Une flamme que nous porterons tous

 

La cérémonie d'ouverture des Jeux panaméricains rend hommage à l'histoire de la terre, le cœur d'un peuple et des Jeux mémorables

TORONTO, le 10 juill. 2015 /CNW/ - La cérémonie d'ouverture des Jeux panaméricains de 2015, produite par le Cirque du Soleil, partenaire de création officiel de la cérémonie d'ouverture, a témoigné de l'héritage durable des Premières nations, de l'accueil des cultures de partout dans le monde, du pouvoir inspirant des athlètes et du fier héritage des héros sportifs canadiens qui ont passé le flambeau à une nouvelle génération de Canadiens qui concourent aux Jeux multisports internationaux les plus imposants de l'histoire du Canada.

« Nous sommes ravis de faire partie des Jeux panaméricains de 2015 et de rendre hommage à l'humanité, aux sports, à la culture, au courage et à l'excellence », a expliqué Yasmine Khalil, productrice exécutive de la cérémonie d'ouverture et présidente de 45 DEGREES, filiale d'événements spéciaux du Cirque du Soleil qui présente la cérémonie d'ouverture. « Cette représentation unique, créée exclusivement pour ces Jeux au cours des deux dernières années, est la première cérémonie d'ouverture du Cirque du Soleil. Il s'agissait d'une entreprise à laquelle nous avions hâte de nous joindre. Pour produire notre événement le plus gros à ce jour, nous avons travaillé en étroite collaboration avec l'équipe de TO2015 pour obtenir une production qui représente la région du Grand Golden Horseshoe ainsi que la diversité que le Canada a à offrir. »

Devant une salle comble au nombre de 45 000 spectateurs, et des centaines de millions de téléspectateurs qui regarderont la diffusion partout dans le monde, la représentation spectaculaire saisissante a raconté un récit qui a commencé par les racines de l'histoire canadienne, est passé par les rues de la ville de Toronto contemporaine et s'est terminé au haut de la Tour CN.

Le récit a commencé là où l'histoire humaine du Canada a commencé, c'est-à-dire dans la vie, les traditions et la culture des peuples autochtones, puis s'est élargi pour comprendre la diversité multiculturelle canadienne. Pour représenter les peuples du monde, 21 troupes de danse composées de 185 danseurs, y compris 20 danseurs autochtones de la Première nation des Mississaugas de New Credit, de la Nation métisse de l'Ontario, des Six natons de Grand River et de la Nation Huronne-Wendat, ont toutes dansé à l'unisson sur une musique au rythme électronique à inspiration autochtone de DJ Shub.

La flamme panaméricaine, qui s'est écartée des traditions, est arrivée tôt et a brûlé pendant toute la célébration en montrant que bien qu'un athlète puisse ralentir avec l'âge, le feu continue de brûler. Ainsi, la flamme a été portée dans les rues de Toronto par les membres de l'équipe de relais 4 x 100 mètres qui transporté la nation quand elle a remporté la médaille d'or aux Jeux olympiques de 1996 à Atlanta. Carl Chambers, Robert Esmie, Glenroy Gilbert, Bruny Surin et Donovan Bailey ont porté la flamme panaméricaine sur son parcours, du quartier Jane-Finch de Toronto jusqu'au sommet de la Tour CN. M. Surin a effectué son segment du parcours sur le saut de l'Haut-da-cieux de la Tour quand il a couru 356 mètres à 1 168 pieds au-dessus du sol avant de passer la flamme à M. Bailey, légende canadienne d'athlétisme.

Quand M. Bailey a fait une remontée pour remporter la médaille d'or au sprint de 100 m aux Jeux olympiques de 1996, un commentateur de télévision a dit qu'il « était tombé du ciel ». L'histoire s'est répétée, littéralement, quand l'auditoire a vu M. Bailey se tourner, flambeau en main, et sauter de l'Haut-da-ceux de la Tour CN et voler, en parachute, jusqu'au toit du stade avant de descendre du plafond pour faire entrer la flamme à la cérémonie d'ouverture.

Après s'être réuni avec ses coéquipiers de 1996, il a passé la flamme à une nouvelle génération. M. Bailey a remis le flambeau à Faith Zacharias, plongeuse canadienne en quête de l'or aux Jeux panaméricains. Ces héros canadiens ont préparé la scène pour l'arrivée du drapeau canadien qui était escorté par une garde d'honneur de la GRC et accompagné par la musique éclectique de Chilly Gonzales, Véronic DiCaire et l'Orchestre symphonique de Toronto. Il s'agissait du premier de plusieurs drapeaux tandis que le défilé des nations a suivi et a permis aux athlètes, juges et officiels des 41 délégations panaméricaines de faire leur entrée dans le stade.

Après le lever des drapeaux panaméricain et olympique, Saäd Rafi, directeur général du Comité d'organisation de Toronto pour les Jeux panaméricains et parapanaméricains (TO2015) a parlé de la frénésie des Jeux et de l'héritage qu'ils laisseront. « Les Canadiens ont le cœur grand. Il se gonfle de fierté pour le pays que nous aimons, mais on y trouve de la place pour notre pays d'origine », a-t-il dit. « Le souvenir de ces Jeux, et les magnifiques sites qu'ils laisseront en héritage diront aux jeunes gens au cours des années à venir : Essayer vaut la peine. Espérer est pertinent. Être idéaliste est sage. »

Le Dr Julio C, Maglione, président de l'Organisation sportive panaméricaine (OSP), a ensuite accueilli les athlètes et les visiteurs aux Jeux. Un hommage vidéo a rappelé le décès de Mario Vázquez Raña, en 2015, qui était alors président de l'OSP et qui a dévoué 40 années de sa vie au sport international. Le gouverneur général David Johnston a ensuite prononcé les quelques mots que tous attendaient : « Ce soir, je déclare solennellement ouverts les 17es Jeux panaméricains. »

Un brillant dernier numéro a illustré avec beaucoup de créativité la croissance de Toronto en une métropole moderne, dernière destination de la flamme panaméricaine. Au cours d'un relais unique, la flamme est ensuite passée des mains d'un athlète canadien de renommée à un autre.

Une réplique de la vasque, qui représente les Jeux pour tous, se trouvait dans le stade. Elle porte le nom de vasque des communautés parce que sa création a été le produit d'une consultation communautaire élargie et inclusive qui regroupait plus de 300 personnes issues de 30 communautés. La vasque est restée éteinte pendant un moment, jusqu'à ce que revienne Faith Zacharias. Elle a passé la flamme à Dana Wright, Charmaine Crooks, Jillian Richardson, Molly Killingbeck et Marita Payne-Wiggins, membres de l'équipe canadienne de relais médaillée d'argent olympique en 1984 au 4 x 400 mètres.

Le passage de la flamme à la prochaine génération a pris une signification spéciale et émotionnelle quand Mme Payne-Wiggins s'est fait rejoindre au centre de la scène par son fils, Andrew Wiggins, joueur vedette canadien de basketball dans la NBA. M. Wiggins a monté les marches du stade à la course pour aller à la rencontre du dernier porteur du flambeau, Steve Nash, un des athlètes canadiens les plus reconnus de tous les temps sur la scène internationale, double lauréat du prix du joueur le plus utile de la NBA et actuellement directeur général de l'équipe masculine senior canadienne de basketball.

Après une course historique à l'extérieur du stade, M. Nash a allumé une cuve en vue de transférer la flamme vers la vasque des Jeux, située au pied de la Tour CN. Quand les deux vasques - forgées fièrement par les métallurgistes d'ArcelorMittal Dofasco à Hamilton - la foule s'est soulevée. Les athlètes ont profité du moment dans l'atmosphère accueillante, dynamique et joyeuse de la cérémonie. Demain, 6 100 athlètes en provenance de 41 pays et territoires commenceront à concourir dans 36 sports dans 15 collectivités hôtes de la région du Grand Golden Horseshoe.

Pour voir des photos de la cérémonie d'ouverture, consulter http://toronto2015.mediaroom.com/pad.

Citations 

Premier ministre Stephen Harper, Gouvernement du Canada
« Le monde aura les yeux rivés sur nous tandis que les athlètes de 41 nations se rassembleront dans notre ville pour monter sur la plus haute marche du podium et créer des souvenirs qui dureront toute une vie », a dit John Tory, maire de Toronto. « La Ville de Toronto est fière de présenter deux semaines de compétitions sportives qui célébreront l'excellence sportive et mettront en valeur la diversité de notre ville. »

Première ministre Kathleen Wynne, Gouvernement de l'Ontario
« La cérémonie d'ouverture a donné le coup d'envoi aux Jeux grâce aux célèbres acrobaties et effets théâtraux du Cirque du Soleil à l'occasion d'une célébration véritablement canadienne du sport, de la culture et des amitiés qui nous définissent. Nous avons eu droit à un fantastique début pour TORONTO 2015 et je tiens à remercier tous ceux et toutes celles qui y ont participé. Notre célébration de ce qui se fait de mieux en matière de sport et de culture continue pendant les Jeux panaméricains et parapanaméricains tandis que les athlètes des Amériques et des Caraïbes cherchent à monter sur le podium et que des festivités culturelles se déroulent dans toute la région. Aux Jeux, nous assisterons à des compétitions et des festivités incroyables qui plairont à tous les âges, alors tous ensemble, faisons en sorte qu'il s'agisse des meilleurs Jeux qui soient! »

Maire John Tory, Ville de Toronto
« Le monde aura les yeux rivés sur nous tandis que les athlètes de 41 nations se rassembleront dans notre ville pour monter sur la plus haute marche du podium et créer des souvenirs qui dureront toute une vie », a dit John Tory, maire de Toronto. « La Ville de Toronto est fière de présenter deux semaines de compétitions sportives qui célébreront l'excellence sportive et mettront en valeur la diversité de notre ville. »

Chef Bryan LaForme, Première nation Mississauga de New Credit
« Aanii! C'est avec grand plaisir que je vous accueille sur le territoire traditionnel de la Première nation Mississauga de New Credit. TORONTO 2015 représente la première fois que des Jeux panaméricains comptent parmi eux un peuple autochtone des Premières nations comme hôte officiel. Notre thème « Adhérer à l'esprit » regroupe le sport et l'occasion de montrer nos traditions et culture uniques au monde afin de lui offrir une perspective plus précise des peuples Mississauga et des Premières nations du Canada. »

Julio C. Maglione, président de l'OSP
« Nous espérons que ces Jeux seront de grands Jeux en raison de leur organisation et de leur haut niveau technique; mais à la base qu'il s'agisse d'une expression véritable et directe des sentiments les plus purs d'amitié, de solidarité et de paix qui aident à promouvoir et développer le sport dans chacun des pays des Amériques. Voilà à quoi nous nous engageons et le défi que nous acceptons tout en étant convaincus qu'il est possible d'y parvenir. Nous souhaitons remercier tout spécialement la Ville de Toronto, le comité d'organisation des Jeux, le Comité olympique canadien ainsi que les gouvernements du Canada, de l'Ontario et de Toronto qui ont fait un excellent travail et qui ont fait en sorte qu'il est possible d'annoncer aujourd'hui que nous sommes prêts à accueillir et célébrer, avec enthousiasme, la fête de la jeunesse et du sport dans les Amériques. Encore une fois, merci Toronto! »

SOURCE Jeux pan/parapanaméricains de Toronto 2015

Bas de vignette : "La cérémonie d’ouverture des Jeux panaméricains de 2015 à Toronto, produite par le Cirque du Soleil, a été témoin du passage de la flamme panaméricaine d’une génération à une autre quand Marita Payne-Wiggins, membre de l’équipe canadienne de relais médaillée d’argent aux Jeux olympiques de 1984 à Los Angeles, a remis la flamme à son fils, Andrew Wiggins, joueur vedette canadien de basketball dans la NBA. (Groupe CNW/Jeux pan/parapanaméricains de Toronto 2015)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20150711_C6913_PHOTO_FR_443317.jpg

Bas de vignette : "Au pied de la Tour CN au centre-ville de Toronto, Steve Nash, dernier porteur du flambeau et vedette à la retraite de la NBA, a allumé la vasque des Jeux panaméricains avec grand déploiement. (Groupe CNW/Jeux pan/parapanaméricains de Toronto 2015)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20150711_C6913_PHOTO_FR_443321.jpg

Bas de vignette : "Des centaines d’interprètes et artistes sont montés en scène devant 6 100 athlètes en provenance de 41 pays et territoires et plus de 45 000 spectateurs pendant la cérémonie d’ouverture des Jeux panaméricains de 2015 à Toronto, produite par le Cirque du Soleil. (Groupe CNW/Jeux pan/parapanaméricains de Toronto 2015)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20150711_C6913_PHOTO_FR_443313.jpg

Bas de vignette : "Une présentation spectaculaire de feux d’artifice a eu lieu à la place de la Tour CN au centre-ville de Toronto pour conclure la cérémonie d’ouverture des Jeux panaméricains de 2015 à Toronto et signaler le début des Jeux. (Groupe CNW/Jeux pan/parapanaméricains de Toronto 2015)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20150711_C6913_PHOTO_FR_443325.jpg

Renseignements : Centre principal de presse : mpcmainhelpdesk@toronto2015.org ou 416-957-3414; Équipe des médias : media@toronto2015.org ou 416-957-3409

Profil de l'entreprise

Jeux pan/parapanaméricains de Toronto 2015

Renseignements sur cet organisme

CNW Communiqués enrichis

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.