Une nouvelle étude démontre que les messages du Partenariat pour un Canada sans drogue incitent plus de parents à parler de drogue à leurs enfants.

La recherche révèle d'autres résultats encourageants et le PCSD poursuit sa lancée avec un nouveau site web et la création d'une nouvelle campagne.

TORONTO, le 13 févr. 2013 /CNW/ - Une récente étude nationale1 commandée par le Partenariat pour un Canada sans drogue (PCSD) dénote d'importantes différences en ce qui concerne la sensibilisation, les attitudes et les comportements des parents se souvenant d'avoir vu les messages de prévention du PCSD, et les parents n'ayant pas vu les messages.

Six (6) parents canadiens sondés sur dix (10) se souvenaient d'avoir vu ou entendu les messages du PCSD² dans la dernière année (des messages portant sur le grave problème d'abus de médicaments d'ordonnance par les adolescents.) Près de 80% de ces parents ont reconnu que l'abus de médicaments d'ordonnance est un problème, contre 69% des parents n'ayant aucun souvenir d'avoir vu les messages.  De plus, 76% des parents qui se sont souvenu des messages croient que les adolescents vont utiliser des médicaments d'ordonnance pour se droguer, contre seulement 64% des parents n'ayant pas été exposés aux messages.

L'étude a également montré que les parents ayant vu les messages ont davantage tendance à parler à leurs enfants (95% contre 86%) et de leur parler spécifiquement de l'abus des médicaments d'ordonnance (57% contre 39%), à l'inverse des parents ne se souvenant pas d'avoir vu ou entendu les messages. Marc Paris, directeur général du Partenariat pour un Canada sans drogue, souligne l'importance cruciale de cette découverte : «D'autres études démontrent que les parents peuvent réduire de moitié les risques que leurs enfants consomment de la drogue simplement en leur parlant.»

M. Paris poursuit en disant que « le PCSD continuera d'adresser ses messages aux parents puisque même si seulement un quart des parents croient avoir une influence sur la consommation de drogues de leurs enfants, 69% des jeunes disent que leur principale motivation pour ne pas consommer de drogue est la peur de décevoir leurs parents. »

L'étude démontre aussi que très peu de parents cherchent de l'information sur la drogue en ligne (19%) contre près de 60% des jeunes. Selon M. Paris, « Les jeunes en savent plus que leurs parents sur la drogue, ce qui est un problème. Quand vient le moment d'initier une discussion sur la drogue avec un adolescent, mieux vaut être bien préparé. »

Voilà pourquoi le PCSD vient de lancer un tout nouveau site web, www.canadasansdrogue.org, un des sites les plus complets au Canada pour les parents cherchant de l'information sur les drogues et leur abus par les adolescents, ainsi que des conseils en matière de pratique parentale sur le sujet.

Le PCSD développe présentement une nouvelle campagne nationale multimédia qui sera lancée prochainement. « La dernière étude  a démontré l'efficacité de nos messages média, » dit M. Paris. « Il reste encore beaucoup à faire et nous sommes convaincus que notre nouvelle campagne aura d'autant plus de résultats positifs en s'appuyant sur les bases déjà établies.» 

Le Partenariat pour un Canada sans drogue est un organisme privé sans but lucratif qui crée et distribue des messages de sensibilisation aux dangers de la drogue3 avec l'appui de ses partenaires en publicité, recherche et médias. Le PCSD offre aussi des outils et des conseils pratiques sur la façon  d'engager le dialogue sur son site www.canadasansdrogue.org .

¹ Le sondage en ligne a été mené entre les 9 et 16 novembre 2012 par Vision Critical (Toronto) auprès d'un échantillon de 411 parents ayant des enfants de 13 à 19 ans, et 307 jeunes de 13 à 19 ans. (Basé sur un rappel assisté.)

2 La campagne courante est une gracieuseté de BBDO Toronto en anglais et DesArts Communications en français.

³ Plusieurs de nos campagnes peuvent être visionnées à http://immersionmedia.ca/PDFC_Ads/ et http://www.youtube.com/user/drugfreecanada

SOURCE : Partenariat pour un Canada sans drogue

Renseignements :

Marc Paris, directeur général, Partenariat pour un Canada sans drogue (PCSD) marc.pdfc@corusent.com (416) 479-6972.

Profil de l'entreprise

Partenariat pour un Canada sans drogue

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.