Une étude d'UPS révèle une occasion pour les entreprises canadiennes en Amérique latine

Près de la moitié des importateurs situés en Amérique latine sont à la recherche de nouveaux fournisseurs internationaux, notamment dans le secteur en pleine croissance de l'automobile.

MISSISSAUGA, ON, le 13 juill. 2017 /CNW/ - UPS (NYSE : UPS) a annoncé aujourd'hui les résultats de son rapport sur la conjoncture économique en Amérique latine (2017 UPS Business Monitor™ Export Index Latin America; BMEI). L'étude cible les habitudes de consommation des petites et moyennes entreprises (PME), un segment qui représente plus de 90 pour cent des entreprises en Amérique latine1. On y retrouve des renseignements intéressants sur les importateurs, qui devraient aider les exportateurs à vendre et à fournir des produits à ce secteur en pleine croissance.

L'information contenue comprend notamment les méthodes privilégiées par les importateurs pour évaluer leurs fournisseurs et pour communiquer avec eux, les critères qu'ils utilisent avant d'acheter des produits ainsi que les facteurs de la chaîne d'approvisionnement qui peuvent influencer leurs décisions liées aux achats.

Les neufs pays sondés sont le Brésil, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, les États-Unis, le Mexique, le Panama, le Pérou et la République dominicaine.

« Le rapport BMEI contient des renseignements qui permettent aux importateurs et aux exportateurs de mieux comprendre la dynamique d'achat des PME d'Amérique latine », a affirmé José Acosta, chef des affaires publiques pour la région des Amériques d'UPS. « Le secteur des PME contribue de façon significative à la croissance de l'économie et du commerce international au sein de la région des Amériques. »

Le rapport BMEI 2017 est une étude réalisée conjointement avec RGX Global Export Network auprès de 2 170 importateurs des secteurs de la fabrication industrielle de l'automobile, des vêtements et de la haute technologie dans le but d'en apprendre davantage sur les facteurs qui influencent leurs habitudes de consommation et sur les produits qui les intéresse.

En étudiant en profondeur les tendances relatives aux PME importatrices, les exportateurs trouveront des renseignements qui les aideront à personnaliser leurs stratégies d'approche pour percer de nouveaux marchés et poursuivre leur expansion là où ils sont déjà présents.

__________________________
1 https://www.caf.com/en/currently/news/2016/06/latin-america-in-search-of-more-competitive-sme/?parent=30234

Le rapport souligne que les importateurs accordent autant d'importance à la qualité des produits qu'ils se procurent qu'à leur prix. Toutefois, l'industrie automobile en particulier se concentre davantage sur la proposition de valeur en mettant d'autres considérations clés de l'avant.

« L'importance des solutions de logistique et d'expédition proposées par le fournisseur et les modalités de paiement sont deux éléments qui doivent être considérés par les exportateurs au sein de ces marchés », a déclaré Craig Rayner, vice-président du Service automobile d'UPS Canada. « Les exportateurs canadiens du secteur automobile auraient tout avantage à entreprendre des activités commerciales dans les marchés où des accords commerciaux sont déjà en vigueur et, lorsque c'est possible, où l'industrie locale est ouverte à la concurrence internationale. »

Renseignements clés de l'étude

Selon l'étude de cette année, 47 pour cent des importateurs d'Amérique latine sont à la recherche de nouveaux fournisseurs internationaux, ce qui pourrait représenter une occasion pour les exportateurs canadiens de trouver de nouveaux acheteurs. Parmi les moyens les plus fréquemment mentionnés pour trouver de nouveaux fournisseurs, les foires et les salons professionnels ont été cités par 28 pour cent des répondants et les missions commerciales par 21 pour cent.

Au sein des régions sondées, 21 pour cent des répondants ont mentionné qu'ils s'attendaient à ce que les fournisseurs intéressés communiquent avec eux, ce qui représente une occasion pour les exportateurs canadiens proactifs de présenter des propositions d'affaires ciblées et bien documentées par courriel ou téléphone.

Les importateurs brésiliens sont les plus proactifs lorsque vient le temps de trouver de nouveaux fournisseurs, alors que seulement 5 pour cent d'entre eux ont mentionné qu'ils ne contactaient pas de nouveaux fournisseurs, préférant plutôt attendre d'être contactés. Les importateurs aux États-Unis sont ressortis comme étant les moins proactifs, alors que 31 pour cent d'entre eux ont indiqué ne jamais initier de contacts avec des fournisseurs.

Les importateurs ont répondu que les deux principales caractéristiques de produits qui influençaient le plus leurs décisions d'achat étaient la qualité (97 pour cent) et le prix (87 pour cent), suivi par les services proposés par les vendeurs, tels que la souplesse des modalités de paiement et du service après-vente.

Au sein du secteur de la fabrication industrielle, 45 pour cent des entreprises sondées ont déclaré qu'elles importaient des matières premières et des intrants de base pour la production. Ce résultat s'inscrit parfaitement dans la réalité de la fabrication industrielle des Amériques, où les usines importent les intrants dont elles ont besoin pour alimenter leur production.

Par ailleurs, 56 pour cent des importateurs du secteur de la fabrication industrielle à la recherche de nouveaux fournisseurs ont affirmé qu'ils utilisaient des moteurs de recherche sur le Web pour établir des contacts, et 34 pour cent ont mentionné que de potentiels fournisseurs avaient communiqué avec eux directement par courriel, ce qui semble indiquer que les communications en ligne représentent un canal de communication viable pour les exportateurs qui souhaitent entrer en contact avec de nouveaux clients.

Dans le secteur automobile, la Colombie, le Costa Rica et le Pérou affichent le plus haut taux d'importateurs à la recherche de nouveaux fournisseurs et la tendance la plus marquée à adopter le numérique.

Le secteur de la haute technologie affiche le plus haut degré d'activités en ligne dans le cadre du processus d'achat. Cette situation s'explique par la préférence des importateurs à effectuer une recherche en ligne lorsqu'ils souhaitent trouver de nouveaux fournisseurs, par un grand nombre de répondants effectuant des achats entièrement en ligne (50 pour cent), et par l'utilisation plus fréquente et variée d'outils promotionnels en ligne.

Dans le secteur des vêtements, les exportateurs qui sont à l'affût de nouveaux marchés où prendre de l'expansion devraient envisager les États-Unis, le Costa Rica et le Chili. En effet, ces pays affichaient le plus haut taux de répondants à la recherche de nouveaux fournisseurs.

Les politiques de garantie et les certifications des produits ont été désignées comme étant le contenu le plus utile sur le site Web d'un potentiel fournisseur.

Pour obtenir de plus amples renseignements et les documents de presse sur le rapport BMEI, rendez-vous à www.pressroom.ups.com.

À propos du 2017 UPS Business Monitor™ Export Index Latin America (BMEI)
Le rapport BMEI est le fruit d'entrevues menées auprès de 2 170 personnes responsables des achats internationaux au sein des secteurs suivants : fabrication industrielle (36 pour cent), automobile (22 pour cent), vêtements (21 pour cent) et haute technologie (21 pour cent). L'étude a été réalisée dans neuf pays : Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, République dominicaine, Mexique, Panama, Pérou et États-Unis. Un échantillon par pays a été défini en fonction du ratio de la taille de chaque marché avec une marge d'erreur entre +/- 4,7 et 9,1 %. Une série de questions ont été posées aux répondants à l'aide d'un système d'entrevue téléphonique assistée par ordinateur. Les importateurs sélectionnés ont effectué au moins cinq transactions au cours des 12 mois précédant l'entrevue. Le sondage du BMEI a été réalisé par RGX Global Export Network pour le compte d'UPS (NYSE : UPS).

À propos d'UPS
Chef de file mondial en matière de logistique, UPS (NYSE : UPS) offre une vaste gamme de solutions pour le transport de colis et de fret, la facilitation des échanges internationaux et la mise en place d'une technologie de pointe pour une gestion efficace des affaires. UPS, dont le siège social est situé à Atlanta, en Géorgie, dessert plus de 220 pays et territoires. L'adresse de son site Web est ups.com® et son blogue est accessible au longitudes.ups.com. Pour accéder directement aux nouvelles d'UPS, visitez le site pressroom.ups.com. Pour obtenir toutes les nouvelles de dernière heure au sujet d'UPS, suivez @UPS_Canada sur Twitter.

SOURCE UPS Canada Ltee.

Renseignements : Relations avec les médias : Steven Vitale, 905-676-1708, mediarelations@ups.com; José Cano305-869-8191, josecano@ups.com

LIENS CONNEXES
http://www.ups.com/canada

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.