vieillesse n'aura pas droit au Supplément de revenu garanti, et son conjoint de droit ou de fait ne pourra pas recevoir l'Allocation tant que la pension ne sera pas versée.

L'inscription automatique

Pour améliorer les services destinés aux aînés et réduire les coûts administratifs, le gouvernement du Canada a lancé un processus d'inscription automatique grâce auquel de nombreux aînés n'auront plus besoin de présenter une demande pour obtenir la pension de la Sécurité de la vieillesse.

L'inscription automatique sera mise en œuvre au cours des années à venir. Les personnes admissibles à l'inscription automatique recevront un avis postal à cet effet. Les aînés qui ne recevront pas d'avis devront s'inscrire. Service Canada continuera à envoyer des formulaires de demande aux aînés qui ne peuvent être inscrits de façon automatique au programme de la Sécurité de la vieillesse. Des formulaires de demande sont également offerts sur le site Web de Service Canada.

Obtenez de plus amples renseignements sur les changements à la Sécurité de la vieillesse


SOURCE : Ressources humaines et Développement des compétences Canada

Renseignements :

Pour obtenir de plus amples renseignements (médias seulement) : 


Jan O'Driscoll
Attaché de presse
Cabinet de la ministre Finley
819-994-2482

Bureau des relations avec les médias
Ressources humaines et Développement des compétences Canada
819-994-5559
Suivez-nous sur Twitter


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.