Une issue à travers ce miroir de Geoffrey Farmer s'inscrit dans le pavillon du Canada à la 57e édition de l'exposition internationale d'art - La Biennale di Venezia

VENISE, Italie, le 10 mai 2017 /CNW/ - Après une période intense d'étude et de création, l'artiste canadien a imaginé pour la 57e édition de l'exposition d'art internationale - La Biennale di Venezia une œuvre où s'entremêlent divers récits qui évoquent la réconciliation, mais aussi la collision.

« Geoffrey Farmer est un excellent choix pour représenter le Canada à la Biennale Arte 2017, qui coïncide avec le 150e anniversaire de la Confédération de notre pays », a déclaré Marc Mayer, directeur général du Musée des beaux-arts du Canada, l'institution commissaire du pavillon. « Sa nouvelle œuvre ne se compare à aucune autre qu'il ait déjà réalisée, ni à quoi que ce soit qui ait déjà été présenté dans ce pavillon. Avec cette installation extraordinaire, Geoffrey Farmer repousse les frontières de la créativité. »

L'exposition de Geoffrey Farmer, organisée par le Musée des beaux-arts du Canada, est produite en partenariat avec le Conseil des arts du Canada. La représentation canadienne à la Biennale Arte 2017 est rendue possible grâce au généreux soutien financier du commanditaire principal Banque Royale du Canada (RBC) et du commanditaire majeur Aimia. Le Fonds de dotation des artistes canadiens à Venise, le gouvernement de la Colombie-Britannique, le Fonds Joy Thomson et le soutien philanthropique de plus de cinquante familles et particuliers canadiens par l'entremise de la Fondation du Musée des beaux-arts du Canada ont également généreusement apporté leur soutien. Les galeries d'art Catriona Jeffries, de Vancouver, et Casey Kaplan, de New York ont également apporté une précieuse collaboration au projet. 

Simon Brault, O.C., O.Q., directeur et chef de la direction du Conseil des arts du Canada, a affirmé : « Le Canada est présent à la 57e exposition de La Biennale di Venezia grâce à certains de ses plus audacieux créateurs d'art contemporain. Leurs propositions artistiques offrent au monde une vitrine sur les enjeux, les défis et les préoccupations du Canada en 2017. Les conversations qu'elles suscitent sur la condition humaine - sujet à la fois d'inquiétude et d'espoir - ont un retentissement international. »

« Nous, à la RBC, reconnaissons que le soutien accordé aux arts favorise une culture de créativité et d'innovation dans nos collectivités partout au Canada et à l'échelle du globe », a indiqué Wayne Bossert, président délégué et chef, Marché mondial de la clientèle très fortunée, RBC Gestion de patrimoine. « Nous sommes fiers d'être le commanditaire principal du pavillon du Canada à la Biennale Arte 2017 et nous sommes engagés à parrainer l'art et les artistes dans un esprit rassembleur pour éduquer et inspirer le public. »

Une issue à travers ce miroir est née de la découverte par Geoffrey Farmer de deux photographies de presse non publiées datant de 1955 qui montrent une collision entre un train et un camion de transport du bois que conduisait son grand-père paternel. L'œuvre comprend 71 plaques de laiton qui représentent les planches éparpillées sur la scène de l'accident. D'autres éléments, dont des sculptures d'aluminium et de bronze imprimées en 3D, évoquent les relations entre l'Italie et le Canada après la Seconde Guerre mondiale, les crises familiales vécues par l'artiste, des sommités comme Kathy Acker et Allen Ginsberg et des adolescents inuits vivant à Cape Dorset au Nunavut.

Fil conducteur de la présentation de Geoffrey Farmer, l'eau fait le lien entre imagerie et état liquide, de la « fontaine du savoir » à cet incessant « écoulement d'images en défilement » que nous connaissons aujourd'hui.

Kitty Scott, conservatrice Carol et Morton Rapp de l'art moderne et contemporain au Musée des beaux-arts de l'Ontario, a été choisie comme commissaire du pavillon du Canada en 2017 par l'artiste. « Geoffrey Farmer ouvre et transforme le pavillon du Canada en une cour extérieure agrémentée d'une fontaine. La présence de l'eau dans Une issue à travers ce miroir traduit un trop-plein d'émotions qui jaillissent et s'expriment à travers les flots de larmes, l'éjaculation et la transpiration », a-t-elle expliqué. « À la fois un monument et son contraire, l'œuvre immortalise des êtres et des récits dans un geste généreux et inclusif. »

Baptisée en référence aux écrits émotifs du poète beat Allen Ginsberg, Une issue à travers ce miroir propose une nouvelle façon de découvrir le pavillon du Canada, où se recoupent l'histoire de l'architecture du bâtiment et l'installation elle-même.

La présentation coïncide avec le 60e anniversaire de la construction du pavillon et la réalisation de travaux de restauration majeurs pour un montant de 3 M$. Le pavillon du Canada, qui retrouvera l'aspect qu'il avait à l'origine en 1957, sera dévoilé officiellement à la Biennale di Architettura de 2018.

Karen Colby-Stothart, directrice générale de la Fondation du Musée des beaux-arts, a précisé : « Personne n'a été surpris de voir Geoffrey Farmer créer un chef-d'œuvre dans le pavillon du Canada - à cette étape complexe à mi-chemin entre la déconstruction et la restauration. Nous sommes profondément reconnaissants envers nos loyaux commanditaires, RBC et Aimia, notre fidèle groupe de philanthropes dévoués à la grandeur du Canada et le remarquable nouveau partenariat établi avec le Conseil des arts du Canada - c'est grâce à eux que ce projet a pu voir le jour. »

Un catalogue illustré, distribué par Mousse Publishing, accompagne l'exposition et comprend un glossaire de termes recensés par Geoffrey Farmer et la commissaire Kitty Scott.

À propos de Geoffrey Farmer
Geoffrey Farmer est né en 1967 à Vancouver, en Colombie-Britannique, où il vit et travaille toujours. Depuis sa toute première exposition en 1997 et au cours de ses vingt ans de carrière, ses œuvres ont été acclamées aux quatre coins du monde et présentées dans de nombreuses expositions individuelles et collectives, notamment au Louvre à Paris, à la Tate Modern de Londres, à la dOCUMENTA (13) de Cassel en Allemagne, au Musée Migros d'art contemporain de Zurich, au Musée des beaux-arts de l'Ontario à Toronto, au Musée des beaux-arts de l'Alberta à Edmonton, au Musée d'art contemporain de Montréal, à la Vancouver Art Gallery et au Musée des beaux-arts du Canada.

Comité de sélection
Geoffrey Farmer a été choisi pour représenter le Canada à la 57e exposition internationale d'art de La Biennale di Venezia  par un comité de sélection sous la direction du Musée des beaux-arts du Canada. Les membres du comité sont : Daina Augaitis, conservatrice en chef et directrice associée de la Vancouver Art Gallery; Josée Drouin-Brisebois, directrice de projet du Pavillon du Canada à la Biennale Arte 2017 et conservatrice principale de l'art contemporain au Musée des beaux-arts du Canada; Mark Lanctôt, conservateur au Musée d'art contemporain de Montréal; Marc Mayer, directeur général du Musée des beaux-arts du Canada; Kitty Scott, conservatrice Carol et Morton Rapp de l'art moderne et contemporain au Musée des beaux-arts de l'Ontario.

À propos de Kitty Scott
Kitty Scott est conservatrice Carol et Morton Rapp de l'art moderne et contemporain au Musée des beaux-arts de l'Ontario. Elle a précédemment été directrice des arts visuels au Banff Centre, au Canada, conservatrice en chef à la Serpentine Gallery, au Royaume-Uni et conservatrice de l'art contemporain au Musée des beaux-arts du Canada. Au cours d'un riche parcours professionnel, elle a organisé les expositions de nombreux artistes dont Francis Alÿs, Stephen Andrews, Janet Cardiff & George Bures Miller, Peter Doig, Theaster Gates, Janice Kerbel, Ragnar Kjartansson et Silke Otto-Knapp. En 2012, elle a été représentante pour la dOCUMENTA (13) en Allemagne. Elle a publié des essais sur l'art contemporain dans de nombreux catalogues, livres et revues, et a dirigé l'ouvrage Raising Frankenstein: Curatorial Education and Its Discontents (2010). Elle donne régulièrement des conférences dans les écoles d'art et à des étudiants en muséologie partout en Amérique du Nord.

 

SOURCE Musée des beaux-arts du Canada

Renseignements : À l'attention des médias seulement : Amérique du Nord : Josée-Britanie Mallet, Agente principale, Relations publiques et médiatiques, Musée des beaux-arts du Canada, 613-990-6835, bmallet@beaux-arts.ca; International : Catriona Collins, Pickles PR, +44 7719 357 114, Catriona@picklespr.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.