Une nouvelle enquête démontre que les parents doivent parler davantage de drogue avec leurs enfants !

TORONTO, le 30 janv. 2012 /CNW/ - Les résultats d'un récent sondage national¹ mené pour le compte du Partenariat pour un Canada sans drogue (PCSD) révèlent que bien que les parents s'entendent sur l'importance de discuter avec leurs enfants des dangers liés à la consommation de drogues, il y a toujours absence d'un dialogue fructueux à ce sujet.

Alors que 92% des parents d'enfants de 11 à 19 ans affirment avoir eu des entretiens avec ces derniers au sujet de la drogue au cours de la dernière année, quelque 40% des parents interrogés admettent que leur entretien n'a duré que quelques minutes ou moins.

« Ce n'est pas là ce que l'on considère un échange sérieux » d'affirmer Marc Paris, directeur général du Partenariat pour un Canada sans drogue.  D'autres enquêtes démontrent que si il y a des échanges continus entre les adolescents et leurs parents, les chances d'un premier essai diminuent de moitié.  « Voilà pourquoi notre présente campagne de prévention de l'usage de la drogue², qui s'adresse aux parents, insiste tant sur la nécessité de dialoguer avec leurs enfants » d'ajouter Paris.

Selon Marc Paris, « Les parents doivent s'informer eux-mêmes avant d'entreprendre le dialogue.  Trop d'entre eux abordent le sujet abruptement et la conversation qui s'ensuit peut facilement déraper.  Il faut se familiariser avec le milieu des enfants, ce qui les interpelle dans la cour d'école, dans la rue et à des réunions et soirées. »

Le sondage révèle que 97% des parents sont d'accord avec l'énoncé suivant : « Il est important pour les parents de parler de drogue avec leurs enfants » alors que presque la moitié d'entre eux (49%) aimeraient mieux savoir quels propos leur tenir au sujet de la drogue.  D'autre part, 40% des adolescents racontent qu'ils « aimeraient mieux savoir comment dire 'NON' lorsqu'on leur offre de la drogue. »

« Vous pouvez mettre au point des approches avec vos enfants leur permettant d'éviter d'avoir l'air 'quétaine' s'ils refusent de faire comme les autres » de suggérer Paris.  « L'influence des camarades est énorme et trop souvent les enfants sont laissés à eux-mêmes quand vient le temps d'y résister, alors que les parents évitent d'en parler à la maison. »

Le Partenariat pour un Canada sans drogue est un organisme privé sans but lucratif qui crée et distribue des messages de sensibilisation aux dangers de la drogue³ avec l'appui de ses partenaires en publicité, recherche et médias. Le PCSD offre aussi des outils et des conseils pratiques sur la façon d'engager le dialogue sur son site www.canadadrugfree.org.

¹ Le sondage en ligne a été mené entre les 21 novembre et 6 décembre 2011 par Vision Critical (Toronto) et Saine Marketing (Montréal) auprès d'un échantillon de 417 parents d'enfants de 13 à 19 ans et de 314 jeunes de 13 à 19 ans.

² La campagne en cours est une gracieuseté de BBDO Toronto et peut être visionnée³ à l'adresse suivante http://immersionmedia.ca/PDFC_2011_Ads/

SOURCE Partenariat pour un Canada sans drogue

Renseignements :

Marc Paris, directeur général, Partenariat pour un Canada sans drogue (PCSD)
marc.pdfc@corusent.com (416) 479-6972.

Profil de l'entreprise

Partenariat pour un Canada sans drogue

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.