Une étude révèle que les femmes qui reçoivent des lettres d'invitation pour un examen de dépistage du cancer sont plus susceptibles de passer un test Pap

TORONTO, le 5 août 2016 /CNW/ - Le fait de recevoir une invitation pour un examen de dépistage du cancer du col de l'utérus est associé à une plus grande probabilité de passer un examen, selon une nouvelle étude publiée dans le numéro de juillet du Journal of Preventive Medicine.

L'étude, codirigée par la Dre Rachel Kupets, Directrice scientifique du Programme ontarien de dépistage du cancer du col de l'utérus (PODCCU), a analysé les incidences de l'envoi de lettres d'invitation et de rappel sur la participation au dépistage du cancer du col de l'utérus chez environ 1,15 million de femmes admissibles de l'Ontario âgées de 30 à 69 ans. Les résultats indiquent que les femmes qui ont reçu des invitations par la poste étaient 1,7 fois plus susceptibles de passer un test Pap que celles qui n'ont pas reçu d'invitation.

Depuis 2013, Action Cancer Ontario envoie directement par la poste des lettres aux personnes de l'Ontario admissibles à un examen de dépistage du cancer du sein, colorectal et du col de l'utérus. Les femmes de 30 à 69 ans reçoivent une lettre qui les invite à passer un examen de dépistage du cancer du col de l'utérus par le biais du PODCCU.

« Il importe d'accroître les taux de dépistage si l'on veut réduire la charge du cancer dans la province, explique la Dre Linda Rabeneck, Vice-présidente, Prévention et lutte contre le cancer de Action Cancer Ontario. Cette étude démontre l'importance de communiquer directement avec les femmes de l'Ontario pour les inviter à passer un examen de dépistage. »

Les examens périodiques de dépistage du cancer du col de l'utérus contribuent à prévenir cette forme de cancer et permettent qu'un plus grand nombre de cas soient décelés plus tôt, au moment où il y a davantage de possibilités de traitement et une meilleure chance de survie.

Autres constatations de l'étude :

  • En tout, 153 617 femmes (13,3 pour cent) ont passé un examen de dépistage dans les neuf mois suivants l'envoi de leur lettre.
  • Les femmes qui n'ont pas passé de test Pap au cours des cinq dernières années étaient moins susceptibles de participer aux examens de dépistage. Parmi celles qui avaient passé un test Pap de trois à cinq ans auparavant, environ 26,7 pour cent ont passé un examen de dépistage dans les neuf mois suivant la réception de la lettre. Parmi les femmes qui n'avaient pas passé de test Pap au cours des cinq années précédentes, environ 9,8 pour cent ont passé un examen de dépistage dans les neuf mois suivant la réception d'une lettre.
  • L'âge et la participation à une pratique d'inscription des patients par le médecin étaient associés à la réalisation d'un test Pap. Les femmes de l'étude qui ont passé un test Pap après avoir reçu une lettre d'invitation étaient généralement plus jeunes (30 à 39 ans).

 

Selon la Dre Rachel Kupets, Directrice scientifique du Programme ontarien de dépistage du cancer du col de l'utérus de Action Cancer Ontario, « Même si la correspondance est largement utilisée dans d'autres territoires partout dans le monde et qu'elle augmente de façon nette les taux de dépistage, cette recherche nous donne l'une des premières occasions d'évaluer son incidence dans un programme de dépistage d'envergure destiné à la population. Ces conclusions permettront de poursuivre nos efforts en vue d'accroître encore davantage la participation et d'éliminer les obstacles nuisent au dépistage. »

Les programmes structurés de dépistage offrent d'importants avantages en permettant aux populations visées de passer des examens, en assurant le suivi approprié et rapide des résultats anormaux et en favorisant la gestion et le contrôle continu de la qualité.

Entre 2011 et 2013, environ 4,3 millions de femmes en Ontario étaient admissibles à un examen de dépistage du cancer du col de l'utérus, mais seulement 62 pour cent ont passé un test Pap. Le test Pap est un examen de dépistage simple qui permet de rechercher les transformations cellulaires anormales dans le col de l'utérus et de déceler les changements précoces pouvant mener à un cancer du col de l'utérus. En 2015, environ 640 femmes en Ontario ont reçu un diagnostic de cancer du col de l'utérus et environ 150 sont décédées de cette maladie.

La majorité des cas de cancer du col de l'utérus sont diagnostiqués chez des femmes qui n'ont jamais passé d'examen de dépistage ou ne l'ont pas fait régulièrement. Les femmes de 21 à 69 ans devraient passer un examen de dépistage du cancer à l'aide d'un test Pap tous les trois ans si elles ont ou ont déjà eu des activités sexuelles. Le dépistage peut être interrompu à 70 ans s'il y a eu trois tests Pap négatifs au cours des 10 dernières années.

Pour en savoir davantage à propos des lettres sur le dépistage du cancer qui sont envoyées aux personnes de l'Ontario admissibles, veuillez cliquer ici ou regarder cette vidéo. Si vous avez des questions à propos des lettres que vous recevez, n'hésitez pas à communiquer avec nous au 1.866.662.9233.

Pour déterminer votre risque personnel de cancer, consultez dès aujourd'hui le site www.mycanceriq.ca.

À propos de Action Cancer Ontario :

Action Cancer Ontario joue un rôle important en mettant à la disposition des spécialistes de la santé, des organismes et des responsables politiques les connaissances sur le cancer et les instruments les plus récents permettant de prévenir cette maladie et de dispenser aux patients des soins de grande qualité. Il s'acquitte de son mandat en recueillant et analysant des données à propos des services de cancérologie et en les associant aux résultats des recherches qui sont transmis aux milieux des soins de santé sous la forme de lignes directrices et de normes. ACO contrôle et évalue également le rendement du réseau de cancérologie et supervise un modèle de financement et de direction qui relie les fonds au rendement en vue d'accroître la responsabilisation des fournisseurs de soins de santé et d'assurer la valorisation des investissements dans le réseau.

Action Cancer Ontario assure la participation active des patients atteints d'un cancer et des familles à l'élaboration, la mise en place et l'évaluation du réseau de cancérologie de l'Ontario, et travaille à l'amélioration du rendement du réseau en favorisant la qualité, la responsabilité, l'innovation et la valorisation.

English version available

SOURCE Cancer Care Ontario

Renseignements : Pour en savoir davantage, veuillez communiquer avec : Action Cancer Ontario, Téléphone : 1.855.460.2646, Courriel : media@cancercare.on.ca

RELATED LINKS
http://www.cancercare.on.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.