Une étude révèle des lacunes en matière de soins visant la prise en charge du
diabète

La majorité des Canadiens atteints de diabète ne passent pas tous les tests cliniques recommandés

OTTAWA, le 3 déc. /CNW Telbec/ - Bien que la plupart des adultes canadiens atteints de diabète reçoivent des soins courants, ils ne passent pas toujours les tests cliniques recommandés et nécessaires pour prévenir les complications. Une nouvelle étude publiée par l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS) examine la mesure dans laquelle les Canadiens diabétiques de 18 ans et plus subissent quatre tests précis. Bien qu'ils soient nombreux à passer des tests individuels - comme l'évaluation du taux de glucose (HbA1c), l'analyse du niveau de protéines dans l'urine et l'examen de la vue avec dilatation - et à faire examiner leurs pieds pour déceler des lésions ou des irritations, les résultats montrent que moins du tiers (32 %) ont déclaré passer l'ensemble des quatre tests cliniques recommandés par leur dispensateur de soins.

"La situation actuelle indique qu'il y a place à l'amélioration des soins aux personnes diabétiques au Canada, affirme Greg Webster, directeur, Information sur les soins de santé primaires à l'ICIS. Une gestion et un contrôle accrus du diabète peuvent aider à prévenir de graves complications liées à la santé et à prolonger la vie des personnes atteintes de cette maladie."

Plus de deux millions de Canadiens sont atteints de diabète. Selon une étude précédente de Statistique Canada, le diabète constitue la cause première de la cécité au Canada et l'une des principales causes d'insuffisance rénale, d'amputation des membres inférieurs et de complications cardiovasculaires comme la cardiopathie. L'analyse de l'ICIS, Lacunes et disparités en matière de soins aux personnes diabétiques au Canada, montre qu'au cours des 12 derniers mois :

    
    -   81 % de tous les Canadiens diabétiques ont passé un test HbA1c, qui
        mesure les niveaux de glucose sur une période donnée;
    -   74 % ont passé une évaluation du niveau de protéines dans l'urine
        pour évaluer la fonction rénale;
    -   51 % ont fait examiner leurs pieds pour déceler des lésions ou des
        irritations.
    

Au cours des deux dernières années :

    
    -   66 % des personnes diabétiques ont passé un examen de la vue avec
        dilatation.
    

Lorsqu'on leur a demandé si elles avaient passé le test HbA1c, l'évaluation du niveau de protéines dans l'urine et l'examen des pieds au cours de la dernière année, de même que l'examen de la vue avec dilatation au cours des deux dernières années, seulement 32 % des personnes diabétiques ont répondu avoir passé les quatre tests. Les adultes diabétiques qui prennent de l'insuline, un groupe dont le diabète est plus grave, étaient plus susceptibles de passer les quatre tests recommandés que ceux qui n'étaient pas traités à l'insuline (50 % par rapport à 28 %, respectivement).

Bien qu'il soit cliniquement recommandé d'administrer ces tests par un dispensateur de soins de santé, les Canadiens atteints de diabète peuvent également s'autotraiter par mesure de prévention entre les visites chez le médecin. L'analyse a permis de constater que la moitié des adultes diabétiques (50 %) surveillaient eux-mêmes leur niveau de glucose quotidiennement et qu'un peu plus de la moitié (58 %) examinaient eux-mêmes leurs pieds ou demandaient à un proche de le faire au moins une fois par semaine.

Les soins varient selon la région et le revenu du ménage

L'étude de l'ICIS a révélé des disparités importantes entre les provinces quant à la proportion de personnes diabétiques ayant déclaré avoir passé les quatre tests recommandés au cours de la période visée. Les résultats allaient de 21 % des adultes diabétiques à Terre-Neuve-et-Labrador et 22 % de ceux au Manitoba, à 39 % en Colombie-Britannique et 37 % en Saskatchewan.

On a aussi constaté des écarts importants entre les personnes de différents niveaux de revenu du ménage. Le plus fort pourcentage d'adultes atteints de diabète qui avaient passé les quatre tests recommandés au cours des deux dernières années se situait dans le groupe au revenu du ménage le plus élevé (42 %), et le plus faible, dans le groupe au revenu du ménage le moins élevé (21 %).

"Le contrôle du diabète exige une combinaison complexe de mesures à prendre tant par le patient que par le dispensateur de soins, affirme le Dr Alan Katz, directeur de recherche, Département de médecine familiale, et professeur agrégé, départements de médecine familiale et des sciences de la santé communautaire de l'Université du Manitoba. En plus de prendre les médicaments et l'insuline nécessaires, les personnes atteintes de diabète doivent modifier leur style de vie en vue d'éviter les complications, telles que la cécité ou l'amputation de membres. Il est impératif que toute personne diabétique reçoive de son dispensateur de soins des directives sur l'autogestion et qu'ils établissent ensemble un plan personnel qui aidera à réduire les incidences de cette maladie sur leur santé."

Le rapport et les figures suivantes sont affichés dans le site Web de l'ICIS au www.icis.ca.

    
    Figure 1  Pourcentage, normalisé selon l'âge, d'adultes diabétiques de 18
              ans et plus ayant reçu les éléments de soins recommandés d'un
              professionnel de la santé, Canada, 2007 (figure 3 dans le
              rapport)

    Figure 2  Pourcentage, normalisé selon l'âge, d'adultes diabétiques de 18
              ans et plus ayant subi un examen de la vue avec dilatation au
              cours des deux années précédentes, au Canada et par province et
              territoire, 2007 (figure 7 dans le rapport)

    Figure 3  Pourcentage, normalisé selon l'âge, d'adultes diabétiques de 18
              ans et plus ayant reçu les soins recommandés, selon le revenu
              du ménage, Canada, 2007 (figure 10 dans le rapport)
    

SOURCE Institut canadien d'information sur la santé

Renseignements : Renseignements: Christina Lawand, Tél.: (613) 694-6310, Cell.: (613) 299-5695, clawand@icis.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.