Une étude souligne les disparités entre les droits de scolarité des provinces

OTTAWA, le 10 sept. 2014 /CNW/ - Les disparités de plus en plus marquées entre les droits de scolarité des provinces entraînent d'importantes différences sur le plan de l'accessibilité aux études postsecondaires publiques d'un bout à l'autre du Canada, selon un rapport publié aujourd'hui par le Centre canadien de politiques alternatives.

« Sans normes nationales régissant l'enseignement postsecondaire public, les provinces sont libres d'établir les droits de scolarité comme bon leur semble », a souligné Jessica McCormick, présidente nationale de la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants. « Le Canada doit établir des normes nationales en matière d'accessibilité, appuyées par une loi sur l'éducation postsecondaire analogue à la Loi canadienne sur la santé. »

Les droits de scolarité et frais obligatoires moyens des étudiants du premier cycle canadiens augmenteront de près de 13 % au cours des quatre prochaines années, passant de 6 885 $ cet automne à un montant estimatif de 7 755 $ en 2017-2018, selon le Centre canadien de politiques alternatives. L'Ontario, la province où les frais sont les plus élevés, verra ses droits de scolarité et autres frais grimper, passant de 8 474 $ cet automne à quelque 9 483 $ en 2017-2018. Terre-Neuve-et-Labrador demeure la province la plus abordable, avec des droits de scolarité et frais obligatoires de 2 871 $ qui progresseront à environ 2 888 $ en 2017-2018. Depuis 1993, au Canada, le taux d'accès aux études universitaires des familles à revenu médian a reculé de 20 % en moyenne à l'échelle nationale.

« À mesure que les frais liés aux études postsecondaires continuent d'augmenter, les familles à revenu moyen ou faible sont moins en mesure de contribuer à l'économie ou d'épargner en vue de la retraite », a ajouté Mme McCormick.

Depuis les compressions financières des années 1990, une part de plus en plus grande des frais liés aux études postsecondaires a été répercutée sur les étudiants et leur famille. Alors que les subventions gouvernementales couvraient jusqu'à 80 % des budgets d'exploitation des établissements universitaires et collégiaux il y a 30 ans, aujourd'hui, elles en couvrent grosso modo 50 %, le reste étant comblé par les droits de scolarité.

La Fédération canadienne des étudiantes et étudiants est le plus important organisme étudiant au Canada, regroupant plus d'un demi-million d'étudiants dans les 10 provinces. La Fédération et ses organismes antérieurs représentent les étudiants au Canada depuis 1927. 

SOURCE : Fédération canadienne des étudiant(e)s

Renseignements :

Relations avec les médias :

Jessica McCormick, 613-232-7394
Des représentants régionaux sont disponibles sur demande.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.