Une meilleure sensibilisation à la grippe suscite l'intérêt mais n'incite pas
à passer à l'action

- Un sondage national met en lumière les obstacles qui nuisent à la protection des familles contre la grippe saisonnière -

MISSISSAUGA, ON, le 2 juin /CNW/ - Selon le Rapport sur la grippe au Canada, publié aujourd'hui, 40 % des parents sont maintenant plus intéressés à faire vacciner leurs enfants et à se faire vacciner contre la grippe saisonnière, suite à l'épidémie de grippe H1N1 de l'an dernier(1). Malgré cela, certains obstacles importants et renseignements erronés continuent d'empêcher un grand nombre d'entre eux de bien protéger leur famille.

Malgré le fait que la Société canadienne de pédiatrie recommande de faire vacciner les enfants âgés de 6 mois et plus contre la grippe saisonnière(2), seulement le tiers des parents interrogés ont l'intention de faire vacciner leurs enfants cette année(1). En outre, 60 % des parents estiment que la grippe saisonnière n'est pas aussi grave qu'on le prétend, et la moitié indiquent que l'immunisation contre la grippe saisonnière n'est pas nécessaire(1).

"Au cours de la dernière année, les conversations sur la grippe ont radicalement changé de cap, passant de la grippe saisonnière à la grippe H1N1. Ce changement peut expliquer en partie les idées erronées qu'ont les parents canadiens sur la grippe saisonnière et sur sa gravité, a déclaré le Dr Michael Libman, directeur de la Division des maladies infectieuses à l'Université McGill. En fait, la grippe saisonnière est une maladie grave très contagieuse, particulièrement chez les enfants, étant donné que ceux-ci sont davantage susceptibles d'être porteurs du virus et de le transmettre aux autres."

UN SONDAGE RÉVÈLE LES OBSTACLES À LA VACCINATION DES ENFANTS

Les enfants d'âge scolaire sont particulièrement à risque de contracter la grippe saisonnière pendant une épidémie de cette maladie dans la collectivité. L'immunisation de cette population est associée à une réduction du nombre de décès et de cas de grippe chez les personnes âgées aussi bien que chez les enfants d'âge préscolaire(3).

Bien que des études soulignent que les enfants sont un des principaux vecteurs de la grippe(4), le Rapport sur la grippe au Canada révèle que jusqu'à 47 % des enfants n'ont jamais reçu de vaccin antigrippal de leur vie(1).

"Les parents reconnaissent que l'emploi d'un désinfectant pour les mains et le lavage des mains sont des mesures cruciales de prévention de la grippe. En revanche, il est clair qu'ils ne perçoivent pas l'immunisation comme étant importante, même s'il s'agit du meilleur moyen de les protéger et de protéger leurs enfants, déclare le Dr Libman. En plus des bienfaits évidents de protection de la santé que confère le vaccin contre la grippe saisonnière, sa capacité de réduire le fardeau sur le système de santé est également importante."

Sur le plan économique, une étude récente a confirmé que l'immunisation universelle contre la grippe saisonnière constituait une intervention efficace. Le Programme d'immunisation universelle de l'Ontario a entraîné des réductions de 61 % et de 28 % du nombre de cas de grippe et de la mortalité, respectivement. Cette réduction du nombre de cas de grippe a à son tour occasionné une diminution de 52 % du recours aux services de santé, attribuable surtout au nombre d'hospitalisations évitées(5).

Selon le Rapport sur la grippe au Canada, les facteurs critiques qui guident les décisions des parents relatives à l'immunisation sont l'innocuité et l'efficacité du vaccin contre la grippe saisonnière (58 %), les recommandations d'un professionnel de la santé (43 %), la durée de l'immunité contre la grippe saisonnière (28 %) et un endroit pratique où l'on peut se faire vacciner (26 %)(1). Environ 1 parent sur 10 a déclaré que la façon dont le vaccin est administré (12 %) et l'inconfort ressenti pendant la vaccination (9 %) sont des considérations importantes(1).

Parmi les parents qui n'avaient pas fait vacciner leurs enfants au cours de la dernière année, 6 % mentionnent comme raison la peur qu'ont leurs enfants des piqûres d'aiguille(1). Au total, 60 % des parents croient que l'administration d'un vaccin par voie nasale constituerait un mode d'administration préférable pour leurs enfants(1).

"Une information adéquate et de nouvelles découvertes en matière de technologie des vaccins faciliteront grandement le processus d'immunisation. Ainsi, les gens n'auront plus d'excuses pour ne pas se faire vacciner, affirme le Dr Libman. Même si l'été approche, la prochaine saison de la grippe sera là dans quelques mois. Les Canadiens doivent réfléchir à leur approche et s'assurer d'être bien informés et prêts à une autre saison de la grippe qui, comme on l'a vu l'an dernier, pourrait s'avérer imprévisible pour ce qui est de sa gravité, de sa durée et de la période où elle sévit."

AU SUJET DU RAPPORT SUR LA GRIPPE AU CANADA

Le sondage, mené par Vision Critical et commandité par AstraZeneca Canada, visait à cerner les perceptions et attitudes à l'égard de la grippe saisonnière chez les Canadiens âgés de 18 et plus ayant des enfants de 2 à 17 ans. Au total, 1008 personnes ont répondu au sondage, mené en ligne du 16 au 21 mars 2010, avec une marge d'erreur de plus ou moins 3,1 %, 19 fois sur 20.

AU SUJET D'ASTRAZENECA

AstraZeneca est engagée envers la recherche, le développement et la fabrication de médicaments d'ordonnance de grande valeur. Elle possède une imposante gamme de produits dans les six domaines thérapeutiques suivants : gastro-entérologie, cardiologie, infectiologie, neurosciences, oncologie et pneumologie. Le siège social canadien d'AstraZeneca est situé à Mississauga, en Ontario, et l'entreprise exploite un centre ultramoderne de découverte de médicaments à Montréal, au Québec. Pour de plus amples renseignements, visitez le site Web de la compagnie au www.astrazeneca.ca.

    
    Références :
    -------------------------
    (1) Canadian Flu Report. Angus Reid Public Opinion and AstraZeneca
        Canada. Mars 2010.
    (2) Société canadienne de pédiatrie. La vaccination et votre enfant.
    http://www.soinsdenosenfants.cps.ca/immunisation/VaccinationEnfant.htm.
        Consulté le 21 avril 2010.
    (3) MacDonald, N et al. Managing Seasonal and Pandemic Influenza in
        Infants, Children and Youth. March 31, 2010.
    (4) Loeb, Mark et al. Effect of Influenza Vaccination of Children on
        Infection Rates in Hutterite Communities. Journal of the American
        Medical Association (JAMA). March 10, 2010 - Vol. 303, No. 10.
    (5) Sander, Beate et al. Economic Appraisal of Ontario's Universal
        Influenza Immunization Program: A Cost-Utility Analysis. Public
        Library of Science (PLoS) Medicine. April 2010 - Vol. 7, Issue 4.
    

SOURCE AstraZeneca Canada Inc.

Renseignements : Renseignements: Marie-Anne Grondin, Edelman, Tél.: (514) 844-6665, poste 246, marie-anne.grondin@edelman.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.